Withings Move ECG : un tracker d'activité qui n'oublie pas d'être une montre

05 septembre 2019 à 18h35
0
La note de la rédac
Withings a présenté durant le CES 2019 la Withings Move ECG, une évolution de sa montre connectée. Cet accessoire se veut encore plus porté vers le domaine de la santé avec l'intégration d'un électrocardiogramme au boitier de la montre. Mais cette nouvelle fonctionnalité suffit-elle à en faire un objet indispensable au quotidien ?

La Withings Move ECG est une évolution plus qu'une révolution. Withings a fait le choix de reprendre à l'identique le design de sa précédente montre connectée. Cette déclinaison est toutefois censée toucher un public plus soucieux de sa santé et du suivi de son activité cardiaque, tout en conservant son identité qui la distingue du tout-venant des autres traqueurs d'activité.

Test Withings Move ECG
(© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Un design simple mais très élégant en toutes circonstances

Avec sa montre connectée Move, Withings a préféré aller à l'inverse de la tendance, portée notamment par Apple ou Samsung et se distingue en faisant le choix d'une montre analogique et dépourvue d'écran plutôt qu'un mini-ordinateur fixé au poignet.

Test Withings Move ECG
Un design très sobre qui s'accorde avec tous les styles (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

C'est un positionnement qui peut surprendre, voire rebuter au premier abord les technophiles mais qui, au final, a de très nombreux avantages, à commencer par un look extrêmement élégant qui colle avec tout style vestimentaire. T-shirt ou costume chic, la montre est à son aise avec toutes les tenues.

Le bracelet en caoutchouc est très agréable au toucher et laisse respirer la peau, même en activité ou durant les journées aux températures les plus élevées.

Le boitier, quant à lui, est rond, au fond noir ou blanc selon le modèle choisi et d'une grande sobriété. Il se compose de trois aiguilles, deux donnant l'heure, et une petite glissée à droite du cadran qui se charge de vous indiquer l'état de votre progression et l'accomplissement ou non de vos objectifs quotidiens, sur une échelle de 1 à 10.

Test Withings Move ECG
Sur le cadran, seulement trois aiguilles pour consulter l'heure et sa progression quotidienne (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Entièrement en plastique, sa fabrication est remarquable et ce matériau permet une très grande légèreté de l'ensemble avec seulement un peu plus de 30 grammes sur la balance.

C'est là le premier vrai point fort de la Withings Move ECG par rapport à ses concurrentes : avoir accès à l'heure et à ses objectifs d'activité d'un simple coup d'œil. Les smartwatches comme l'Apple Watch sont parfois lentes à réactiver l'affichage, ou ne se déclenchent pas correctement à chaque lever de poignet. Ici pas de problème, puisque c'est une vraie montre.

Le seul petit point noir est à chercher du côté du bracelet. Withings propose sur son site différentes versions pour varier les styles et adapter la Move ECG à son look du moment. Le problème est que le système de fixation est assez pénible à utiliser, les éléments étant trop petits pour être fixés rapidement. Il vous faudra vous armer de la patience et du sang-froid d'un grand maître zen pour changer le bracelet de votre montre.

Test Withings Move ECG
Changer votre bracelet vous donnera des sueurs froides (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Un suivi discret mais complet de votre activité physique

La Move ECG est dépendante de l'application Health Mate, disponible à la fois sur Android et iOS. Ce tableau de bord complet vous présente les différents éléments mesurés par la montre, comme le nombre de pas réalisé ou les calories dépensées au cours de la journée.

Au premier démarrage, l'application vous demandera quelques informations personnelles, dont votre âge et votre poids, afin de déterminer un profil d'activité et vous proposer un objectif quotidien à atteindre (dans notre cas 10 000 pas par jour).

Une fois l'application reliée au téléphone, vous n'avez pas grand chose à faire, si ce n'est de continuer vos activités. La Withings Move ECG impressionne par la transparence de son utilisation. Le manque d'écran n'est en aucun cas un frein et sera grandement apprécié par un public moins technophile mais qui souhaite quand même garder un œil sur la distance parcourue à pied ou l'énergie dépensée. On en vient à l'oublier très vite et finalement, n'est-ce pas ce qu'on demande à un appareil porté en permanence au poignet ?

Test Withings Move ECG
Le journal de bord est lisible d'un coup d'œil. L'interface de l'application brille par sa simplicité

Les résultats sont ensuite présentés dans l'application, qui offre une vue détaillée quotidienne ou un bilan hebdomadaire des performances de l'utilisateur. Withings est une entreprise très axée sur la santé connectée et fait preuve de beaucoup de pédagogie à travers l'ensemble de son application. Chaque catégorie offre des renseignements précis sur les informations mesurées et les réflexes à adopter pour vivre mieux et plus sainement.

L'ECG : une fonctionnalité précise mais dispensable

L'électrocardiogramme intégré par Withings est simple à mettre en marche. On appuie une fois sur le bouton situé à droite de la montre puis on pose les doigts sur le pourtour métallique du cadran durant une trentaine de secondes. La Move ECG vibre pour signifier la fin de l'examen et les résultats sont envoyés vers l'application mobile.

Test Withings Move ECG
L'électrocardiogramme est très précis mais s'oublie un peu vite au fil du temps (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Si le système est précis et fiable, on regrette que Withings ne soit pas allé au bout de l'expérience. Sauf à se noter un pense-bête quotidien sur son smartphone ou la porte de son frigo, on a tendance à très rapidement oublier la présence de cette fonctionnalité qui pourtant est au cœur de ce dernier produit.

Evidemment, sans écran, la montre ne peut afficher un rappel mais pourquoi Withings n'offre-t-elle pas la possibilité d'envoyer une notification via l'application, à une fréquence donnée, pour se rappeler à notre bon souvenir ?

En l'état l'électrocardiogramme sera utile pour des personnes à risque ou atteintes de maladies cardio-vasculaires mais pour les autres elle relèvera plutôt du gadget qui ne justifie pas le passage à cette nouvelle version. Un simple ajout logiciel la rendrait tout à fait indispensable, ou en tout cas bien plus cohérente avec son positionnement marketing.

Il manquerait, en outre, un capteur cardiaque à cette montre, qui se révélerait encore plus utile au grand public, comme peuvent le proposer Apple ou Samsung dans leurs montres respectives. C'est à notre sens un vrai manque de la gamme Move, qui lui ouvrirait une multitude d'applications sans renier son identité et sa volonté de s'adresser au plus large public, jeune comme plus âgé.

Suivi sportif : un minimum d'efforts

La Withings Move ECG n'est pas une montre pour les sportifs les plus aguerris. Le manque d'un écran et d'un capteur cardiaque la rend totalement inutile pour les athlètes ayant besoin de surveiller leurs performances en temps réel durant leur effort.

Cela ne veut pas dire pour autant que la montre connectée n'est pas faite pour le sport. Mais le constructeur a, là encore, pensé sa fonctionnalité pour les sportifs du dimanche ou les personnes faisant un peu d'activité pour garder la forme.

Test Withings Move ECG
Un suivi bien trop léger, même pour les sportifs occasionnels

La Withings Move ECG peut enregistrer une activité sportive en appuyant simplement sur le bouton et en démarrant, après la vibration de confirmation, sa course ou sa série de longueurs. Elle peut également détecter automatiquement une activité sportive d'elle-même, parmi la course, la marche ou la natation, avec une étanchéité jusqu'à 50 mètres. La reconnaissance des sports est pertinente et nous n'avons pas eu besoin de la corriger durant notre essai.

Dommage que la montre n'offre pas de GPS intégré et exige de se coltiner son smartphone, à l'écran toujours plus large. Un vrai manque, notamment pour les coureurs qui souhaitent partir avec le moins d'équipement possible.

L'application Health Mate peut également proposer des objectifs à atteindre chaque semaine, comme trois marches ou quatre courses en sept jours, pour motiver ses utilisateurs à bouger jour après jour. On regrette cependant que cette incitation soit faite à minima, avec des notifications trop peu visibles et une interface un peu brouillonne, qui plaira, certes, aux utilisateurs ne souhaitant pas être harcelés de messages d'encouragement, mais reste trop légère pour les sportifs, même occasionnels.

Suivi du sommeil : la réussite surprise de cette montre connectée grand public

Affichant une autonomie d'environ un an et demi selon le constructeur, la montre Move ECG peut être portée durant la nuit ; les capteurs de l'appareil analyseront alors le sommeil et la qualité de ce dernier.

Si on a pu pester contre un manque de finitions de certaines fonctionnalités, le suivi du sommeil est absolument optimal autant dans ces résultats que dans son ergonomie.

L'application offre un graphique à la fois simple et précis des différentes phases de sommeil par un code couleur (bleu clair pour les phases de sommeil léger, bleu foncé pour le sommeil profond).

Test Withings Move ECG
Le suivi du sommeil est l'une des fonctions les plus réussies de cette montre connectée

Un score de sommeil vient représenter la qualité de la nuit passée, en tenant compte du temps d'endormissement, du nombre d'interruptions ou encore du nombre de cycles de sommeil.

Cette fonctionnalité à priori banale devient tout simplement indispensable une fois expérimentée. On y revient chaque matin pour analyser notre sommeil et le comparer au reste de la semaine. Néanmoins, il manque (encore une fois) la possibilité de recevoir une notification résumant sa nuit passée et éviter d'ouvrir l'application. Ajoutez cela et l'expérience sera parfaite.

Test Withings Move ECG
(© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Withings Move ECG : l'avis de Clubic

Curieux objet que cette montre connectée signée Withings. Le constructeur français reste fidèle à sa feuille de route et livre un accessoire qui plaira davantage à un public plus âgé qu'à un adolescent hyper connecté souhaitant recevoir ses dernières notifications Instagram au poignet. C'était vraisemblablement l'objectif de Withings, contrat pleinement rempli.

La Move ECG est un appareil destiné au bien-être et la marque a joué cette carte jusqu'à ses principes d'utilisation. Cette smartwatch n'est pas un objet qui s'utilise mais qui accompagne l'utilisateur durant la journée, l'encourage s'il le souhaite et lui donne des informations sur son état physique général, son sommeil et sa qualité de vie. Sur ce point, Withings a fait un travail exceptionnel qui doit être salué.

On reste néanmoins un peu sur notre faim alors que l'expérience se révèle plaisante la plupart du temps. La fonction ECG, malgré sa qualité et son intérêt indéniable, n'est pas assez mise en avant et risque d'être rapidement oubliée par la majeure partie des utilisateurs. L'application ne joue pas assez le jeu du coach et le constructeur semble timide à l'idée d'intervenir à certains moments de la journée de son utilisateur. Pourtant, c'est bien ce pourquoi on achète ce type d'appareil !

La Withings Move ECG reste néanmoins un objet connecté de très grande qualité, très abordable également avec son prix de 129€ qui saura séduire les personnes, de plus en plus nombreuses, qui souhaitent prendre soin de leur corps et de leur santé sans forcément vouloir porter un appareil au look techno au bout du bras.

Test Withings Move ECG

Les plus
+ Un appareil élégant quelque soit l'occasion
+ Un suivi transparent mais complet de l'activité physique
+ Une grande pédagogie dans les résultats et les conseils donnés
+ Une autonomie de 18 mois
Les moins
- L'ECG n'est pas mis en avant et s'oublie facilement
- Une puce GPS aurait fait le bonheur des joggers et des marcheurs
- Manque d'un vrai coaching plus prononcé pour encourager à l'activité
Design
Suivi d'activité
Fonctionnalités
Application
4.5
Modifié le 11/09/2019 à 10h54
3 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top