Netflix menace les partages de compte entre amis

20 octobre 2019 à 11h30
0
Netflix
© hazartaha / Shutterstock.com

Pour le moment, Netflix n'a annoncé aucune mesure précise pour mettre fin au partage des comptes entre amis. Mais un responsable de la plate-forme a déjà affirmé la volonté du groupe de lutter contre cette pratique.

D'après Médiamétrie, 9 français sur 10 partagent leur abonnement Netflix. Autant dire que cette nouvelle politique risque de faire des mécontents dans l'Hexagone.

Contraire aux conditions d'utilisation

L'information est venue de l'interview réalisée à l'occasion des résultats trimestriels de la plate-forme, et rapportée par The Daily Dot. Greg Peters, l'un des cadres de la société, y indique que le partage de comptes, au même titre que le vol de comptes, serait davantage surveillée. L'homme place ainsi sur le même plan ce que la plate-forme estime être des violations de ses conditions d'utilisation, Netflix proposant déjà un service de diffusion sur plusieurs périphériques.

Greg Peters n'en dit pas plus sur les moyens utilisés pour un éventuel contrôle des comptes. The Daily Dot présume une limitation des adresses IP.

Si la société a enregistré 7 millions d'abonnés supplémentaires ces trois derniers mois, elle reproduit aussi un comportement semblable à Spotify. En septembre 2018, la plate-forme musicale s'était lancée dans une chasse aux « faux comptes Famille ». Il en a résulté un mécontentement des utilisateurs ayant obligé Spotify à faire machine arrière.

Source : Daily Dot.
Modifié le 20/10/2019 à 11h57
85
52
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top