Mobile : SFR lance des forfaits "Carré Spotify"

le 24 août 2011 à 11h40
0
Après Orange et Deezer, voici SFR et Spotify. L'opérateur au carré rouge lance de nouveaux forfaits qui intègrent en standard un accès au service de musique en ligne Spotify Premium, les « Carré Spotify ». Trois mois d'accès gratuit à Spotify Premium sont également proposés en cas de souscription à une offre Neufbox.

00A0000003576750-photo-spotify-logo-4.jpg
La musique en ligne, argument de poids pour les opérateurs mobiles ? Alors qu'Orange a pris une participation financière dans Deezer et intégré les offres de ce dernier à son catalogue, c'est cette semaine au tour de SFR de concrétiser un partenariat attendu avec le suédois Spotify. Celui-ci prend la forme de forfaits dédiés, baptisés « Carré Spotify », construits sur les fondements de l'offre dévoilée en juin dernier.

Les formules proposées comprennent donc un accès à Spotify Premium, qui permet de profiter des 15 millions de titres de la plateforme en illimité, que ce soit en streaming ou en mode déconnecté après téléchargement préalable (via WiFi uniquement pour les mobiles), depuis son téléphone ou depuis un ordinateur.

Trois forfaits sont proposés :
  • « Carré Connect Spotify 2h » intègre deux heures de communication voix, les appels illimités vers trois numéros au choix, les SMS illimités, l'accès au réseau WiFi SFR et 250 Mo de données via les réseaux mobiles. Il est facturé 29 euros par mois avec un engagement de deux ans, ou 34 euros avec un mobile subventionné.

  • « Carré Connect Spotify 3h » passe à trois heures de voix et 500 Mo de données, pour 39 euros par mois sur deux ans, ou 44 euros avec un nouveau mobile.
Pour ces deux premiers forfaits, l'accès à l'Internet mobile est coupé lorsque le plafond alloué est dépassé. L'utilisateur peut le réactiver via un simple SMS en achetant des tranches de 250 Mo supplémentaires, facturées 5 euros l'unité.
  • « Carré Web Spotify 2h » propose enfin deux heures de voix, les appels illimités vers cinq numéros au choix, les SMS illimités, l'accès au réseau WiFi SFR. Le tout s'accompagne d'un accès data plus proche des offres existantes, avec 1 Go de trafic à plein régime, puis une simple réduction des débits en cas de dépassement. La formule débute à 39 euros par mois sur deux ans, ou 44 euros avec un mobile subventionné.
0258000004524562-photo-forfaits-carr-connect-spotify-sfr.jpg

Notons que ces trois forfaits sont également proposés avec un engagement limité à douze mois. Il faudra alors ajouter 5 euros au montant de la formule retenue. L'option sans engagement implique quant à elle un surcoût de 10 euros par mois. Aucune mention n'est faite dans les fiches d'information de SFR d'une quelconque exception liée à Spotify dans le décompte des quotas alloués à l'utilisateur en matière d'Internet mobile. L'écoute de musique en streaming entamera donc logiquement le trafic autorisé.

Neufbox Spotify en édition limitée

Dans le cadre du partenariat passé avec Spotify, SFR vient par ailleurs de mettre en place une promotion valable pour toute souscription à une offre Neufbox. Trois mois d'accès gratuit à Spotify Premium sont alors offerts (soit une réduction d'environ 30 euros). L'offre, uniquement accessible en ligne, est limitée aux 2 000 premières demandes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : SFR SFR / Neufbox
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Élections européennes : des applis veulent vous aider à faire votre choix
NVIDIA sort un teaser
Facebook va lancer sa propre cryptomonnaie, le GlobalCoin, en 2020
Tout ça pour ça ? Huawei pourrait finalement ne plus être banni du territoire américain
Samsung fournirait des dalles OLED pour le futur MacBook Pro 16 pouces d'Apple
Acer met à jour les modèles AMD de ses Nitro 5 et Swift 3
Mission réussie : Space X a lancé 60 mini-satellites Starlink
Microsoft lance ses Super Soldes Xbox One... sur les jeux Xbox 360 et Xbox
Realme arrive en France et présente son Realme 3 Pro
RGPD : Google (enfin) ciblé par une enquête européenne
scroll top