Netflix au Festival de Cannes, ça ne sera toujours pas en 2019

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
19 mars 2019 à 09h53
5
shutterstock_771067423.jpg
Nicolas Maderna / Shutterstock.com

Visiblement, le prestigieux Festival de Cannes et le géant du streaming Netflix n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Après des échanges houleux en 2018, les deux institutions étaient en négociation pour tenter de s'unir en vue de la 72e édition du festival... Cela n'a hélas rien donné.

L'année dernière, le Festival de Cannes avait purement et simplement refusé de diffuser en compétition comme hors compétition des films produits par Netflix.


Pas de cinéma, pas de tapis rouge

Les organisateurs de l'événement français avaient jugé que les productions du service de streaming ne répondaient pas aux attentes du festival car aucun film n'était diffusé au cinéma. Avec le long-métrage Icarus, la société américaine avait pourtant raflé son premier Oscar en le faisant sortir dans quelques salles aux États-Unis pour l'occasion.

Et la mésentente se poursuit. D'après Variety, Netflix ne sera toujours pas présent au Festival de Cannes qui ouvrira ses portes sur la Croisette le 14 mai 2019. Cette information a été confirmée un peu plus tard par Netflix France auprès de. Les discussions sont donc officiellement terminées entre les deux entités, même si on imagine bien de nouvelles négociations pour l'édition 2020.


Une qualité cinématographique pourtant reconnue

En 2018, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, avait pourtant mentionné le fait que plusieurs films proposés par Netflix étaient « extrêmement brillants sur le plan artistique ».

Cette décision intervient alors que le service de streaming vidéo s'est illustré aux Oscars avec les trois prix du film Roma, d'Alfonso Cuaron, diffusé exclusivement cette plateforme. Quelques personnalités du cinéma, à l'instar du réalisateur américain Steven Spielberg, se sont dit inquiètes de l'ampleur du streaming vidéo et estiment que l'expérience cinématographique n'a sa place que dans les salles obscures. Les 5 millions d'abonnés français de Netflix indiqueraient-ils le contraire ?
Modifié le 26/11/2020 à 06h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Mr.system
Les français toujours de vieux rétrogrades ! Regardez aux states, ils leur décernent même des Oscars
Cleindori
Suffit de regarder qui finance Cannes et le cinéma français en général pour comprendre pourquoi.<br /> (i.e : Seydoux et consorts, détenteurs des chaines de cinéma et investisseurs).
rapiot
C’est surtout l’argent confisqué à la population par les impôts qui finance le cinéma francais
thurim
Entièrement d’accord. On finance à tour de bras sans regarder l’aspect qualitatif.<br /> Quand je parle de qualitatif, je ne juge pas le contenu, mais le passif : quand un acteur / réalisateur fait que des navets, on évite de lui donner de l’argent pour qu’il en fasse un de plus.
hotspot
Et surtout, n’oubliez pas, le cinema français ne fait vivre personne et aux states par contre tout va bien.<br /> Franchement citer ROMA, vous l’avez vu ? techniquement c’est superbe mais qu’est que c’est long mais long. Il faut vraiment aimer le mexique des années 70. J’aimerai bien connaitre le montant du chèque qu’a fait NETFLIX pour la promo là bas. Avant, c’était quand même plus simple, tout se réglait sous le bureau.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

NVIDIA annonce la compatibilité du ray tracing sur les GTX Pascal et Turing
UFC-Que Choisir demande la suppression de la TVA sur les taxes pour diminuer les factures d'énergie
Google dévoile le probable logo de son service de cloud gaming Project Stream
Porsche confirme une Taycan Cross Turismo électrique à l'horizon 2020
Free perd 347 000 abonnés en 2018
Royole, pionnier chinois des écrans pliables, cherche 1 milliard pour se développer
Greyp dévoile un vélo électrique avec 100 km d'autonomie
Clubic change de peau et continue son évolution
Google Maps Platform : de nouvelles fonctionnalités pour une réalité augmentée améliorée
Haut de page