Test Z8 Pro : un mélange réussi de conduite souple, de confort et de design original

1

La Z8 Pro est une trottinette électrique qui joue la carte de l’originalité pour sa conception et son design, et cela lui va très bien. Si le constructeur a fait quelques choix techniques critiquables, le produit a aussi de nombreux atouts.

La Z8 Pro 2021 est une trottinette électrique qui propose une approche intéressante qu'on aimerait retrouver plus souvent sur le marché des EDPM. En effet, le constructeur Z, anciennement Zéro, fait le choix d’offrir un look un peu baroudeur à son produit, tout en faisant délibérément le choix de typer la conduite de façon à ce qu'elle soit plutôt « douce » et confortable… surtout dans cette version légalement bridée à 25 km/h.

A contrario, la Z8 Pro affiche un coloris quasi militaire, une conception robuste et, surtout, ses hautes suspensions lui offrent une garde au sol qui la destine à tous les types de routes. Voyons si recette tient la route et si le prix de 949 euros (tout de même) est justifié.

Z8 Pro
  • Le confort apporté par les suspensions
  • Le look original et réussi (selon nous)
  • La qualité de la conception
  • L'autonomie
  • Le caractère volontaire du moteur
  • Le double freinage mécanique
  • Le grip du pneu arrière
  • Les accélérations trop molles
  • Les bruits provoqués par le garde-boue arrière
  • Le prix néanmoins élevé

Z8 Pro : la fiche technique

Parmi les composants forts de cette Z8 Pro, nous noterons le moteur 500 watts qui, même s'il est bridé à 25 km/h, devrait se montrer très intéressant sur la route, ainsi que sa batterie 48 volts d'une capacité très importante de 15,6 Ah pour laquelle le constructeur annonce une autonomie comprise entre 40 et 50 km.

Fiche technique Z8 Pro

Performances

Puissance du moteur
500 watts
Vitesse maximale
25 km/h
Autonomie annoncée
40 km
Angle d'ascension maximum annoncé
Jusqu'à 20%
Batterie
48 Volts
Capacité
15,6 Ah
Temps de charge
8 heures

Dimensions

Dimensions dépliée
100 x 59 x 120 cm
Dimensions pliée
100 x 18 x 30 cm
Roues
8,5 pouces gonflable à l'avant, 8 pouces dur à l'arrière
Poids
20 kg
Poids maximum supporté
100

Équipements

Affichage écran LCD
Oui, textuel couleur
Type de freins
Tambour à l'avant et à l'arrière
Suspensions
Réglable à l'avant et à l'arrière
Adaptateur secteur
54,6 Volts - 2 Ah
Accessoires fournis
Trois cartes NFC pour démarrage de la trottinette
Éclairage
Feux de route en partie basse avant et arrière ainsi qu'un bandeau de LEDs sur la colonne de direction

Tarifs

Prix
949 euros
Z8 Pro, la trottinette baroudeuse est finalement très sage - D. Nogueira pour Clubic

Design et ergonomie : une jolie réussite

C'est indiscutable, tous les goûts sont dans la nature. Et si nous étions perplexes à la vue des photos de la Z8 Pro, une fois réceptionnée, on l'a finalement très rapidement appréciée.

D. Nogueira pour Clubic

Le vert kaki, une teinte que nous qualifierons de « quasi militaire », s'avère finalement assez plaisant. Cela apporte une alternative bienvenue à toutes ces trottinettes noires qui, pour certaines d'entre elles, se ressemblent beaucoup. Alors évidemment, la Z8 Pro fait aussi penser à certains produits de chez Dualtron telles que la Mini ou encore la Mantis de Kaboo, mais le vert reste une signature forte pour ce modèle.

D. Nogueira pour Clubic

Le deck, qui offre déjà une belle surface avec 45 cm de long et 20 cm de large, est complété par ce repose-pied d'environ 13 cm de long et autant de largeur. Et attention, le constructeur ne fait pas dans la demi-mesure puisque celui-ci est en métal, comme le reste du deck d'ailleurs. A noter que le trou dans la partie haute de ce repose-pied s'avère très pratique pour accrocher la trottinette à un point fixe avec un cadenas. Un atout assez rare sur ces engins pour être mentionné.

D. Nogueira pour Clubic

C'est naturellement un véritable atout pour la robustesse du produit. En l'état, nous aurions aimé que les deux bandes de grip soient légèrement plus larges pour offrir une meilleure adhérence. En effet, sitôt qu'on pratique cette trottinette sur chaussée mouillée (attention, elle n'est pas certifiée comme étant étanche), la semelle des baskets a tendance à glisser un peu sur la surface métallique. Rien de dramatique, mais on se dit qu'un grip un peu plus large ne serait pas du luxe.

D. Nogueira pour Clubic

On retrouve aussi sur le deck deux prises de charge, mais le constructeur ne livre qu'un seul chargeur de 54,6 Volts - 2 Ah. Le deuxième connecteur ne sera utile que pour les possesseurs d'un second chargeur.

En raison de sa très grande capacité de 15,6 Ah, nous estimons le temps de charge à plus de 8 heures avec son seul chargeur 2 Ah. Une durée très importante, mais vous ne devriez pas avoir à refaire le plein à 100% systématiquement.

La conception semble robuste et la potence n'a pas manifesté de fragilité particulière. La large poignée est une excellente chose, puisqu'elle permet de déverrouiller le mécanisme de pliage sans aucun effort, y compris lorsqu'on portera de gros gants d'hiver.

D. Nogueira pour Clubic

D'ailleurs le processus de pliage peut commencer par le rabat des poignées. Cela permet de réduire l'encombrement du guidon qui passe de 60 cm à 20 cm de large, soit la largeur même de la Z8 Pro.

D. Nogueira pour Clubic

Ensuite, il suffit de descendre le guidon, puis de rabattre la colonne sur le deck pour que celui-ci se verrouille. Et voilà un engin compact (100 x 18 x 30 cm) et finalement pas très lourd (20 Kg) compte tenu de sa conception, qu'il sera assez simple de loger dans le coffre d'une voiture ou sous la banquette d'un bus, d'un train ou d'un métro.

D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic

Pour en finir avec cette partie de l'ergonomie du produit, précisons que le guidon offre un débattement important puisqu'il peut passer d'une position basse, qui le positionne à 75 cm du deck, à une position haute située à 1 mètre. De quoi contenter les riders les plus grands.

On ne peut qu'apprécier la multitude d'éclairages intégrés à la Z8 Pro. Surtout qu'ils sont très efficace. On trouve en partie basse, intégrées au deck, des phares LED blanc à l'avant et des deux feux de stop rouge à l'arrière. Ceux-ci clignotent d'ailleurs sitôt qu'on active les freins.

D. Nogueira pour Clubic

En plus de ses phares en position basse à l'avant qui permettent d'identifier les défauts de la route, le constructeur Z ajoute un bandeau de LED sur la colonne de direction pour être visibles des autres usagers de la route. Et même si la puissance est modeste, un automobiliste ne pourra pas dire qu'il ne vous a pas vu dans ses rétroviseurs.

Enfin, le compteur de cette trottinette est assez classique et nous l'avons trouvé finalement assez peu lumineux pour offrir une lisibilité parfaite par une journée ensoleillée. Il est possible de régler son orientation, mais cela n'est pas sans impacter l'accès à la gâchette d'accélérateur. Il faut donc trouver le meilleur compromis.

D. Nogueira pour Clubic

Une conduite tout en souplesse

Avant de pouvoir partir au guidon de la Z8 Pro, il faut désactiver son coupe-circuit. Pour cela, la trottinette est livrée avec un badge à placer sur le lecteur dédié, situé à droite du guidon. Le système fonctionne très bien et la reconnaissance est instantanée. Certains verront cette clé comme une contrainte puisqu'il faut toujours l'avoir sur soi, d'autres (dont nous sommes) verront cela comme un plus pour la sécurité. Et si le risque de le perdre reste réel, sachez que le constructeur en livre trois avec la Z8 Pro.

D. Nogueira pour Clubic

Comme nous le disions en préambule, même si cette Z8 Pro affiche un look de baroudeuse, la philosophie de conduite est différente. Même dans son mode 3, les accélérations sont mollassonnes, et on se surprend à regretter que ce que nous vivons comme une frustration soit un choix délibéré de la part du constructeur. D'autant que la vitesse de pointe est maintenue même dans de légère montée.

D. Nogueira pour Clubic

La Z8, toute « pro » qu'elle est, s'adresse à une cible d'utilisateurs qui recherche une conduite souple et très confortable. Dommage, nous sommes plutôt de ceux qui aiment en avoir sous la gâchette. D'autant qu'il est toujours possible de doser un minimum et qu'on se parle d'un moteur de 500 watts (intégré dans la roue arrière) qui n'a rien d'une fusée. Mais soit, c'est un choix et il faut le considérer comme tel. Et il faut reconnaître aussi que la promesse d'un grand confort de roulage est tenue. En effet, la double suspension à l'avant et à l'arrière assure un amorti remarquable.

D. Nogueira pour Clubic

S'il n'y avait pas le bruit très désagréable du garde-boue arrière qui ballote et tape la roue de temps en temps, tout se passerait vraiment bien. Le moteur est assez peu bruyant et, à l'inverse de la partie arrière, la suspension à l'avant ne fait aucun bruit. La trottinette est étonnamment bien suspendue. Bon point, la rigidité de la suspension est réglable par le biais de vis 6 pans qu'il suffit de contraindre pour durcir l'amorti. La Z8 Pro glisse sur la route et n'a que faire des défauts du macadam.

Nous n'avons pas noté de défaut d'adhérence particulier du pneu à l'avant. A noter que celui-ci est d'une taille assez imposante, puisqu'il s'agit d'une gomme 8,5 x 3 pouces, offrant une belle bande de roulement.

D. Nogueira pour Clubic

En revanche, à l'arrière c'est un pneu 8 pouces en gomme dure, mais vraiment dure. Si la suspension permet de ne pas trop affecter le confort, la sécurité est sérieusement remise en question.

En effet, ce revêtement est particulièrement glissant sur les freinages appuyés, mais pas seulement. Il nous est arrivé de sentir l'arrière se dérober un peu sur les pavés ou certains dévers des caniveaux qui bordent la chaussée. A 25 km/h, cela reste gérable, mais cela peut parfois surprendre.… et dans tous les cas, ce n'est pas souhaitable. Du coup, une phase de rodage s'impose pour que cette gomme gagne un peu de grip.

Ce rodage, il faudra aussi l'appliquer aux freins à tambour présents à l'avant et à l'arrière. En effet, malgré ce double freinage mécanique, on note un manque manifeste de mordant. Certains utilisateurs précisent sur les forums qu'après une phase de rodage de plusieurs centaines de kilomètres, les choses rentrent dans l'ordre. Le constructeur aurait peut-être intérêt à revoir la qualité des garnitures choisies. Quoi qu'il en soit, la bonne nouvelle c'est que ces freins à tambour sont très facilement ajustables grâce à une vis qu'on manipule très bien à la main, sans aucun outil.

D. Nogueira pour Clubic

Elle tient le rythme et ne s'essouffle « jamais »

Forte du confort remarquable apporté par les suspensions, la bonne hauteur du guidon, sa grande largeur qui contribue à la stabilité de la conduite sans trop entraver la maniabilité, ainsi que ses repose-paumes toujours bienvenus, on peut dire que la Z8 Pro est une bonne rouleuse. Bien trop molle pour nous (et nos 85 kg) dans les accélérations et les relances, elle reste néanmoins volontaire.

D. Nogueira pour Clubic

Sur l'intégralité de notre parcours de test, le moteur de 500 watts a montré une belle capacité à tenir ses 25 km/h sans rechigner, y compris dans les longs dénivelés positifs - mais certes pas très pentus - de notre boucle de test. Les captures ci-dessous permettent surtout de constater que l'allure reste stable, y compris lorsque ça grimpe un peu. Ne tenez pas compte de la vitesse moyenne, car nous avons régulièrement posé le pied à terre pour réaliser nos photos et vidéos.

D. Nogueira pour Clubic

La vitesse maximale a elle été atteinte dans une pente à 12% qui nous a permis de tester le freinage, mais aussi la bonne tenue de route et la capacité à encaisser les secousses combinées au freinage en descente. Le plus important dans l'affaire c'est que même au terme de cette boucle de 20 km, réalisée sous une météo très favorable à une bonne autonomie, la jauge de la batterie n'est entamée que d'un quart ! A titre de comparaison, l'essentiel des trottinettes que nous avons testées récemment (parfois par des météos plus froides) était presque à sec une fois la boucle réalisée.

Avec une capacité de batterie de 15,6 Ah, il y a de quoi faire. En l'état, la promesse d'atteindre 40 km à 50 km faite par le constructeur semble tout à fait accessible. De fait, sa robustesse et sa très grande autonomie peuvent permettre de la considérer comme une alternative aux transports en commun… Autrement dit un véritable investissement pour faire des déplacements du quotidien, qui justifie son prix élevé.

Z8 Pro

8

La conduite Z8 Pro fait un choix catégorique, celui de miser sur une conduite toujours très douce et très coulée. Son moteur de 500 watts est pourtant volontaire et vous tracte jusqu'à 25 km/h sans trop de difficultés, mais l'ensemble manque de dynamisme. Avec une autonomie impressionnante et une fabrication robuste, la Z8 Pro constitue un bon investissement en dépit de son prix élevé.

Les plus

  • Le confort apporté par les suspensions
  • Le look original et réussi (selon nous)
  • La qualité de la conception
  • L'autonomie
  • Le caractère volontaire du moteur
  • Le double freinage mécanique

Les moins

  • Le grip du pneu arrière
  • Les accélérations trop molles
  • Les bruits provoqués par le garde-boue arrière
  • Le prix néanmoins élevé

Qualité de fabrication 9

Puissance 7

Autonomie 10

Confort de conduite 9

Portabilité 9

Prix 6

Modifié le 04/05/2021 à 10h04
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Lastpass : que vaut cette solution de gestion de mots de passe automatique ?
Compteurs Linky : la CNIL met fin à la mise en demeure qui visait l'entreprise Engie
Metro Exodus : la mise à niveau PS5 / Xbox Series X|S arrive le 18 juin
Google Docs et Slides s’ouvrent à votre bibliothèque Adobe Creative Cloud
Les meilleures applications pour faire de votre iPad un ordinateur
Comment protéger un dossier par mot de passe sous Windows et macOS ?
Galaxy Tab A7 : Où acheter la tablette tactile de Samsung au meilleur prix ?
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
Comment Shadow s'est retrouvé supprimé de l'App Store, pris entre Apple et l'xCloud de Microsoft
Bon plan VPN : Dernières heures pour la promo sur l'abonnement NordVPN à -68%
Haut de page