META et OLED EX, Ambilight, dalle 42 pouces : Philips peaufine ses nouveaux téléviseurs OLED

Matthieu Legouge
Par Matthieu Legouge, Spécialiste Image.
Publié le 09 février 2023 à 20h03
Le Philips OLED+908, modèle phare, se dote de la technologie META pour en mettre plein la vue © Matthieu Legouge pour Clubic
Le Philips OLED+908, modèle phare, se dote de la technologie META pour en mettre plein la vue © Matthieu Legouge pour Clubic

Comme à son habitude, Philips a présenté ses innovations et nouveaux produits vidéo et audio lors d’une conférence de presse organisée à Amsterdam. Le constructeur y a notamment dévoilé ses téléviseurs OLED millésime 2023 et emboîte le pas de LG et Panasonic en adoptant la technologie META de LG Display.

Deux séries OLED ont été présentées lors de la conférence, l’OLED908, que Philips place sous la bannière OLED+, se dote de la technologie META et ses microlentilles, tandis que l’OLED808 embarque la technologie OLED EX. Une nouvelle diagonale fait également son apparition avec un Philips OLED808 de 42 pouces.

OLED+908 : technologie META et pic lumineux record

Dans la bataille qui oppose LG Display à Samsung Display, seul Sony s’est pour le moment risqué à proposer les dalles OLED des deux fournisseurs dans un même catalogue. Sans trop de surprise, Philips a choisi de poursuivre sa production en adoptant la technologie META de LG Display, que l’on retrouvera également cette année avec le LG G3 et le Panasonic MZ2000 (en attendant les annonces de Sony qui ne devraient plus tarder).

L'Ambilight se limite à trois côtés mais se veut plus précis qu'auparavant © Matthieu Legouge pour Clubic
L'Ambilight se limite à trois côtés mais se veut plus précis qu'auparavant © Matthieu Legouge pour Clubic

Le modèle phare de Philips fait lui aussi monter les chiffres de la luminosité. Comme attendu, l’OLED908 cherche à impressionner sur le papier en annonçant un pic lumineux record de 2 100 cd/m². Philips a donc choisi de communiquer sur cette valeur, obtenue avec le mode Vivid, là où Panasonic n’annonce pas plus de 1 500 cd/m² en ayant recours lui aussi à la technologie META. Bien entendu, les améliorations ne s’arrêtent pas là puisque des progrès seraient aussi à constater au niveau des angles de vision (avec une amélioration de l’ordre de 60 %), et surtout en matière de réflectance, car à l’adoption du nouveau filtre anti-reflet Venta Black que nous évoquions déjà lors de notre récapitulatif TV du CES 2023. Cet élément pourrait, en effet, être décisif dans le choix d’un téléviseur OLED tant la réflectance de ces écrans brillants est souvent un facteur rédhibitoire pour certains.

P5 7e gen, audio B&W, Ambilight et nouvelle télécommande

La technologie META ne suffit cependant peut-être pas à Philips pour clairement se démarquer. Le fabricant compte en effet sur son expertise en matière de traitement d’image pour aller plus loin, et bien sûr, à son système Ambilight le plus souvent très apprécié des consommateurs. Cette nouvelle génération de dalle est donc logiquement accompagnée du processeur Philips P5 de 7eme génération. Au rayon des nouveautés, Philips a peaufiné sa fonction « Ambient Intelligence V2 » qui permet d’ajuster automatiquement certains réglages d’image en fonction de l’environnement de la pièce où se trouve le téléviseur. On parle notamment d’ajustement au niveau de la température de couleurs et du gamma, et sans oublier de la luminosité. Philips entend également se démarquer sur la mise à l’échelle avec une fonction Super Resolution qui serait capable d’aboutir à une image plus nette et riche en détails qu’auparavant. L’autre optimisation conséquente par rapport au modèle de l’an passé est la compatibilité du Dolby Vision à 120 Hz. Bien entendu, l’OLED908 prend en charge VRR, ALLM et 4K à 120 Hz, via deux ports HDMI 2.1.

Pour le reste, on y retrouve un système audio Bowers & Wilkins 3.1 de 80W qui ne comprend pas moins de 6 haut-parleurs montés à l’avant et orientés vers le spectateur, ainsi qu’un subwoofer à l’arrière avec quatre membranes passives afin d’améliorer la précision des basses. Concernant l’Ambilight, l’OLED908 se contente d’un éclairage sur trois côtés qui profite cependant de la technologie Ambilight de nouvelle génération, avec des couleurs plus précises pour correspondre à l’image diffusée à l’écran.

Télécommande et support rejoignent le rang des nouveautés. Le pied central noir lustré autorise un réglage de rotation sur la gauche et sur la droite, tandis que la télécommande se dote d’une batterie rechargeable via USB-C, et d’un pavé numérique « caché » qui apparait grâce au rétroéclairage après avoir pressé le bouton « 123 » associé au pavé. Enfin, contrairement à la série The Xtra qui déploie un tout nouveau système d’exploitation, c’est bien Google TV qui s’occupera d’animer l’interface des téléviseurs OLED Philips. L’OLED+908 sera disponible en diagonales de 55, 65 et 75 pouces dans le courant du troisième trimestre.

OLED808 : dalle OLED EX et diagonale de 42 pouces

Philips introduit également une série OLED808 à son catalogue, qui se distinguera sans aucun doute par des tarifs plus accessibles que la série OLED+, mais aussi par une variété de diagonales bien plus large (de 42 à 77 pouces), notamment avec l’introduction d’un modèle de 42 pouces.

Philips OLED808 © Matthieu Legouge pour Clubic

Pas de technologie META et de microlentilles à l’horizon, mais un recours à la génération précédente de dalles LG Display, à savoir la technologie OLED EX. L’ensemble de ces téléviseurs intégreront les améliorations déjà citées pour l’OLED908 et la série The Xtra, notamment avec le processeur P5 de 7e génération et ses fonctions Ambient Intelligence V2 et Super Resolution. Notons néanmoins que les modèles de 42 et de 48 pouces offrent un pic lumineux légèrement inférieur à celui annoncé à partir du modèle de 55 pouces (1 000 cd/m²).

Philips a toutefois voulu faire de la section audio un point fort de ses gammes OLED. On retrouve encore une fois Bowers & Wilkins à la manœuvre avec un système 2.1 de 70 W (50 W pour le modèle de 42 pouces) et un contrôle plus précis de la distribution entre les haut-parleurs. La nouvelle génération Ambilight (sur trois côtés) ainsi que le pied central pivotant sont de la partie. Seul le modèle de 77 pouces dispose de pieds bâtons en chrome satiné.

Source : Conférence de presse Philips

Par Matthieu Legouge
Spécialiste Image

Pigiste pour Clubic depuis 2018, j’ai d’abord pris la plume pour parler d’actualités, avant de me spécialiser peu à peu sur les catégories PC & Gaming, notamment les écrans et périphériques, ainsi que l’image et le son, plus particulièrement tout ce qui touche au Home Cinema : les téléviseurs, vidéoprojecteurs et barres de son.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
arthur6703

Les télécommandes c’est devenus des écrans publicitaires pour les services de streaming. Encore un petit effort de leur part et on aura une télécommande avec 4 flèches/OK et ensuite que des boutons raccourci vers des services de streaming.

twopheek

J’ai acheté une TV Philips en 2015 avec Android TV. C’était du haut de gamme de l’époque avec 4K, Ambilight, Android TV et autre. J’ai attendu 1 an avant que la TV ne se stabilise d’un point de vue software. La TV s’éteignait toute seule, son qui disparaissait…etc.
7 ans après, la TV continue d’avoir des soucis de software mais plus de maj depuis 4 ans. Pour moi, Philips c’est fini. Prochaine TV soit LG ou Samsung.

Muggsy68

Et alors? Garde ta télécommande universelle alors

SlashDot2k19

Pour les maj, ça changera pas grand chose… j’ai une LG de 2014, j’ai du avoir max 2 ans de maj mineures, ensuite nada…

Shinpachi

Les téléviseurs, c’est comme les smartphones : si tu veux une mise à jour, achète notre nouveau modèle.
Sinon, il serait temps de passer sur 4 ports HDMI 2.1, surtout quand un des deux est bloqué par l’eARC