Entre embauches et retraites, Orange devrait "perdre" 5000 salariés d'ici 2015

0
L'opérateur annonce qu'il va procéder au recrutement de 4 000 personnes sur trois ans. Par contre, Orange s'attend à enregistrer pas moins de 9 000 départs à la retraite sur la même période. Son effectif total devrait donc diminuer de 5 000 collaborateurs d'ici 2015.

00DC000004631022-photo-logo-o-range.jpg
En juin dernier, Stéphane Richard, le p-dg d'Orange annonçait que son groupe allait faire face à « beaucoup de départs à la retraite ». La moyenne d'âge au sein de l'entreprise étant de 48 ans, Orange expliquait ainsi qu'il allait devoir laisser partir une partie de son personnel « historique » ou bien encore encourager les départs en retraite.

Dans cette optique, la direction a précisé à l'AFP qu'elle devrait connaître pas moins de 3 000 départs à la retraite par an entre 2013 et 2015. Suite à la publication de cette première information, l'opérateur a tenu à annoncer qu'il comptait recruter sur la même période 4 000 personnes en CDI en France. D'ici 2015, le solde devrait donc être négatif avec -5 000 personnes pour l'opérateur.

Dans un communiqué, l'opérateur explique clairement que la baisse de son activité et de ses marges sont notamment liées à l'arrivée de Free Mobile. Côté concurrence, Bouygues Télécom a d'ores et déjà annoncé la tenue d'un plan de départs volontaires concernant 556 postes même si la direction certifie qu'aucun licenciement sec ne sera pratiqué. Quant à SFR, l'organisation syndicale FO a récemment expliqué qu'un plan de restructuration concernerait entre « 1 500 et 2 000 postes ».

Toujours est-il qu'Orange ajoute qu'il compte accueillir « chaque année en alternance 5 000 jeunes » et ouvrira des négociations avec les syndicats afin de maintenir certains seniors (7 000 collaborateurs à ce jour) en « adaptant les modalités de leur activité ».
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page