Les rudiments du réseau domestique

27 mai 2014 à 11h07
0
Avec ou sans fil, le réseau domestique permet de faire communiquer tous les ordinateurs et les périphériques multimédias de la maison entre eux. Idéal pour partager une imprimante, échanger des documents, regarder un film stocké sur un PC sur la télévision, etc. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le réseau domestique.

Qu'est qu'un réseau domestique ?

Communément appelé réseau LAN (Local Aera Network), ou WLAN (Wireless Local Aera Network) lorsqu'il s'agit d'un réseau sans fil, un réseau domestique se compose d'un ensemble d'ordinateurs et de périphériques multimédias (imprimantes, NAS, tablettes, smartphones...) interconnectés entre eux par le biais d'un routeur. Conçu en 1970, ce système permet de partager les données (documents, musique, photos...) et de mutualiser les ressources (imprimantes, disques durs, logiciels, jeux vidéo..) au sein d'un même réseau indépendamment de toute connexion à Internet.

Les équipements réseau

Pour se connecter à un réseau local, les ordinateurs et autres équipements ont besoin d'une interface réseau avec ou sans fil : carte réseau avec une prise RJ45 ou un module Wi-Fi. Tous les équipements n'ont toutefois pas forcément besoin d'un dispositif de connexion. Une imprimante ou un disque dur branché à un ordinateur relié au réseau local peut être partagé avec tous les autres ordinateurs de la maison, à condition qu'il reste allumé.

0190000007097688-photo-adaptateur-cpl-courant-porteur-devolo-dlan-650-starter-kit-2-cpl.jpg


La liaison entre les différents appareils s'effectue par le biais d'un routeur qui est généralement une box fourni par les FAI (Fournisseur d'Accès à Internet). Aujourd'hui, toutes les box intègrent plusieurs prises RJ45 (Ethernet) ainsi qu'un module Wi-Fi permettant de créer un réseau local combinant des connexions filaires et sans fil. Le réseau filaire est beaucoup plus stable et rapide, mais il nécessite d'installer des câbles dans la maison. A l'inverse, le Wi-Fi est plus lent, mais aucun fil n'est nécessaire. Autre technologie en vogue pour créer un réseau, le CPL (Courant Porteur en Ligne). Il exploite le réseau électrique pour transporter des données entre deux ou plusieurs périphériques. Des adaptateurs CPL équipés d'une prise secteur et d'une ou plusieurs fiches RJ45 permettent de relier facilement des équipements au réseau.

0190000005099986-photo-freebox-r-volution.jpg


Le protocole réseau

Sur Internet ou en local, chaque appareil est identifié par ce qu'on appelle une adresse IP (Internet Protocol). Les FAI attribuent une adresse IP statique (unique) ou dynamique (qui change tout le temps) à chaque box. Il s'agit d'une adresse IP publique permettant d'identifier chaque utilisateur qui se connecte à Internet.

En revanche, à l'intérieur du réseau domestique, chaque appareil se voit attribuer une adresse IP privée distincte qui n'est pas visible sur Internet. Les adresses IP publiques ou privées se composent généralement de 4 blocs de chiffres (de 0 à 255) séparés par des points selon le protocole IPv4. Toutefois, en raison de la pénurie d'adresses disponibles, un nouveau protocole IPv6 avec un nombre d'adresses plus important commence à se développer. Toutes les adresses IP attribuées sur un réseau local sont affichées dans l'interface de gestion du routeur ou de la box.

0190000007165388-photo-freebox-os.jpg


Mode de partage réseau

Pour communiquer et échanger des données entre eux sur le réseau local, certains appareils comme les ordinateurs doivent être configurés au préalable. Les méthodes varient en fonction des équipements et de leur environnement : Windows, Mac OS X, Linux, Android, iOS, etc. Sous Windows, un assistant de configuration réseau permet de créer un « Groupe résidentiel » et de définir les autorisations d'accès, le type de fichiers et de ressources à partager pour chaque ordinateur.

0190000007165394-photo-groupe-r-sidentiel-windows.jpg


Faire communiquer des terminaux mobiles avec certains appareils (imprimantes, écran de TV, console de jeux...) sur le réseau local via une connexion Wi-Fi est généralement très simple. De nombreux constructeurs développent des applications qui ne nécessitent aucune configuration. Une fois installées, elles permettent par exemple d'imprimer une photo d'une tablette sur une imprimante, de regarder un film d'un smartphone sur un écran de TV, etc.

012C000007165392-photo-pixma-print.jpg


Conclusion

Réservée jadis aux informaticiens chevronnés, l'installation d'un réseau domestique est aujourd'hui à la portée du plus grand nombre tant les dernières technologies ont rendu cette tâche de plus en plus simple. Non seulement cela permet de faire des économies substantielles en mutualisant des équipements à domicile, mais aussi de profiter d'une foule d'applications comme le jeu en réseau, la domotique, etc.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le prix des services mobiles a reculé de plus de 27% en 2013
La Fnac se lance dans la location de produits Apple, mais gare au prix final
Synology lance son DiskStation DS414 Slim, un NAS 4 baies abordable
NVIDIA : des pilotes pour Watch_Dogs avec Shader Cache
Box Home de SFR : du triple play haut de gamme incluant sécurité et domotique
L'éditeur Avast victime d'un vol de données
Disk Director 12.0 : la boîte à outils pour gérer vos disques sous Windows 8/8.1
Windows XP : une solution pour continuer à recevoir les mises à jour en modifiant le registre (màj)
Netflix : que peut-on attendre du service de SVOD en France ?
Sony prépare l'arrivée de ses consoles Playstation en Chine
Haut de page