YouTube affiche un pop-up d'information sur les vidéos à propos de l'article 13

22 novembre 2018 à 08h41
11
YouTube Article 13

YouTube continue son offensive contre la directive européenne sur les droits d'auteur en alertant directement les utilisateurs via un pop-up d'information.

L'article 13 continue de faire réagir les créateurs et YouTube. Pour rappel, cet article vise à exiger des plateformes d'hébergement de contenu un filtrage automatique afin de repérer les oeuvres protégées par le droit d'auteur et de rémunérer leurs auteurs.

Les créateurs, notamment sur YouTube, craignent de ne plus pouvoir continuer leurs activités en étant systématiquement bloqués à la moindre diffusion d'un extrait de musique ou d'une image d'un film. On se souvient du pianiste qui s'est enregistré en train de jouer du Bach et avait vu sa vidéo censurée par YouTube et Facebook (les deux entreprises ont depuis fait leur mea culpa en rejetant la faute sur les algorithmes).

YouTube souhaite alerter le plus grand nombre sur les conséquences de l'article 13

YouTube, qui a déjà critiqué cette mesure par la voix de sa dirigeante Susan Wojcicki, en remet une couche en diffusant un petit pop-up avant chaque vidéo. Ce message d'information renvoie vers une page alertant des conséquences de l'article 13 pour les créateurs de contenu et propose diverses vidéos réalisés par des youtubeurs célèbres comme le Joueur du Grenier.

Le service propose également un hashtag #SaveYourInternet à diffuser au plus grand nombre le message sur les réseaux sociaux.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
0
cyberclic
Clubic devrait également s’en inquiéter.<br /> Vous qui parlez de high-tech, ça va être compliqué de ne plus citer les marques (Apple, Microsoft, Intel, Google…)
arbor54
Si Youtube veut gagner de l’argent avec le contenu créé par des artistes ou des producteurs, il est parfaitement normal qu’il paie, extrait ou pas. Utiliser les oeuvres d’artistes et gagner de l’argent sans les payer, ça s’appelle du VOL ou de l’ESCROQUERIE.
lopaq_0
Si dans un doc, on utilise un extrait de quelques secondes et on ne demande pas les droits ou on n’achète pas les droits, c’est illégale.<br /> It’s the LAW<br /> Il y a pas mal de youtuber qui n’utilise pas d’extrait. Tout comme des émissions radios qui arrivent a faire des critiques de film sans extraits et une des plus vielle émission radio
LawyerInTown
Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d’autrui (article 311-1 Code pénal). En l’espèce, enlève-t-on quelque chose au créateur ?<br /> L’escroquerie est l’utilisation de manœuvres frauduleuses en vue de se faire remettre une chose ou de déterminer autrui à contracter (article 313-1 Code pénal). En l’espèce, essaie-t-on de tromper le créateur pour qu’il remette quelque chose ou contracte ?<br /> Merci d’éviter de dire n’importe quoi SVP…<br /> La reproduction non autorisée par le titulaire des droits est simplement de la contrefaçon. Sauf qu’avant de vouloir dire si c’est bien ou mal, il vaudrait mieux s’interroger au fond sur la pertinence de faire perdurer un modèle juridique antérieur à l’ère du numérique. Les temps ont changé, mais ça les bureaucrates non élus de Bruxelles ne le voient pas. Avec l’article 13, un simple mème, une simple parodie pourra être bloquée… Il aurait été plus intelligent et pertinent de consacrer un droit de citation loyal, comprenez d’utiliser des extraits d’œuvres protégées de façon non concurrentielle à l’oeuvre en question.
arbor54
Youtube n’est pas un hébergeur, c’est un diffuseur, au même titre qu’une radio, une chaîne de télé, etc. Son service n’est pas gratuit, il génère énormément de profits. Un diffuseur a des responsabilités. Sa responsabilité est la même, quelle que soit la durée de l’extrait. Il n’est pas normal que les artistes français et les youtubeurs soient à 90% au RSA quand Youtube s’empifre de fric placé sur les îles Caïmans.
utada_hikaru
Nous sommes dirigé par des débiles, c’est à celui qui aura l’idée la plus conne pour faire chier les gens.<br /> En plus grosse démocratie, le truc n’est pas passé une première fois donc on refait un vote et bien sur le peuple n’a une fois de plus pas son mot à dire.
LawyerInTown
+1<br /> Le système fait monter des gens qui ont une mémoire de cheval et les présente comme les plus intelligents, et les plus à même de prendre des décisions pour les autres…
utada_hikaru
En plus niveau moyenne d’âge ça doit être des vieux débris qui comprennent rien aux technologies d’aujourd’hui ni à internet et ce sont eux qui décident ce qui est le mieux, ça me rends fou.
LawyerInTown
C’est même pire que ça. Les politiques décident selon un sophisme bien connu : l’argument de l’autorité. Eux ne font que déployer des compétences politiques et de gouvernance (organisation, gestion, etc…) sur la base de “rapports”. Effectivement ils n’y connaissent rien à rien, et ne décident même pas selon ce qu’ils comprennent ou leur instinct, mais selon ce que des “autorités qualifiées” ou “autorités compétentes” ont rapporté.<br /> Combien de fois n’a-t-on pas entendu “c’est pas moi qui le dit, c’est l’agence de …”, “c’est l’autorité de …”<br /> Combien de couacs, de trucs inutiles ne nous ont-ils pas pondus (on peut penser à Hadopi…)<br /> Bref, je ne verrai probablement jamais cette époque, mais j’espère que la VRAIE démocratie directe éclatera un jour. Jadis impossible pour des raisons matérielles, aujourd’hui à l’ère du numérique c’est tout à fait possible, et en particulier avec la technologie de la blockchain. Une plateforme où chaque citoyen est répertorié, où il est possible de former des groupes pour créer des projets de loi, etc… de voter directement sans représentants traites, grassement payés et condescendant …
LawyerInTown
C’est même pire que ça. Les politiques décident selon un sophisme bien connu : l’argument de l’autorité. Eux ne font que déployer des compétences politiques et de gouvernance (organisation, gestion, etc…) sur la base de “rapports”. Effectivement ils n’y connaissent rien à rien, et ne décident même pas selon ce qu’ils comprennent ou leur instinct, mais selon ce que des “autorités qualifiées” ou “autorités compétentes” ont rapporté.<br /> Combien de fois n’a-t-on pas entendu “c’est pas moi qui le dit, c’est l’agence de …”, “c’est l’autorité de …”<br /> Combien de couacs, de trucs inutiles ne nous ont-ils pas pondus (on peut penser à Hadopi…)<br /> Bref, je ne verrai probablement jamais cette époque, mais j’espère que la VRAIE démocratie directe éclatera un jour. Jadis impossible pour des raisons matérielles, aujourd’hui à l’ère du numérique c’est tout à fait possible, et en particulier avec la technologie de la blockchain.<br /> Une plateforme où chaque citoyen est identifié, avec possibilité de créer des groupe pour créer des projets de loi, à soumettre au vote direct, sans représentants traites, grassement payés, et condescendant…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Pour vous, le meilleur antivirus du marché est disponible à -60% pendant un an !
Après Samsung et Xiaomi, c'est au tour de Motorola d'officialiser son Razr 2022
Microsoft introduit l'effet Mica dans Word 2021
Microsoft corrige plus de 120 failles, dont 17 critiques
Offrez-vous un haut niveau de cybersécurité à bon prix avec cette suite antivirus Norton
Top 5 des applications à tester ce week-end sur votre smartphone
Waze et Google Maps pourraient bientôt devenir moins efficaces contre les bouchons
Voici les 10 chaînes YouTube les plus suivies en France et dans le monde
Faites de réelles économies sur votre forfait mobile avec l'offre Prixtel !
Cette solution VPN a vraiment tout pour vous séduire, à commencer par son prix
Haut de page