Bonus écologique : jetez-y un œil, certaines conditions d'accès ont été révisées

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
07 février 2023 à 11h15
7
© Shutterstock
© Shutterstock

Le bonus écologique, qui finance une partie du coût de l'achat d'un véhicule électrique, a été revu à la hausse pour une partie des ménages seulement depuis le début de l'année. Pour les autres, il a été revu à la baisse.

Emmanuel Macron avait annoncé en octobre dernier la future hausse du bonus écologique, celui-ci pouvant grimper jusqu'à 7 000 euros pour « rendre la voiture électrique accessible à tous ». Quatre mois après, nous avons vérifié si le président de la République avait tenu parole. « Oui et non », pourrait-on vous répondre, car l'aide a bien été revue à la hausse, mais pour les ménages aux revenus les plus faibles seulement. Sur les autres tranches, son montant a baissé.

Une aide revue à la baisse en 2023…

Depuis le 1er janvier 2023, le montant du bonus écologique est limité à 5 000 euros pour l'acquisition d'une voiture neuve « émettant peu de CO2 » (c'est écrit ainsi dans le texte) et à 6 000 euros pour une camionnette. Cela concerne les particuliers, évidemment. Les plafonds ont ainsi été réduits de 1 000 euros pour les deux types de véhicule (hybride rechargeable ou électrique) par rapport à la fin de l'année dernière. Concernant les véhicules électriques d'occasion, l'aide ne bouge pas : elle reste à 1 000 euros.

Ce petit détail, Bercy ne s'en vante pas dans sa communication. Le gouvernement rappelle en revanche que l'aide maximale (donc 5 000 euros pour un véhicule neuf acheté par un particulier et 6 000 euros pour une camionnette achetée par un particulier) est accessible dès lors que le coût du véhicule est inférieur à 47 000 euros.

Le décret du 12 août 2022 avait en effet entraîné la hausse de 45 000 à 47 000 euros de ce montant d'achat. Cette donnée, prévue pour rester en vigueur jusqu'au 31 décembre 2022, a été prolongée, et elle constitue plutôt une bonne nouvelle pour les Français.

… mais tout de même à la hausse pour les ménages aux revenus les plus faibles

Les montants d'aide ont en revanche bien été augmentés pour les ménages dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 14 089 euros. La majoration est de 2 000 euros et concerne aussi bien l'achat que la location (le contrat doit être égal ou supérieur à deux ans, précision utile).

Notons que cette aide, dont on ne peut bénéficier qu'une fois tous les trois ans, atteint 7 000 euros pour l'acquisition d'une voiture neuve électrique ou hybride rechargeable et 8 000 euros pour une camionnette.

On remarquera enfin la disparition du bonus écologique pour les véhicules compris entre 47 000 et 60 000 euros (qui était de 2 000 euros) et pour les véhicules fonctionnant à l'hydrogène valant plus de 60 000 (qui était, elle aussi, fixée à 2 000 euros).

Malgré le développement rapide des technologies, l’autonomie est toujours l’une des pierres angulaires pour les acheteurs de voitures électriques, qui redoutent la panne sèche. Pour rassurer les automobilistes, les constructeurs en font un argument de communication de poids. Et certaines valeurs crèvent le plafond. Voici notre classement.
Lire la suite

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM, école reconnue par la profession), pour écrire, interviewer, filmer, monter et produire du contenu écrit, audio ou vidéo au quotidien. Quelques atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la production vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et la musique :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (7)

xryl
Sinon, vu le nombre de députés que l’on a, il n’y en a pas un qui ait déposé un amendement pour virer cette clause d’hypocrisie qui fait croire qu’une personne avec 14000 euros de revenus va pouvoir s’acheter une voiture à 40000 euros ?
SPH
Bonne nouvelle pour les ménages aux revenus les plus faibles. Et c’est tant mieux.<br /> Les autres sont aidés aussi, mais à moindre coût…<br /> Je ne vois pas trop ce qu’il y aurait à dire
MattS32
xryl:<br /> Sinon, vu le nombre de députés que l’on a, il n’y en a pas un qui ait déposé un amendement pour virer cette clause d’hypocrisie qui fait croire qu’une personne avec 14000 euros de revenus va pouvoir s’acheter une voiture à 40000 euros ?<br /> C’est le revenu fiscal (donc après toutes les déductions possibles) et PAR PART. Pas le revenu.<br /> Par exemple, pour un couple avec 3 enfants (soit 4 parts), ça correspond à au moins 62 000€ de revenus (avec le minimum de déduction, soit juste les 10% d’abattement forfaitaires, et sans compter bien sûr les revenus non imposables).<br /> Ensuite, non, une voiture électrique, ce n’est pas forcément 40 000€. Le premier prix est à moins de 20 000€ (Dacia Spring) et on trouve plusieurs modèles à moins de 30 000€ (MG ZS, Fiat 500, Smart, voire Zoe ou 208 avec une bonne négo… et elles passent sous les 30 000 une fois le bonus déduit).
ayaredone
Même avec les aides une électrique reste très chère pour beaucoup de ménages.<br /> Si je dois en acheter une ce sera la Dacia, et j’achète le prix plus que la voiture
xryl
Ouais. 3 parts, c’est 42000 euros de revenus (à 14000 par part), pas 62000. C’est le revenu fiscal de référence qui fait foi, donc sans crédit d’impôt ou autre déductions, à part les 10% de frais de travail ou les frais réels. Et donc 3 parts, c’est aussi 4 personnes à nourrir, loger et habiller.<br /> Même 30k€, pour une voiture neuve (bonus déduit), c’est 75% des revenus annuel du foyer dans ce cas. Ça me semble très très hypocrite de croire qu’un foyer avec ces revenus va dépenser cette somme dans une voiture neuve à ce tarif là.<br /> Pour moi, c’est clairement du marketing gouvernemental pour faire croire qu’il est très généreux alors que les conditions sont impossibles à réunir pour profiter de l’offre.<br /> J’aimerais bien voir le nombre de dossier monté pour ce cas, je doute que ça dépasse le millier.
MattS32
xryl:<br /> Ouais. 3 parts, c’est 42000 euros de revenus (à 14000 par part), pas 62000.<br /> Un couple avec 3 enfants, c’est bien 4 parts, pas 3, 2 par adulte, 1/2 pour chacun des deux premiers enfants, 1 pour le 3ème.<br /> xryl:<br /> revenu fiscal de référence qui fait foi, donc sans crédit d’impôt ou autre déductions, à part les 10% de frais de travail ou les frais réels<br /> Le RFR, c’est après toutes les déductions de revenu. Pas seulement les 10%/FR. Et bien évidement, oui, c’est avant les crédits et réduction d’impôts, qui eux s’appliquent au montant de l’impôt, pas au revenu imposable.<br /> Un couple avec 3 enfants qui vit en province avec 62 000€ de revenus, je pense qu’il peut se permettre une voiture à un peu plus de 25 000€ (moins reprise éventuelle du véhicule précédent, qu’il ne faut pas oublier non plus… ça peut être un bon incitateur pour faire passer à l’électrique des gens qui ont un thermique récent avec encore une bonne valeur de reprise). À ce prix, on peut avoir une 208 ou une Zoe bonus déduit. De mémoire, quand mes parents ont acheté leur premier Scenic à 30 k€, leur revenu cumulé devait pas être beaucoup plus élevé, mais avec 2 enfants sur les 3 qui faisaient leurs études dans des grandes villes (dont un à Paris). Et ils l’ont payé cash, sans emprunter un centime…<br /> xryl:<br /> c’est 75% des revenus annuel du foyer dans ce cas<br /> C’est complètement idiot de raisonner en revenu annuel pour un bien qui va être conservé pendant des années…<br /> Un véhicule à 30 000€ bonus déduit sur dix ans, c’est moins de 250€ d’effort d’épargne mensuel sur les dix années avant l’achat ou 315€ de crédit par mois sur les dix années suivant l’achat. Est-ce vraiment insurmontable pour une famille qui a presque 5200€ de revenu mensuel ? Ça fait 4.8 à 6.1% du revenu. Sans compter les économies à l’usage par rapport au VT éventuellement remplacé…<br /> Et à 30 000€ bonus déduit, on est encore au double du prix d’une Dacia Spring, qui ne nécessite donc que moins de 125€ par mois d’effort d’épargne / 160€ de mensualité de prêt sur 10 ans…<br /> xryl:<br /> Et donc 3 parts, c’est aussi 4 personnes à nourrir, loger et habiller.<br /> Bien sûr. Mais une part supplémentaire n’augmente généralement pas les coûts annuels de 14 000€, sauf peut-être si c’est un enfant scolarisé dans le privé ou faisant des études dans une grande ville. Donc pour un même RFR par part, le pouvoir d’achat a tendance à augmenter quand le nombre de parts augmente.<br /> Bref, c’est sûr que ça concerne pas des millions de gens. Mais pas non plus seulement quelques milliers…<br /> Pour info, en 2019, 50% des foyers français avaient un RFR par part inférieur à 13 864€ :<br /> 584×560 176 KB<br />
jcc137
Quelles que soient les aides octroyées par le gouvernement, elles sont aussitôt récupérées par l’Etat grâce à la providentielle TVA. Un véhicule de 40 000 euros = 8 000 euros de TVA.<br /> Et en suivant le discours fiscal très technique de MattS32, ce n’est pas forcément les plus pauvres qui pourront se payer un tel véhicule, mais les plus socialement aidés.<br /> Ce qui n’est pas mon cas, suis bien trop riche et je n’ai plus d’enfants à charge pour lesquels, au passage, je n’ai jamais eu droit (mis à part les alloc Fam) à quoi que ce soit, encore moins une ristourne gouvernementale pour me payer une voiture familiale.
MattS32
jcc137:<br /> je n’ai plus d’enfants à charge pour lesquels, au passage, je n’ai jamais eu droit (mis à part les alloc Fam) à quoi que ce soit<br /> À part les allocs, à part l’école gratuite (y compris peut-être les études supérieures… et même si tu les as mis dans le privé pour le primaire et le secondaire, c’est en fait très largement subventionné par l’État), à part les soins gratuits…
jcc137
Oui, vous avez raison, j’ajoute :<br /> A part les impôts que j’ai toujours payés, mes taxes foncière et habitation (jusqu’à l’année dernière), à part la tva et toutes les autres taxes prélevées… Etc, etc… Que d’autres qui profitent des mêmes avantages que vous avez cités, mais qu’ils ne paient pas, à part ça, eh bien je me tourne vers une voiture d’occasion, plus à la portée de ma bourse, tandis que les aidés sociaux (pour lesquels je n’ai rien contre) se voir pratiquement offrir une voiture neuve.<br /> Voilà, à part ça…
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet