Twitch lance une fonction de stream à quatre pour encourager les collaborations

Nathan Le Gohlisse Contributeur
02 avril 2019 à 14h15
Twitch logo

En fin de semaine dernière, Twitch lançait une nouvelle fonctionnalité baptisée « Squad Stream ». Son objectif ? Favoriser les collaborations entre streamers. Avec elle, jusqu'à quatre joueurs peuvent diffuser simultanément leurs parties respectives sur une seule et même fenêtre. Un bon moyen pour les streamers de gagner en visibilité en jouant devant une audience cumulée... et donc plus étendue.

Squad Stream fait partie intégrante des pistes explorées par Twitch pour permettre aux spectateurs de découvrir de nouvelles personnes à suivre. Elle constitue aussi une réponse de la plateforme aux difficultés rencontrées par certains petits streamers, lassés de diffuser leurs parties sur des chaînes vides et dont les communautés peinent à décoller.

Twitch propose deux fonctionnalités communicantes : Raids et désormais Squad Stream


Pour pallier le problème, Twitch (propriété d'Amazon depuis 2014) avait déjà lancé une fonctionnalité censée favoriser l'accroissement des audiences de ces jeunes pousses : Raids. Cette dernière permettait notamment aux streamers de travailler ensemble pour élargir leurs communautés respectives. Squad Stream vient en complément de cet effort. Mais au lieu de permettre aux streamers de simplement rediriger une part de leur trafic vers leurs camarades, ils peuvent désormais le partager, résume TechCrunch.

Pour lancer une diffusion Squad Stream, les diffuseurs de parties peuvent se rejoindre les uns les autres jusqu'à atteindre le nombre de quatre, limite imposée pour l'heure par Twitch. Un widget intégré à l'interface est désormais disponible à cet effet. Concrètement, les streamers peuvent créer leur propre escouade, puis inviter trois camarades à les rejoindre... ou bien accepter une invitation envoyée préalablement par l'un d'entre eux. Le principe reprend donc des bases bien connues des joueurs.

Par défaut, n'importe quel utilisateur suivi, ajouté aux amis, ou faisant partie de la team du streamer désireux de lancer une diffusion à plusieurs, peut être invité. Tout cela peut toutefois être paramétré plus finement depuis les réglages.

Squad Stream : une feature pour l'heure réservée... aux gros streamers


En dépit des intentions affichées par Twitch, cette nouvelle fonctionnalité n'est pour l'heure accessible qu'aux membres « partenaires » de la plateforme. Autrement dit les streamers recensant le plus d'abonnés et dont les besoins en audiences sont moins cruciaux. Une contradiction que Twitch justifie d'un point de vue technique. Le groupe explique avoir pour l'instant besoin, pour ces lives à plusieurs, des options de qualité vidéo (transcodes) dont les membres partenaires disposent par défaut sur leurs streams, note TechCrunch.

Les options de qualité vidéo permettent à la fonctionnalité Squad Streams d'afficher les diffusions de second plan en basse qualité (480p, notamment), chose que Twitch ne peut pas encore activer sur la majorité des comptes, qui diffusent en 720p minimum. La plateforme promet toutefois que ces tracas, inhérents à toute période de lancement, se résorberont à l'avenir... avec pour objectif de rendre Squad Stream accessible à tous.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top