Orange : Stéphane Richard voit poindre la fin de l'Internet mobile illimité

24 mai 2011 à 07h28
0
A quelques heures des premières tables rondes de l'eG8 Forum, le P-DG d'Orange a réaffirmé sa vision de l'Internet mobile. Face à l'explosion du trafic, Stéphane Richard souhaite qu'une nouvelle approche dans la manière de fixer les prix soit étudiée.

00FA000002650098-photo-st-phane-richard.jpg
Alors que les « géants » de l'Internet se réunissent à l'occasion de l'eG8 Forum, Stéphane Richard a glissé quelques indiscrétions sur sa vision de l'avenir des réseaux mobiles. Selon lui, la consommation via les smartphones (Data) va connaître une augmentation importante. Il serait donc important de prévoir non seulement de nouveaux investissements mais également de revoir les politiques tarifaires.

Selon AllThingsDigital, le patron d'Orange estime que l'ensemble des acteurs des réseaux (Opérateurs, éditeurs, hébergeurs, constructeurs, prestataires techniques...) ne sont pas suffisamment « incités à gérer correctement et mondialement le trafic ». Il précise : « il est totalement impossible d'absorber une telle explosion du trafic sans faire des investissements massifs dans les équipements et sur les fréquences, mais aussi sans présenter de nouvelles approches en matière de prix ».

Pour rappel, Stéphane Richard avait plusieurs fois tenu des propos similaires. Tout d'abord en 2009, puis l'an dernier, le p-dg d'Orange avait soutenu que la notion d'Internet mobile illimité était « floue, voire ambigüe, sans exclure qu'elle puisse être parfois trompeuse voire mensongère ». Désormais, Orange compte donc à nouveau mettre en avant ce besoin de transparence afin que chaque acteur (y compris les consommateurs) participe à l'accompagnement de cette hausse du trafic.

Plus récemment, lors d'un colloque organisé par l'Arcep, le haut dirigeant avait même plaidé pour la construction d'un « nouvel Internet ». Il souhaitait l'avènement d'un réseau qui ne « serait plus basé sur la gratuité symétrique. Sur le mobile, nous allons devoir faire un effort en matière d'investissement alors que nous supportons une croissance forte des échanges de données. Cette adéquation n'est donc pas valable... » Stéphane Richard militait alors pour la mise en place de nouvelles règles permettant de « donner une prime aux courageux plutôt qu'aux suiveurs... ».

Un Apple du pied ?

Outre cette sortie au sujet de la taille des réseaux et de la stratégie de fourniture de connexions, le patron d'Orange a également critiqué la politique menée par Apple. « Tout le monde parle de neutralité du réseau mais ce principe ne recouvre pas seulement les tuyaux. Lorsque vous avez des acteurs comme Apple qui gèrent une plateforme d'applications et qui décident de ce qui est bon et de ce qu'elle ne veut pas voir, c'est un problème » affirme t-il.

Toujours est-il que malgré ses critiques, Stéphane Richard a confirmé l'intérêt de l'opérateur pour le nouveau standard de cartes SIM d'Apple. Plus petites que les micro-SIM actuelles, ces cartes devraient être développées afin de pouvoir les intégrer dans de prochains appareils électroniques plus fins.

Une confirmation donc puisque la direction des services mobiles d'Orange avait récemment déclaré être « ravie d'apprendre qu'Apple a soumis la semaine dernière de nouvelles demandes auprès de l'ETSI pour une carte SIM plus petite - plus petite que celle de l'iPhone 4 et de l'iPad »...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Audiences Internet France : Facebook passe devant MSN
Un rapprochement en vue entre Groupon et Foursquare ?
E-G8 : Nicolas Sarkozy défend sa vision d'un Internet
Lodsys : Apple défend ses développeurs iOS
Le lecteur Miro 4.0 cible les mobinautes sous Android
<b>Joyeux Noël</b>
eG8 Forum : politiques et stars du Web à Paris
Valorisation boursière : IBM dépasse Microsoft... et puis non
Premières informations sur Motorola Droid 3 ?
HIS Radeon HD 6970 IceQ : à consommer très frais
Haut de page