France Télévisions : un "Netflix" français en septembre 2017

07 juin 2017 à 13h18
0
Le groupe audiovisuel public, France Télévisions, avait depuis plusieurs années l'intention de marcher sur les plate-bandes de Netflix, le service SVOD américain, et ses concurrents. Delphine Ernotte, à la tête de France Télévisions, y est parvenue, non sans peine, après de difficiles discussions avec les sociétés de production.

Le nouveau service sera disponible pour les Français dès le mois de septembre 2017. Mais réussir à s'imposer dans un secteur déjà bien représenté et où Netflix semble dominer risque de s'avérer compliqué.

Un abonnement moins cher que celui de Netflix



Le nouveau service SVOD de France Télévisions, disponible sur France.tv, le nouveau site du groupe, va jouer la carte du prix pour tenter de convaincre les Français. Le prix de l'abonnement mensuel n'a pas encore été communiqué mais il est déjà annoncé comme moins cher que le leader du secteur, Netflix. Un prix bas rendu possible par un business-model différent.

Alors que Netflix et ses concurrents optent pour l'achat des droits de diffusion moyennant des sommes très élevées, le service SVOD de France Télévisions va partager une partie de ses revenus avec les sociétés de production en fonction de l'audience de leurs contenus sur la plateforme. Une manière de réduire le coût initial de la diffusion et de multiplier les titres disponibles.

01F4000007687431-photo-france-t-l-visions.jpg


Un service franco-français qui devra convaincre le public



Si des sociétés de production françaises connues, comme Lagardère ou Elephant, ont accepté l'offre de France Télévisions, le groupe n'a pas réussi à convaincre des sociétés étrangères de jouer le jeu. Résultat : le service SVOD ne devrait proposer que de la production franco-française. Une difficulté de plus pour convaincre les utilisateurs alors que les séries américaines cartonnent partout dans le monde.

De plus, le service de France Télévisions n'a pas pu obtenir des exclusivités de la part des sociétés de production et ne devrait pas, comme le font Netflix, Hulu ou Amazon Prime Video, produire ses propres séries. Malgré ça, il compte proposer un catalogue de 6 500 titres qui variera en fonction de ce qui est diffusé sur les chaînes du groupe et espère conquérir 800 000 abonnés à l'horizon 2022. Il lui en faudra un minimum de 300 000 pour arriver à l'équilibre, selon les calculs du groupe audiovisuel public.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top