Firefox et OpenH.264 : Cisco paie pour imposer le codec standard du Web (màj)

04 novembre 2013 à 12h08
0
L'interminable débat concernant les codecs à utiliser sur le Web a pris un tournant inattendu avec l'annonce hier d'un codec H.264 open source.

Les jeux sont faits ! Une semaine avant que le groupe élaborant les standards d'Internet (l'IETF) ne se réunisse pour enfin choisir le codec par défaut des communications en temps réel (WebRTC), deux acteurs majeurs du secteur ont procédé à une annonce qui devrait couper court au débat.

Cisco a effectivement annoncé la mise à disposition d'un codec H.264 libre de droit, et Mozilla qu'il aurait recours à ce dernier pour Firefox.

00F0000003494140-photo-logo-h-264-mpeg-4-avc.jpg

Vers l'épilogue d'un débat sans fin ?



Le choix d'un codec standard pour le Web fait débat depuis l'avènement du HTML5, qui permet d'inclure de la vidéo (entre autres) à des pages Web sans avoir recours à un plugin. Le débat s'est intensifié lorsque le projet WebRTC, un futur standard pour la visiophonie (entre autres), s'est mis en branle.

Quand certains comme Apple ou Microsoft prônent celui qu'on appelle aussi l'AVC pour sa prédominance (la majorité des vidéos en ligne sont encodées ainsi et la majorité des dispositifs le décodent en standard), d'autres comme Google ou Mozilla lui reprochent d'être breveté et d'être soumis au versement de redevances, et prônent par conséquent leurs propres solutions libres.

Cisco offre une solution détournée à Firefox



Après y avoir été totalement réfractaire, la fondation éditant Firefox a fini par s'ouvrir au MPEG-4 Part 10 en raison du déclin de Flash, en particulier sur mobile. Pour assurer la lecture de vidéos sans ce plugin, Firefox s'est mis à exploiter les codecs intégrés à certains système d'exploitation, sur Android il y a un an puis sur Windows quelques mois plus tard. Mais cette prise en charge n'était que partielle.

Cisco propose à contrario une solution universelle, quitte à ce qu'elle soit une solution détournée. Les raisons sont encore obscures, mais Firefox n'intègrera pas réellement son propre codec. Il récupèrera en réalité automatiquement auprès de Cisco des binaires qui lui permettront de le prendre en charge de manière transparente, sans intervention de l'utilisateur.

000000F005625816-photo-logo-html5.jpg

Une solution palliative à court terme



Car OpenH.264 a beau être open source, il n'est pas pour autant dispensé de royalties. Pour qu'elles soient invisibles pour les éditeurs, elles seront en fait entièrement assumées par Cisco. « On ne communique pas plus précisément sur notre accord avec MPEG LA, » affirme Fabien Medat, responsable technique chez Cisco que nous avons contacté.

Naturellement Cisco n'est pas philanthrope. S'il paie des licences pour le compte d'autres éditeurs, c'est parce qu'il a tout intérêt à ce que la guerre des brevets cesse le plus rapidement possible. Plus vite cette question sera résolue, plus vite les communications en temps réel se développeront. Or Cisco commercialise à grande échelle de nombreuses solutions dans ces domaines.

Entre temps Google et Mozilla pourront poursuivre leurs efforts en matière de codecs totalement libres, respectivement VP9 ou Daala... qui relanceront le débat d'ici quelques années face au HEVC !

Publication initiale le 31/10/2013 à 18 h 31



Mise à jour le 04/11/2013 à 11 h 10


Contactée par nos soins, la fondation Mozilla a fini par combler certaines interrogations concernant l'adoption et la pérennité d'OpenH.264.

Elle a commencé par nous expliquer pourquoi elle n'avait pas adopté x264, un codec libre H.264 disponible depuis plus de six ans. Il a beau être open source, il ne dispenserait pas de conclure un contrat avec la MPEG LA, et ne serait donc pas gratuit.

OpenH.264 étant une solution pour ainsi dire détournée, nous avons interrogé Mozilla sur sa pérennité : « Il n'y rien de pérenne avec les brevets. H.264 sera bien accessible aux utilisateurs de Firefox grâce à Cisco, mais le codec est toujours associé à une licence restrictive qui n'est pas dans l'intérêt des utilisateurs et du Web à long terme. Daala est notre solution libre et non restreinte à long terme. »

00C8000006088422-photo-logo-firefox-2013.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top