Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix

24 septembre 2019 à 11h19
0
Renault ZOE 2

Selon un récent sondage signé L'Argus, la voiture électrique bénéficie d'un pouvoir de séduction somme toute très limité sur les automobilistes...

En France, la perspective d'acquisition d'une voiture électrique stagne ainsi à 10% seulement, comme c'était déjà le cas en 2018.

Trop de freins à l'achat d'une voiture électrique

Un baromètre peu flatteur pour la voiture électrique, qui souffre, selon les automobilistes français, de trop nombreux défauts pour être réellement envisageable à l'achat. En premier lieu, c'est l'autonomie qui est pointée du doigt, puisque 63% des personnages interrogées par le Baromètre Energies 2019 la considère comme un frein à l'achat.

À hauteur de 54%, ce sont les contraintes de chargement de la batterie qui sont également mises en avant, ces dernières étant suivies de près par une offre souvent trop chère ou pas adaptée. À titre d'exemple, la récente Renault ZOE 2 (testée par Clubic) est proposée à partir de 23 900 euros (hors location/achat de batterie).

Renault K-ZE

Selon près de la moitié des sondés (l'étude ayant été menée du 12 avril au 14 mai 2019 auprès de 2 126 participants) la voiture électrique est également perçue comme peu écologique, du moins pas plus écologique que les moteurs thermiques. En revanche, les performances, la fiabilité ou encore la technologie en général ne sont pas retenues comme de réels défauts.

Evidemment, il faudra attendre encore quelques années pour connaître le sort réservé à la voiture électrique. En effet, les nouveaux modèles à venir vont proposer, non seulement une autonomie en hausse, mais également des prix revus à la baisse, dans les prochaines années.

Un intérêt en hausse dans quelques années ?

Le P.-D.G. de Renault annonçait récemment vouloir proposer une voiture électrique à moins de 10 000 euros, en France, d'ici 2025.

Peugeot e-208


Notons pour l'exemple que le groupe Renault a récemment lancé en Chine son nouveau crossover K-ZE, un modèle 100% électrique affiché à partir de 8 000 euros. Nul doute qu'un tel modèle connaîtrait un énorme succès dans l'hexagone....

Source : L'Argus
Modifié le 24/09/2019 à 11h19
201
55
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top