Orange dépose un recours contre la 4G de Bouygues Telecom (màj)

19 juin 2014 à 12h20
0
Orange a déposé un recours le 4 juin devant le Conseil d'État à propos de la réutilisation des fréquences 1800 MHz pour la 4G. L'opérateur s'estime lésé.

0104000002486902-photo-logo-orange.jpg
La réaffectation des fréquences 1800 MHz pour la 4G n'a pas fini de faire du bruit. Samedi, Le Figaro affirmait qu'Orange avait déposé le 4 juin dernier un recours devant le Conseil d'État pour contester l'aval accordé par l'Arcep.

Le 14 mars dernier, le régulateur autorisait officiellement Bouygues Telecom à réutiliser ses fréquences « 1800 » pour le déploiement de la 4G en France. Rappelons que ce dernier dispose de bien plus de fréquences sur cette bande que ses concurrents. Pour contrebalancer cet avantage commercial potentiel, l'Arcep avait donc prévu un certain nombre de compensations pour ses concurrents.

La première concerne Free Mobile, le dernier arrivé sur le marché, qui ne dispose pas d'autorisation à ce jour sur la bande concernée. L'opérateur devrait se voir attribuer des fréquences 1800 MHz, ainsi qu'un droit d'itinérance sur la fréquence 800 MHz, dédiée à la 4G. Une compensation qui ne satisferait visiblement pas Free, puisqu'il pourrait lui aussi déposer un recours devant le Conseil d'État en référé, indique le quotidien. Il devra cependant faire vite, puisque le délai expirera mardi.

Autre contrepartie : Bouygues devra s'acquitter de droits pour l'utilisation des fréquences, fixés par décret lors de l'officialisation de l'accord de l'Arcep. Il est ainsi fait mention « d'un montant de 3 231 euros par kHz duplex alloué, calculé au prorata de la population des zones sur lesquelles porte l'autorisation, excepté lorsque celle-ci ne permet à son titulaire que la seule exploitation d'un réseau mobile de deuxième génération. Dans ce dernier cas, la part fixe est d'un montant de 571 euros par kHz duplex alloué, calculé au prorata de la population des zones sur lesquelles porte l'autorisation ». Bouygues sera enfin redevable d'une part variable égale à 1% du chiffre d'affaires réalisé grâce à l'exploitation de cette bande de fréquence.

Insuffisant pour les opérateurs

Pour ses concurrents, ces compensations ne suffisent pas à garantir une égalité commerciale. D'abord parce que Bouygues jouirait toujours d'une avance considérable sur ses concurrents dans le déploiement de son offre 4G. Il couvrira automatiquement 40% de la population dès octobre prochain, soit le moment ou il pourra effectivement réaffecter ses fréquences 1800 MHz. L'investissement pour basculer ses fréquences sur la 4G sera mineur pour Bouygues Telecom, alors que ses concurrents devront eux supporter l'installation de nouvelles antennes. Orange ambitionne de couvrir 30% de la population d'ici à la fin de l'année.

L'Arcep avait initialement basé le déploiement de la 4G sur les fréquences 2,6 Ghz et 800 MHz. Les opérateurs avaient réalisé à l'époque un investissement record de 3,6 milliards de dollars. Orange, qui avait davantage investi que ses concurrents, se sentirait donc quelque peu lésé. L'opérateur ne pouvait savoir à l'époque que Bouygues Telecom obtiendrait quelques mois plus tard une ré-allocation massive de fréquences, pour un moindre coût.

Quant à SFR, il aurait d'ores et déjà renoncé à tout recours, explique Le Figaro. Aucun des opérateurs n'a pour le moment commenté l'information.



Mise à jour le 19/06/2014 à 16h33

Le Conseil d'Etat a rejeté le recours d'Orange contre l'Arcep. Pour le régulateur des Télécoms, cette décision vient conforter « la démarche équilibrée qu'elle a adoptée, visant à inciter les opérateurs au développement du très haut débit mobile tout en assurant les conditions d'une concurrence effective et loyale sur le marché mobile ».

Publication initiale le 10/06/2013 à 12h20
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top