SFR aussi proposera des offres 4G "début 2013"

01 juin 2018 à 15h36
0
Après Orange et Bouygues, c'est au tour de SFR d'annoncer le lancement de ses offres 4G dès le début de l'année prochaine. L'opérateur en profite pour rappeler ses investissements dans les réseaux de communications malgré des rumeurs concernant la signature d'un plan de restructuration de son activité.

00FA000004628928-photo-sfr-quadri-hd.jpg
Après Marseille, SFR indique être en cours de déploiement de son réseau 4G dans les agglomérations de Lyon et de Montpellier. L'opérateur ajoute que d'autres villes suivront et que les « premiers services seront commercialisés début 2013 », sans toutefois donner plus de précisions.

Pour rappel, Orange et Bouygues ont récemment indiqué qu'ils lanceraient dès le début de l'année prochaine leurs offres de très haut débit mobile. Ces trois opérateurs (avec SFR) disposent effectivement des fréquences dites « en or » octroyées par l'Arcep et qui leur permettront de proposer des offres 4G à leurs abonnés.

SFR profite d'un communiqué pour donner d'autres précisions sur l'ensemble de ses réseaux Télécoms. A ce titre, il ajoute que dès le mois de juillet, les abonnés pourront bénéficier de la 3ème génération de Femto Cell qui sera disponible « sur les boitiers de deuxième génération déjà installés ». Cette fonction qui propose à l'abonné de disposer d'une bonne couverture en 3G+ à son domicile délivrera un débit allant jusqu'à 14,4 Mbit/s.

SFR met donc l'accent sur les points forts de son réseau. Toutefois, son ambition pourrait être légèrement revue à la baisse. Selon deux sources syndicales, citées par l'agence de presse Reuters, la direction de l'opérateur s'apprêterait à mettre en place un plan de réorganisation de son activité. Après le départ de Franck Esser et la perte d'abonnés sur le marché mobile, SFR serait en passe de faire appliquer plusieurs mesures destinées à réduire ses coûts.

Ainsi, selon Reuters, SFR aurait prévu « le gel ou l'arrêt de certains projets, des gels de recrutements en contrat à durée indéterminée, des non-renouvellements de contrats à durée déterminée ainsi que des arrêts de contrats d'intérim ou de prestataires ». Entre 150 et 200 emplois seraient concernés par cette série de mesures.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Usages : Médiamétrie dresse un premier portrait du
Apple pourrait étendre les fonctionnalités de Siri aux Mac
Google ouvrirait une boutique en ligne de tablettes Android
Insolite : un thème Windows 8 Metro pour Android
Accusé d'entente, Micron trouve un accord avec Oracle sur les composants mémoire
MegaUpload : la préservation des fichiers stockés mal engagée
Le .radio convoité par l'Union Européenne de Radio-Télévision
Spotify lève la limite de 5 écoutes... sauf en France
Pub ciblée : Yahoo! conforme son portail au Do Not Track
Grégoire Lassalle : Allociné n'est pas à vendre, mais le
Haut de page