Avec VP10, Google veut optimiser le streaming des vidéos en 4K

Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint
01 septembre 2015 à 12h12
0
Google continue de plancher sur son codec vidéo et annonce que ses travaux visent désormais à mieux gérer les flux en très haute qualité.

En rachetant la société On2 technologies, Google a développé le conteneur WebM, initialement composé des codecs audio et vidéo Vorbis et VP8. Google a ensuite conçu VP9 lequel se positionne donc comme le successeur de VP8 et H.264 et comme une première alternative au H.265. La firme californienne planche désormais sur VP10.

En juillet 2010, YouTube avait lancé ses premiers tests pour la lecture en streaming de vidéo en 4K. Au mois de mars, la plateforme accueillait des clips en 4K à 60 images par seconde. Ceux-ci ne sont pas proposés en MP4 et H.264 mais sont diffusés uniquement via WebM et le codec VP9 avec un débit élevé de 20 Mb/s. Par ailleurs, les vidéos 4K à 30 fps sont encodées en VP9 à 13 Mb/s ou en H.264 à 18 Mb/s.

Dans une interview recueillie par Cnet US, James Bankoski, chef produit chez Google, explique que la société travaille depuis plus d'un an sur VP10, la prochaine mouture majeure de son codec vidéo. L'homme explique que VP9 nécessitait déjà deux fois moins de bande passante que le codec H.264 pour une qualité de vidéo similaire. Avec VP10, l'objectif est de diviser par deux encore cette consommation.

035C000008152086-photo-youtube-4k.jpg

En plus de cette optimisation, le codec en question devrait par ailleurs améliorer la qualité de la compression et apporter une gamme de couleurs plus large avec des contrastes plus marqués pour afficher davantage de détails.

Malgré la puissance de Google, le codec H.264 reste la compression privilégiée et son successeur (HEVC / H.265) se démocratise également (sur Netflix notamment), même s'il est assujetti à des royalties. Récemment le groupe HEVC Advanced, composé de General Electric, Technicolor, Dolby, Philips, et Mitsubishi Electric, a demandé à ce que les diffuseurs faisant usage de ce codec leur reversent 0,5% de leurs revenus.

A lire également :

Guillaume Belfiore

Rédacteur en chef adjoint

Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet