Orange ouvre ses données mais s'engage à protéger les vôtres

07 novembre 2013 à 18h21
0
Stéphane Richard, PDG d'Orange et maître de cérémonie du show hello!, a profité de son allocution pour émettre plusieurs promesses en matière de données.

01E0000006824074-photo-st-phane-richard-au-show-hello-2013-d-orange.jpg

Open data et big data

D'une part en terme d'ouverture, M. Richard a réaffirmé la politique d'« open innovation » à laquelle est attachée le groupe. À ce titre, il a annoncé sa volonté de mettre à disposition ses données dans l'esprit de l'open data.

Un opérateur comme Orange collecte effectivement une masse importante de données (on appelle cela le big data) potentiellement utile pour toutes sortes d'usages. L'exemple le plus parlant est la fréquentation des relais qui permet d'optimiser les transports publics.

L'opérateur s'est donc engagé à partager ce genre de données, anonymisées, avec des collectivités locales.

Une charte anti-Prism

D'autre part en terme de données personnelles, le PDG d'Orange a pour commencer pris des engagements, sur fond d'affaire Prism mais aussi et surtout sur fond de suspicions de collaboration de la France avec la NSA.

« Il n'est pas question d'utiliser les données personnelles de nos clients comme le font certains prestataires de services en apparence gratuits, » a déclaré Stéphane Richard pendant son allocution.

Puis il s'est engagé au nom du groupe à garantir :
  • la sécurité des données personnelles des clients à travers la fiabilité de leur traitement et la sécurité de leur conservation
  • le contrôle par les clients de leurs données personnelles et de l'utilisation qui en est faite, notamment, via un tableau de bord personnel
  • la transparence du traitement des données de ses clients et utilisateurs dans toutes les étapes de la relation
  • l'accompagnement de tous ses clients et utilisateurs pour les aider à protéger leur vie privée et à mieux gérer leurs données personnelles

01E0000006824076-photo-st-phane-richard-au-show-hello-2013-d-orange.jpg

Une application Données perso

L'opérateur a immédiatement concrétisé l'un de ces engagements en annonçant le préparation d'une application baptisée « Données perso », qui permettra principalement de consulter et de mettre à jour ses coordonnées, et d'activer ou de désactiver l'utilisation de ces dernières à des fins commerciales (comprenant le ciblage publicitaire).

Sur Android, elle permettra également de contrôler facilement les permissions accordées aux applications et de consulter des statistiques d'usage (appels, messages et volumes échangés) pour déceler d'éventuelles anomalies.

Cette application sera disponible courant 2014, sans plus de précision.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei va implanter une usine en France
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Aux États-Unis, l'éolien dépasse l'hydroélectrique pour la première fois
Tesla Roadrunner : un projet de batterie électrique qui augmente l'autonomie tout en faisant baisser les prix ?
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top