SFR attaqué pour pratiques commerciales illicites sur la 4G

15 mai 2015 à 12h06
0
L'association de consommateurs Familles rurales attaque à nouveau SFR pour défaut d'informations sur la 4G. Elle estime que l'opérateur a proposé cette technologie à des clients alors même qu'elle n'était pas disponible dans certaines régions.

SFR subit à nouveau la critique quant à ses méthodes d'information auprès de sa clientèle, en particulier au sujet de la 4G. L'association de défense des consommateurs Familles rurales indique avoir lancé une action de groupe devant la justice à l'encontre de l'opérateur. Elle demande à ce que SFR soit condamné pour avoir fourni une information trompeuse à ses clients.

012C000005514207-photo-logo-4g-sfr.jpg


Dans une note, l'organisme précise que : « les consommateurs n'ont pas bénéficié d'une information fiable. De nombreux clients ont ainsi pu souscrire une offre 4G alors que SFR savait cette technologie non disponible sur leur territoire ». Familles rurales estime donc que l'opérateur a sciemment induit en erreur certains de ses clients.

SFR est le premier opérateur en France à subir une attaque en nom collectif. Familles rurales cherche en effet à recueillir l'ensemble des personnes concernées par cette pratique prêtée à l'opérateur.

Des pratiques commerciales trompeuses ?

L'affaire opposant l'opérateur à Familles rurales remonte à octobre 2013. A l'époque, l'association avait attaqué SFR sur des motifs identiques. Elle estimait que la société entretenait un flou sur la question des débits mobiles sur son réseau. Familles rurales regrettait alors « l'absence de date de passage à la 4G et le manque de pourcentage de clients éligibles » dans l'ensemble des zones du territoire.

Familles Rurales assignait SFR en justice pour « pratique commerciale déloyale » et saisit à présent l'opportunité de mener une action collective (permise depuis la récente loi Hamon) pour attaquer à nouveau l'opérateur.

L'organisme demande désormais à ce que les consommateurs concernés qui ont dû s'équiper d'un terminal 4G puissent être remboursés. Il souhaite également que « tout abonné ayant souscrit une offre présentée comme permettant d'accéder à la technologie 4G alors qu'en réalité la technologie n'était pas accessible puisse être dédommagé ».

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les opérateurs européens pourraient déclarer la guerre à la publicité sur mobile
Le couperet tombe pour Sharp
Microsoft Edge renforce les usages multimedia et proposera bientôt la navigation privée
Sur Windows et OS X, Google bloquera toutes les extensions hors du Chrome Web Store
Où vont les
Google Hangouts : un chiffrement limité des échanges
Pour le fondateur de Pixar, smartphones et mini-caméras pourraient changer le cinéma
Free Mobile dépasse les 10,5 millions abonnés
Les voitures autonomes de Google s'inviteront sur les voies publiques cet été
Microsoft sanctionne des joueurs de Xbox One à l'origine d'une fuite d'infos sur Gears of War
Haut de page