Taylor Swift s'en prend à YouTube

26 juin 2016 à 09h09
0
Plusieurs artistes américains se sont réunis pour envoyer une lettre au Congrès des Etats-Unis demandant une modification de la loi locale sur les droits d'auteurs.

Cette publication ayant rencontré un certain succès durant la semaine, nous la mettons à nouveau en avant pour en faire profiter ceux qui ne l'auraient pas lue.

Taylor Swift semble être la meilleure amie de l'industrie musicale aux Etats-Unis et, accompagnée de Paul McCartney et U2, elle s'attaque désormais aux grandes sociétés américaines utilisant leurs travaux sans aucune rémunération.

Ensemble ils ont ainsi rédigé une lettre ouverte au Congrès américain afin de pointer les limites du Digital Millennium Copyright Act, la loi visant à réguler la propriété intellectuelle adaptée à l'ère numérique.


Ils expliquent que la loi est désormais dépassée et inadaptée aux usages d'aujourd'hui. « Elle permet aux sociétés high tech de croître et de générer des profits en aidant les consommateurs à emporter avec eux presque toutes les chansons enregistrées dans leur poche sur leur smartphone ».

Si les plateformes de musique en streaming sont en ligne de mire, la lettre sous-entend également que la loi actuelle permet à des plateformes comme YouTube d'héberger leurs chansons, de générer des revenus avec ces derniers sans toutefois rémunérer les artistes.


035C000008479196-photo-taylor-swift.jpg


Face à ces accusations répétées, en avril dernier, YouTube a souhaité mettre les choses au clair sur son blog et affirmait avoir retourné plus de 3 milliards de dollars à l'industrie musicale. L'équipe ajoutait : « c'est la raison pour laquelle nous avons créé une application YouTube Music dédiée et avons récemment introduit YouTube Red, notre propre service de souscription, pour pouvoir générer davantage de revenus aux artistes ».

Selon le blog Techcrunch, qui rapporte l'information, les majors BMI, Sony Music et Universal Music ont également apposé leur signature sur cette lettre.


Précédemment Taylor Swift avait pointé les pratiques d'Apple. Au lancement d'Apple Music, la société proposait effectivement trois mois gratuits, une période pendant laquelle n'avait initialement pas voulu rémunérer les artistes. Taylor Swift a toutefois eu gain de cause.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top