Netflix annonce avoir passé le cap des 10 millions de foyers abonnés en France

10 juillet 2022 à 17h37
14
Netflix © © Burdun Iliya/Shutterstock
© Burdun Iliya/Shutterstock

En deux ans, plus de 3,3 millions de foyers supplémentaires se sont abonnés à Netflix.

Dans un entretien accordé au JDD, Ted Sarandos, co-P.-D.G. de Netflix, a dévoilé le nombre de foyers abonnés en France. La dernière fois que l’entreprise avait communiqué un tel chiffre remontait à janvier 2020. En un peu plus de deux ans, la plateforme de vidéo à la demande a accueilli quelques millions d’adhérents supplémentaires.

Un nombre de foyers abonnés en hausse de presque 50 %

En début d’année 2020, Netflix affichait un peu moins de 7 millions de foyers abonnés en France : 6,7 millions précisément. Désormais, la firme américaine fait état d’un peu plus de 10 millions de foyers abonnés. C’est une augmentation d’environ 50 % (49,2 % si l’on s’arrête à 10 millions).

Ted Sarandos précise qu’un foyer représente cinq comptes. En conséquence, le nombre d’utilisateurs français du service est bien plus élevé. Pour avoir un ordre d’idée, Médiamétrie l’évaluait à environ 14 millions début 2020 ; en conservant ce ratio, ce serait donc 21 millions actuellement.

Quoi qu’il en soit, l'appétit des Français pour les plateformes de streaming apparaît clairement dans les données de l’ARCEP. Le rapport sur l’état d’Internet en France qu’elle a publié il y a quelques jours souligne la part considérable des contenus vidéo dans le trafic Internet global : ils représentent plus de la moitié du trafic. Netflix est en tête de liste, avec une part de 20 %.

222 millions d’abonnés à travers le monde

À l’échelle mondiale, Netflix compte 222 millions d’abonnés. Néanmoins, au cours du premier trimestre 2022, la plateforme a perdu 200 000 abonnés, un phénomène inédit depuis une décennie.

Pas de quoi inquiéter Ted Sarandos, du moins en apparence. Ce dernier rappelle que 2021 fut une année record pour la plateforme, portée par des succès comme Don’t Look Up ou la série Squid Games. En outre, le co-P.-D.G. de Netflix explique ce léger recul par la suspension du service en Russie, pays aux 700 000 abonnés, ainsi que par des ventes de TV connectées en baisse.

Source : JDD

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
11
Bombing_Basta
Bah alors, le partage de compte il est pas si impactant finalement…
Felaz
Merci surtout aux confinements et autres couvre feux (enfin c’est une façon de parler…)
HAL1
Donc ce n’est pas « le début de la fin » pour Netflix ?
ygloo_one
Ils sont finis… rien ne va plus.
gothax
Je suis abonné à netflix et disney car c’est dans mon abonnement a canal+ j’ai pas eu le choix
SPH
Arf, faudrait savoir !
gnouman
Bah peut être justement que certain on arrêté de partage leur compte…
Bombing_Basta
Ouais ça doit être ça…
tfpsly
Cette comparaison donnant une hausse est par rapport à 2020.<br /> Les articles parlant d’une baisse du nombre d’abonnés étaient par rapport à 2021 (Exemple, la source de cet article ne parle que de 2022Q2 vs 2022Q1 aux USA; cet autre article parle de 2022Q1 vs 2021Q4; etc.).<br /> En 2021 Netflix a connu un boom temporaire grâce au covid19. Les abonnés partant pourraient être des employés retournant au travail après le confinement/work-from-home, et n’ayant plus autant de temps pour regarder des séries. Et Netflix retrouverait sa courbe de croissance qui s’écrase.
Doss
La France ne représente même pas les 5% des abonnés Netflix.
HAL1
tfpsly:<br /> En 2021 Netflix a connu un boom temporaire grâce au covid19. Les abonnés partant pourraient être des employés retournant au travail après le confinement/work-from-home, et n’ayant plus autant de temps pour regarder des séries. Et Netflix retrouverait sa courbe de croissance qui s’écrase.<br /> Oui, je suis d’accord avec ça, les différents confinements à travers le monde ont énormément bénéficié aux services de diffusion de contenus en ligne. Et le « retour à la normal » (enfin, plus ou moins…) ajouté à la concurrence de Disney+ ou Amazon Prime Video, rend les choses plus difficiles pour Netflix.<br /> Simplement, on a eu droit à une série d’articles catastrophistes sur Clubic qui donnaient clairement l’impression que l’entreprise était au bord du gouffre, ce qui est complètement idiot. J’en avais fait un petit florilège ici :<br /> Commentaires : Aux US, Netflix baisse et Apple TV+ grimpe Débat sur l'actu<br /> Précédents articles de Clubic : <br /> 03/06/2022 : DANS LA TOURMENTE, NETFLIX CHANGE DE STRATÉGIE POUR SA PRODUCTION DE FILMS <br /> Extrait : « Depuis que Netflix a annoncé avoir perdu 200 000 abonnés en un trimestre, le chaos règne autour de la plateforme de SVoD. ». <br /> 20/06/2022 : LE BINGE-WATCHING SUR NETFLIX, C’EST FINI ? <br /> Extraits : « Toujours en perte de vitesse, Netflix se poserait des questions sur son modèle de sortie de séries. […] Ce n’est un secret pour personne, Netflix n’est plus au top. […]…<br /> Doss:<br /> La France ne représente même pas les 5% des abonnés Netflix.<br /> Et donc ?
Doss
Bin si ça va bien en France ça ne veux pas dire que ça va bien au niveau mondial vue la taille du marché français.
HAL1
Non, mais la France n’est de loin pas le seul pays à avoir connu une pandémie qui a entraîné des confinements et a vu la demande pour les offres de diffusion de contenu exploser. Et les chiffres de Netflix, même au niveau mondial, ont connu une croissance impressionnante entre 2020 et aujourd’hui.<br /> Pour rappel, l’entreprise compte plus de 220 millions d’abonnés dans le monde, a fait plus de 5 milliards de dollars de bénéfice l’année passée et sa dernière grosse production, Stranger Things 4, est en passe de devenir l’œuvre la plus regardée de tous les temps sur la plate-forme.
iksarfighter
Payer pour se faire rincer le cerveau, bizarre…
gnouman
Va au fond de ton argumentation et de propos si déjà …
FrosT74
Les bénéfices ça veut pas dire grand chose dans un plan comptable s’ils sont gonflés par des afflux de capitaux externes… ce qui est un peu le cas de Netflix qui crame aussi énormément de cash en investissement il est vrai<br /> Netflix est en free cash flow faible (et en disponible négatif régulièrement depuis 2019), donc leur situation n’est pas aussi bonne qu’on peut le croire au 1er abord
HAL1
FrosT74:<br /> Les bénéfices ça veut pas dire grand chose dans un plan comptable s’ils sont gonflés par des afflux de capitaux externes…<br /> Euh… pardon ?!
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Google veut faire de votre TV votre coach sportif
Taïwan a subi un pic de cybermenaces en marge de la visite de l'Américaine Nancy Pelosi
Ce vidéoprojecteur sera parfait pour vos soirées d'été !
Samsung annonce les Galaxy Watch 5 et ses Gala Buds 2 Pro
Haut de page