Orange ouvre ses données mais s'engage à protéger les vôtres

07 novembre 2013 à 18h21
0
Stéphane Richard, PDG d'Orange et maître de cérémonie du show hello!, a profité de son allocution pour émettre plusieurs promesses en matière de données.

01E0000006824074-photo-st-phane-richard-au-show-hello-2013-d-orange.jpg

Open data et big data

D'une part en terme d'ouverture, M. Richard a réaffirmé la politique d'« open innovation » à laquelle est attachée le groupe. À ce titre, il a annoncé sa volonté de mettre à disposition ses données dans l'esprit de l'open data.

Un opérateur comme Orange collecte effectivement une masse importante de données (on appelle cela le big data) potentiellement utile pour toutes sortes d'usages. L'exemple le plus parlant est la fréquentation des relais qui permet d'optimiser les transports publics.

L'opérateur s'est donc engagé à partager ce genre de données, anonymisées, avec des collectivités locales.

Une charte anti-Prism

D'autre part en terme de données personnelles, le PDG d'Orange a pour commencer pris des engagements, sur fond d'affaire Prism mais aussi et surtout sur fond de suspicions de collaboration de la France avec la NSA.

« Il n'est pas question d'utiliser les données personnelles de nos clients comme le font certains prestataires de services en apparence gratuits, » a déclaré Stéphane Richard pendant son allocution.

Puis il s'est engagé au nom du groupe à garantir :
  • la sécurité des données personnelles des clients à travers la fiabilité de leur traitement et la sécurité de leur conservation
  • le contrôle par les clients de leurs données personnelles et de l'utilisation qui en est faite, notamment, via un tableau de bord personnel
  • la transparence du traitement des données de ses clients et utilisateurs dans toutes les étapes de la relation
  • l'accompagnement de tous ses clients et utilisateurs pour les aider à protéger leur vie privée et à mieux gérer leurs données personnelles

01E0000006824076-photo-st-phane-richard-au-show-hello-2013-d-orange.jpg

Une application Données perso

L'opérateur a immédiatement concrétisé l'un de ces engagements en annonçant le préparation d'une application baptisée « Données perso », qui permettra principalement de consulter et de mettre à jour ses coordonnées, et d'activer ou de désactiver l'utilisation de ces dernières à des fins commerciales (comprenant le ciblage publicitaire).

Sur Android, elle permettra également de contrôler facilement les permissions accordées aux applications et de consulter des statistiques d'usage (appels, messages et volumes échangés) pour déceler d'éventuelles anomalies.

Cette application sera disponible courant 2014, sans plus de précision.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

AMD : l'Adaptive Undervolting débarque sur les Ryzen 5000, vers des processeurs plus économes et durables
Selon Elon Musk, le Tesla Semi garantira 1 000 km d'autonomie en une charge
Comparatif des meilleurs casques bluetooth (2020)
IBM va supprimer jusqu'à 1385 postes en France, les syndicats demandent des réponses
L'UE sera auto-suffisante sur la production de batteries pour véhicules électriques dès 2025
Moins de 300€ la TV LED 43
Fujifilm présente le GFX100 IR, son nouvel hybride spécialisé dans la photo infrarouge
L'excellent smartphone Realme 6 se négocie à moins de 200€ avant le Black Friday
Oubliez les problèmes de WiFi avec le Répéteur WiFi+ ac de devolo
Discord double sa valeur en quelques mois, porté par les nécessités de communications liées à la COVID
Haut de page