SFR gagne des abonnés mais son chiffre d'affaires perd 7%

Thomas Pontiroli
13 novembre 2012 à 18h36
0
Le deuxième opérateur mobile français renoue avec les recrutements de clients sur mobile. Malgré tout, cela ne suffit pas à tirer la croissance de la société qui accuse encore des recettes en berne.

00DC000003865950-photo-ancien-logo-de-sfr.jpg
Après Orange le 25 octobre, c'est au tour de SFR de dévoiler ses résultats pour le compte du troisième trimestre fiscal 2012. De la même manière que son concurrent, la filiale de Vivendi a agrandi son parc d'abonnés mobiles, à hauteur de 40 000 nouveaux clients nets. À la fin septembre, le nombre de clients mobiles SFR atteint les 16,5 millions en France, en hausse de 1,6% sur un an. Malgré tout, le chiffre d'affaires de l'activité mobile en septembre a reculé de 10,3% sur la période, pour s'établir à 5,7 milliards d'euros.

On apprend aussi que le « mix » d'abonnés, soit la part d'abonnés dans le parc total de clients, a progressé de 2,2% sur la période, pour atteindre 78,8%. En ajoutant les clients prépayés, SFR enregistre 20,9 millions de clients à la fin du troisième trimestre. Cette baisse du nombre de clients prépayés s'inscrit dans la tendance nationale, dont l'Arcep a donné le détail le 9 novembre. Concurrencé par les offres à bas coût libres d'engagement, le prépayé a reculé de 2,2% en France, tous opérateurs confondus, pour atteindre 18,5 millions de clients. Rapportés aux chiffres du régulateur des télécoms, SFR possède une part de marché de 29% (postpayés et prépayés confondus) contre 37,5% à Orange.

Concernant l'activité Internet haut débit et fixe de SFR, le chiffre d'affaires a légèrement diminué, de 1,2% sur un an, pour atteindre 3 milliards d'euros sur la période. En septembre, SFR dénombre ainsi 5 millions de clients haut débit - contre 9,83 millions pour Orange le même trimestre -, soit 24 000 nouveaux recrutements nets de plus sur un an. Dans le détail, l'offre quadruple-play totalise 1,7 million d'abonnés.

Plus que les services Internet, c'est le mobile, qui représente 67% des recettes de la société, qui a affecté les résultats de SFR au global. Le chiffre d'affaires s'établit en effet à 8,5 milliards d'euros, soit 7% de moins qu'à la même époque en 2011, « en raison de l'impact progressif sur sa base d'abonnés des baisses de prix liées au contexte concurrentiel », note la société dans son communiqué.

Enfin, pour se faire une idée de la performance financière de SFR, le résultat opérationnel s'est dégradé de 12,5% sur un an pour atteindre 1,6 milliard d'euros. D'ici la fin de l'année, ce résultat (avant amortissements), devrait chuter de 12%. Ici aussi, comme Orange, les perspectives sont moroses. D'ici là, SFR espère bien redresser la barre sur le terrain des forfaits low-cost avec son offre Joe Mobile, lancée le 23 octobre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
scroll top