Volkswagen ID.3 : plus de 10 000 précommandes en à peine 24 heures !

12 mai 2019 à 08h47
0
VW ID3

Volkswagen peut bomber le torse : en seulement 24 heures, sa compacte électrique ID.3 a enregistré pas moins de 10 000 réservations !

Le 8 mai, Volkswagen ouvrait les réservations concernant sa future compacte électrique ID.3, dont les premières livraisons sont prévues pour 2020.

Volkswagen ID.3 : 10 000 réservations en seulement 24 heures !

À peine 24 heures plus tard, le groupe annonce que 10 000 précommandes ont déjà été enregistrées. Rappelons que la campagne de réservation lancée par Volkswagen ne concerne que 30 000 véhicules... Autant dire que les intéressés vont devoir se presser.

Un joli succès pour Volkswagen et une belle marque de confiance de la part des futurs acheteurs, la voiture n'ayant pas encore été dévoilée de manière officielle. De quoi faire trembler la future Peugeot e-208 ?

Rappelons que les intéressés doivent accepter de verser un acompte de 1 000 euros pour mettre la main sur une Édition Spéciale 1ST de ce nouveau modèle électrique, dont le prix sera inférieur à 40 000 euros. Évidemment, Volkswagen devrait prochainement présenter de nouveaux modèles à venir dans cette gamme ID., dont une voiture électrique à moins de 20 000 euros.
13
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top