Stéphane Richard : Orange attend Free Mobile de pied ferme

02 janvier 2012 à 13h46
0
00FA000004628900-photo-logo-rh.jpg
Dans une interview publiée aujourd'hui par Le Figaro, Stéphane Richard, PDG de France Télécom, met à plat la stratégie d'Orange face à la future offre Free Mobile, et annonce que l'opérateur historique a « un arsenal de ripostes » pour répondre au trublion du Net.

L'offre de Free Mobile tarde à se dévoiler, mais elle pourrait, enfin, être officiellement lancée dans les prochains jours. Face à l'imminence de l'arrivée d'un nouveau concurrent, Stéphane Richard affute sa stratégie, et ne le cache pas. Dans les colonnes du Figaro, le PDG de France Télécom l'annonce comme une « évidence » : « nous pourrons jouer sur les prix en fonction de ce que Free fera » explique-t-il, tout en ayant conscience que Free Mobile ne placera pas toutes ses billes au même endroit : « La mamie du Cantal n'a pas besoin de la même offre qu'un geek à Paris. Free ne va pas rafler tous les clients avec une offre unique ». Orange cherche donc à « proposer la meilleure offre pour chaque catégorie d'utilisateurs ».

« Nous avons le meilleur réseau »

Stéphane Richard se targue également des chiffres de recrutement d'Orange qui, malgré la « menace » de Free Mobile, a « vendu plus de 420 000 forfaits smartphones en décembre, une hausse de 19% par rapport à l'an dernier ». 35 000 de ses forfaits proviennent de Sosh, la branche sans engagement et sans subvention de terminaux d'Orange, qui enregistre « une bonne dynamique » selon son PDG. « Nos atouts ? Nous avons simplement le meilleur réseau. C'est le régulateur qui l'affirme ! » continue-t-il, avant d'ajouter les 1 200 boutiques physiques d'Orange à la liste - paradoxalement, l'assistance de Sosh est, de son côté, centralisée sur Internet.

Enfin, concernant la 4G, Stéphane Richard explique être « ouvert à accueillir Free » : les deux opérateurs sont, d'ailleurs, déjà partenaires pour la 3G. « Cela créé une relation particulière par rapport aux autres » concède-t-il avant d'admettre que « la concurrence est rude avec Free, mais elle s'exerce dans un climat serein et respectueux ». Attendons le lancement de la fusée Free Mobile pour s'en assurer...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top