Free annonce une box internet 4G+ destinée aux oubliés du haut débit

24 septembre 2019 à 12h20
37
free box 4g

Free annonce la disponibilité d'une nouvelle offre Box 4G+ à 29,99 euros par mois pour les utilisateurs qui n'ont pas accès à la fibre. Avec ses 320 Mpbs de débits en download, le fournisseur d'accès à internet promet ici la box la plus rapide du marché.

Free a lancé ce mardi 24 septembre 2019 une Box 4G+, un produit voué à permettre aux utilisateurs qui n'ont pas accès à la fibre ou à une connexion fixe de qualité de profiter du haut débit à leur domicile. Le FAI d'Iliad était le dernier grand opérateur à ne pas proposer une telle solution à ses clients.

Des débits jusqu'à 320 Mbps

Avec la Box 4G+, Free promet la solution la plus rapide du marché, avec des débits descendants jusqu'à 320 Mbps (50 Mbps en débits montants) grâce à « l'association du réseau 4G+ de Free avec le WiFi AC 1300 ». Comptant 93% de couverture de la population en 4G, l'opérateur peut, avec cette offre, toucher des foyers qu'il n'est pas encore capable d'équiper en fibre optique.

La carte SIM étant pré-activée, la disponibilité du réseau est immédiate. Comme chez la concurrence, la box 4G+ de Free est très simple à configurer. « Il suffit de brancher le boîtier sur une prise électrique puis d'y connecter ses terminaux en WiFi ou par Ethernet », explique le FAI. Jusqu'à 64 appareils en simultané peuvent être connectés : 32 via la bande 2,4 GHz et 32 via la bande 5 GHz. Attention cependant, la limite de bande-passante est fixée à 250 Go par mois. Au-delà, la connexion sera bridée et le débit réduit. Amateurs de streaming ou de jeu vidéo, surveillez bien votre consommation.

Les abonnés à l'offre Box 4G+ bénéficient en outre d'un accès illimité à Youboox One, et ce jusqu'au 31 janvier 2020. Il s'agit d'une application permettant d'accéder à plus de 30 000 livres et BD sur smartphone, tablette et ordinateur. Un mode hors-connexion est présent.

29,99 euros par mois sans engagement

L'abonnement Box 4G+ de Free est commercialisé au prix de 29,99 euros par mois sans engagement avec garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours. Les frais de mise en service s'élèvent à 19 euros, les frais de résiliation à 29 euros. La box est livrée sous 48 heures par UPS.

Free rejoint donc Orange, SFR et Bouygues Telecom, qui proposent déjà tous une offre Box 4G. Les opérateurs s'étaient engagés auprès de l'Arcep à proposer une telle alternative aux consommateurs qui ne peuvent pas bénéficier d'un internet fixe de qualité par les voies classiques.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 24/09/2019 à 13h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
37
27
Wehrmicel
On fait comment si on capte même pas la 3G ?
marc6310
Ben je pense qu’il ne vaut mieux pas acheter cette box dans cas ?
zeebix
Déménage si c’est crucial pour toi.
noext
les zone sans fibre free cest aussi les zone sans 4g free…
GRITI
Il n’y a pas des zones où la 3G est plus difficile à capter que la 4G? J’en avais entendu parler mais sans savoir si c’était vrai.
Vanilla
Indian mobile va lancer prochainement la box « signaux de fumée 2.0 » pour toi.<br /> Un calumet offert pour chaque abonné !
romanyyy
Et chez Bouygues , c’est illimité en data !<br /> Ok, c’est 12€ de plus par mois, mais perso, je consomme 1 To mini par mois…donc…<br /> Et le lien pour “tester” l’éligibilité, c’est un lien pour commander… sans rien tester avant xD !!
Nevada505
c’est moins cher, plus de data avant d’etre bridé, et sans engagement…<br /> parfait
Nevada505
Si je viens de le faire, j’ai une connexion ADSL 3 Mb/s et du coup je suis pas éligible haha.<br /> Du coup je m’interroge sur l’éligibilité …
caniggia
Personnellement, j’ai environ 3 Mégas en ADSL (Free) à la campagne. Impossible de regarder une vidéo en 1080p voire en 720p sans que ça ne coupe toutes les 5 secondes. Je pense que beaucoup dans le même cas se retrouveront dans cet exemple. Pour résoudre ce problème, j’ai acquis un routeur qui me fait du load balancing et y ai donc ajouté un modem 4G et un abo mobile 4G Free à 15,99€. Ca à changé ma vie, j’obtiens en général une moyenne de 15 Mégas et je peux désormais regarder des vidéos sans coupure. Il faut néanmoins pouvoir supporter l’investissement de base (routeur load balancing + routeur 4G + abonnement 4G en plus de l’abonnement ADSL).
Jacky67
Oui, je connais ça ! <br /> Et encore, 3 Mb/s c’est pas mal…<br /> Est-ce qu’il n’aurait pas été plus simple et moins coûteux de simplement utiliser ton tél comme modem ?
romanyyy
Bouygues aussi sans engagement, data illimité…<br /> Et je suis chez free ADSL, 8 Mega, Youtube qui bloque en 720p…<br /> Et bien que je soit chez Free en ADSL, je suis apparemment éligible, puisque je peux passer a l’étape de paiement… (Mais ce n’est pas marqué explicitement… )
Frackou
mouai vu la qualité 4g de free en intérieur
sexeplat
C’est un peut nul , moi ça fait 3 ans que j’ai la 4G+ avec free en illimité ,avec un super routeur Huawei dernière génération avec 3 bandes en agrégation compatible 700 mhz
sexeplat
Moi j’ai une Freebox en ADSL je suis a 1,7 mn, j’ai pris un routeur 4G+ couplé avec une sim free illimité je tourne a 60 méga le week end et le soir de la semaine a 30 méga ,largement mieux que en ADSL et je consomme en 4G presque 800 go par mois car j’ai tous les box Android , rien que les box Android avec molotov sa consomme grave , 250 go on fait rien
genish
pour permettre une vrai évolution ( moins de contrainte data)<br /> il couplait une révolution avec une box 4g +antenne extérieur<br /> sans abonnement supplémentaire à la révolution<br /> en adsl le cuivre peut charger la nuit 1to /heure à 4km<br /> le ping up and down avec la 4g+<br /> nota avec ma bande de 3Mo à 4km pas de problème pour recevoir 2 films netflix en même temps pour la qualité vidéo il faut juste un matériel qui réalise un upscaling de qualité ( zappiti ou ampli vidéo audio ou tv de qualité)
jvachez
Les opérateurs ne valent pas mieux les uns que les autres. Les gens proches de la ville sont exclus de tout. J’ai de l’ADSL à 4 Megas et personne ne veut me vendre de box 4G ! Pourtant certains réseaux 4G fonctionnent bien !
notolik
L’idée est louable, mais quand on connait la qualité du réseau Data Free…
Palou
jvachez:<br /> personne ne veut me vendre de box 4G<br /> Il te suffit tout simplement d’acheter une box dans le commerce ET une carte SIM / forfait chez un opérateur tiers, et hop
kellog89
L’idée est bonne, on gagne en débit (j’ai 1Mbps) mais si ça ne comprend pas les appels ni la télé, l’intérêt est limité par rapport à l’adsl. J’attendrai la fibre.
ld9474
J’habite une zone où l’adsl plafonne entre 0 et 2Mbps du coup j’ai pas mal essayé la 4G. Deux opérateurs par chez moi, bouygues et sfr. Bouygues, service bridé (200Go par mois), débit très aléatoire. Après de nombreux échanges (la 4G bouyges sur mon tel est impec), on me dit qu’en fait les mobiles sont priorisés et que c’est normal que par moment le débit soit mauvais voire inéxistant. N’étant pas éligible à la box Sfr (j’ai jamais compris pourquoi), je branche un modem 4G avec une puce Red. Très bon résultat mais bridé à 100Go. Enfin j’ai pris la box 4G NRJ pas de limité mais engagement 12 mois. Résultats corrects mais que se dégradent avec le temps. Vu qu’un antenne Free s’est installée pas loin ca aurait pu être sympa mais 200 Go je peux dire au revoir à Netflix.
ld9474
Tu as encore une ligne fixe que tu utilises? La télé y a molotov et pour le salon le rateau TNT. Sinon MyCanal.
ifebo
“la limite de bande-passante est fixée à 250 Go par mois”<br /> Quelqu’un peut il me dire comment connaitre son débit mensuel (FreeBox V5).
Palou
ifebo:<br /> Quelqu’un peut il me dire comment connaitre son débit mensuel (FreeBox V5).<br /> Vous pouvez à tout moment suivre votre consommation en ligne depuis votre Espace Abonné. Après vous être identifié, une synthèse Conso et factures apparaît. Vous pouvez cliquer sur le bouton Détail pour en savoir plus.<br /> Egalement, directement depuis votre mobile, en envoyant un SMS vide au (ou en appelant le) 555
Jacky67
C’est une erreur : ce n’est pas la bande passante qui est de 250 Go, c’est le quota.
caniggia
Pas mon tél directement car j’ai besoin d’une connexion permanente et c’est peu pratique que ton tél soit bloqué pour cette opération. En revanche un tél secondaire aurait tout a fait pu faire l’affaire mais ma configuration ne le permettait pas (il faut pouvoir brancher ton tél en usb sur le routeur qui fait le load balancing et mon routeur se situe au rez-de-chaussée alors que je ne capte la 4G qu’à l’étage, le routeur 4G de l’étage est donc relié via ethernet jusqu’au routeur du bas … je sais c’est un peu complexe comme situation, d’où l’achat d’un matériel dédié).
Jacky67
OK,je comprends.
Palou
un téléphone duo en RTC peut très bien se brancher derrière une box 4G et cela fonctionne très bien, j’ai testé et mes voisins aussi
opiumdna
“les frais de résiliation à 29 euros” et sans engagement ? Y’a pas un hic quelque part ?
titis14
De là à dire que le réseau est pourris c’est faux, pour une asso j’ai un routeur 4G TP Link avec une sim free et j’obtiens du 70mb / 30 mb. Pour cette asso j’ai réalisé plusieurs live Youtube durant 2 jours consécutif et aucun problème aussi bien en 720p qu’en 1080p. J’ai derrière une overthebox pour avoir une IP public et ainsi pourvoir ouvrir des ports. Il me reste à savoir si cette box à une IP public ou mobile pour remplacer mon système actuel le 1044 n’a pas pu me répondre à cela.
CallMeLeDuc
exact, ca aurait pu m’intéresser mais l’intérêt de booster son débit si on perd la tv et le tel est limité seulement au net. Dommage.<br /> Encore une coup d’épée dans l’eau pour Free.<br /> Entre ca et la delta il pigent vraiment rien à rien…
gdepre
Bah cette offre ne s’adresse pas à toi, tout simplement. Je ne comprends pas l’intérêt de ta question.
gdepre
C’est 250go il me semble.<br /> Tu confirmes qu’avec un tel la 4g Bouygues est meilleure qu’avec la box ?
Guillaume1972
Pour moi, le futur se passera de box, au moins pour ceux habitant en ville, en ce qui me concerne, c’est déjà le cas en 4G depuis plusieurs mois, pour 15 € par mois, j’ai un forfait data illimité avec une moyenne de consommation de 1,6 To par mois. Et ce qui est déjà possible en 4G va se développer lorsque la 5G sera généralisée. mon téléphone sert de point d’accès à pour ma tablette, deux autres téléphones ainsi que mon PC portable. Ce serait étonnant lorsque l’on connait la différence de cout entre le déploiement de la fibre et d’antennes 5G que les opérateurs s’entetent encore longtemps, surtout si la 5G tient ses promesses au niveau débits et latence. Quelque chose me dit que certains opérateurs risquent de revoir leur plan de déploiement de la fibre .D’ici une dizaine d’années,ceux qui auront une box seront des exceptions.
rsebas3620
Autant acheter un modem avec un carte sim free ratacher a un compte freebox plus de limitation de 250 go… bon c est vrai qu il faut trouver un compte freebox mais au final la premier annee te fait 35 euro en illimte puis 15 chaque mois apres avoir amorti le modem…qui coute seul 200 euro et auquel on peut coupler une grosse antenne…pour du 200mb en downer du 50 en up
verdy_p
Déménager c’est franchement la mauvaise solution question cout, et ça reste la solution la plus inéquitable qui soit. Quand on sait que les opérateurs sont subventionnés par les collectivités, l’Etat et l’Europe pour faire ces réseaux, et qu’ils ont des engagements de couverture qu’ils ne respectent pas (avec aussi des cartes de couverture grossièrement faussesoù ils omettent des tonnes de zone blanche et en fait juste une couverture théorique à terme (où figure juste les zones où ils ont fait un engagement et ont reçu des financements publics, mais aucune limite de temps pour la mise sur le marché).<br /> C’est vrais aussi bien pour la fibre que pour les réseaux mobiles: les cartes des opérateurs sont réellement menteuses. Franchement avant de s’abonner à un opérateur il est bon de savoir d’abord comment ça se passe chez les voisins en les interrogeant directement et non pas en regardant les cartes.<br /> D’ailleurs l’ARCEP a encore une fois mis en demeure les opérateurs de fournir des cartes détaillées et leur impose maintenant une granularité plus fine et de partager avec l’ARCEP les données d’éligibilité de tous leurs clients, afin que les utilisateurs puissent ensuite prétendre au droit de choisir leur opérateur et leurs offres.<br /> Reste aussi à mettre fin aux pratiques qui consistent pour les opérateurs d’ouvrir certaines zones à leurs seuls clients alors qu’ils utilisent un spectre radio sous licence publique: ils ont le droit d’investir et d’avoir un droit à gérer les espaces couverts, mais pas le droit de bloquer les autres opérateurs: TOUTE ouverture de réseau mobile ou fibre n’importe où en France devrait être automatiquement ouvert à la commercialisation avec TOUS les opérateurs (à l’échelle du département entier: tout opérateur doit faire droit d’usage et de commercialisation en même temps que l’opérateur investisseur; donner cette obligation à l’échelle du département entier est la seule façon de les obliger alors à signer entre eux des tarifs d’interconnexion à prix convenu basés sur les coûts réels, qu’ils peuvent alors compenser entre eux, et cela permet aussi de consolider tous les réseaux par des assistances mutuelles, pour que plus personne ne soit “à l’écart” et soumis aux règles abusifs de tarifs et d’abonnement du seul opérateur qui y est présent. Et plus aucun opérateur ne devrait plus répondre “vous n’êtes pas éligible” pour cet accès, et vous pousser alors à prendre un offre “alternative” encore plus onéreuse et en situation de monopole, il suffit qu’un opérateur soit présent n’importe où dans le département pour qu’il soit automatiquement disponible pour tout le monde dans ce département, et que tout le monde ait accès à la concurrence des offres et la liberté de choisir… ce qui n’est pas du tout le cas). Avec la concurrence enfin un peu plus saine, on peut alors avoir des contrats moins abusifs que ceux pratiqués par des groupes comme Canal+, avec leurs engagements longs sur des contenus qu’ils réduisent ensuite comme peau de chagrin car ils ne respectent plus leurs engagements. On doit en finir avec tous les contrats avec engagement, avec les frais de résiliation, les achats obligatoires, les cautions (exemple Free avec sa nouvelle box Delta). Il faut revenir aux coûts réels, et en finir avec la vente “en pack” où il n’y a même plus moyen de choisir le contenu des offres (l’engagement ou l’abonnement continue même si la pack est modifié unilatéralement, notamment dans les offres TV, VOD).
verdy_p
Note: si tu vas chez Free et que tu prends la box 4G en espérant la 5G, sache que pour changer de box ensuite, pour une autre box 5G, Free te demandera des frais de résiliation et tu devras acquitter encore 50 euros de fais d’accès (et il n’y aura pas d’offre de remboursement comme quand on change d’opérateur). Aux frais de résiliation s’ajoute encore le quart de la durée d’engagement initiale: au final un changement de box chez Free ça coute cher (et ne croyez pas que la mettre en panne suffira: c’est déjà dur de parvenir à démontrer une panne chez tous les opérateurs qui ont des exigences de “qualité” vraiment très basses et considèrent que qui vous avez quelques kilobits/seconde, et une box connectée 90% du temps (ou seulement tard la nuit ou le matin avant 7h30) tout va bien, il n’y a aucun problème sur leur réseau et leur box, ils ne veulent pas entendre parler du temps d’un débit exécrable quand vous en avez besoin ni des coupures intermittentes et des pertes de trames importantes vous empêchant de faire n’importe quel gros téléchargement ou suivre une VOD ou émission TV sur IP plus de 3 minutes sans coupure, ni du plantage des box, à cause de bogues et suites mémoire internes, et nécessité de les redémarrer quand il y a eu trop d’erreurs de transmission (les “codecs” et pilotes internes des box sont très mauvais, bourrés de bogues, votre box est de plus en plus lente et par endroit elle ne fonctionne pas plus de deux heures sans nécessité de les redémarrer)!<br /> Les box TV notamment sont les plus pourries. Autant avoir un décodeur acheté à condition que les opérateurs nous laissent accéder aux bouquets auxquels on est abonné (donc qu’on paye déjà) avec le matériel de notre choix. Notez qu’on n’a souvent même plus besoin de box TV avec les téléviseurs connectés actuels.<br /> Si les opérateurs veulent faire des économies (et nous aussi), qu’ils nous vendent de l’Internet nu ou avec des options sur les packs TV/VOD/musique/jeux/médias qu’on peut prendre séparément de leur box, sinon autant s’abonner aux offres TV/VOD/musique/jeux/médias indépendantes sur Internet (elles sont presque toutes sans engagement et bien souvent moins chères et de meilleure qualité!)<br /> Que les opérateurs en reviennent à leur fondamentaux: d’abord vendre un réseau d’accès de qualité, et l’ouvrir à toutes les utilisations possibles. Ils peuvent encore proposer et vendre des options ou packs supplémentaires avec certains avantages (limités) pour leurs propres abonnés mais doivent se comporter comme n’importe quel autre portail de vente sur Internet en restant ouvert à la concurrence. Le seul intérêt de l’offre groupée d’un opérateur c’est sa facturation unique (donc plus de sécurité, pas besoin de sortir sa carte bancaire à chaque commande et possibilité d’avoir un tableau de bord de suivi de sa conso pour la controler selon son budget, mais là les opérateurs ont des efforts à faire pour rendre cela clair pour tout le monde: regardez leurs factures, elles sont totalement illisibles, on n’arrive plus à savoir ce qu’on paye réellement ni à quoi on est engagé: c’est tellement plus simple sur les portails de vente sur Internet comme Amazon…)<br /> Si les opérateurs français ne réagissent pas plus vite, je ne doute pas qu’on va très vite trouver Amazon comme FAI fixe ou mobile en France, puis aussi Apple et Google (l’ARCEP a force de souligner les mauvaises pratiques des opérateurs français, finira par lâcher le terrain, ou la loi changera contre eux; si ce n’est pas l’ARCEP ce sera au plan européen avec des centaines de millions d’amendes à payer pour non respect des cahiers des charges, et pratiques contractuelles abusives).<br /> Même Netflix pourrait lui-même proposer ses propres offres d’accès à force de recevoir des plaintes de ses clients mécontents à cause de leur FAI et non de Netflix lui-même (pour l’instant Canal reste protégé, mais Canal+ connait une désaffection bien plus à cause aussi de ses pratiques commerciales et contrats abusifs, si Canal veut regagner la confiance, il va falloir qu’il arrête ses engagements trop longs de 1 ou 2 ans et se remettre à vendre ses chaines une par une avec un contenu réel stable au moins pendant au moins 2 ou 3 mois, et réalimenter son offre à la demande, et arrêter de tous vendre pour un contenu football qui n’intéresse pas tout le monde (et intéresse même de moins de monde: les meilleurs matches ou saisons ne sont plus sur Canal, c’est remplacé par du second rang qui vient même s’étendre au dessus du reste de l’offre générique et notamment du cinéma et des grandes émissions de divertissement qui faisaient le succès et l’image de Canal).<br /> Aucun des opérateurs français actuel ne sait plus quel produit il vend, moralité, ils sont tous moyens voire mauvais partout (et n’a plus réellement le choix). Leur support technique est de plus en plus mauvais et ne s’occupe pas de la plupart des “services” inclus. Il manque à tous les opérateurs des divisions “produit” avec des visions claires à long terme pour chaque produit (et des garanties affichées publiquement pour les clients) et qui ne dépend pas de la seule volonté commerciale changeante de leur petite équipe dirigeante qui ne demandent d’avis à personne: la fusion des produits n’a apporté aucune synergie, aucune économie d’échelle, elle a démoralisé et réduit la créativité et l’implication de ceux qui travaillent pour eux.<br /> Franchement je pense où on est à un point où maintenant on devrait songer à faire interdire en France les offres “multiplay” obligatoires et au sein d’un même contrat (les opérateurs n’ont pas remplacer ça par des produits séparés, clairement maintenus séparément avec des équipes dédiées et qui savent de quoi elles parlent, quitte à offrir aux abonnés des remises sur la facture en fonction des produits achetés chez eux).<br /> Et une loi devrait obliger les opérateurs à accepter un abonnement nu (sans aucune box obligatoire, à charge pour l’abonné d’acheter ou louer son matériel qu’il veut): en finir avec les trucs propriétaires comme une loi les a déjà obligé à libérer les terminaux mobiles (désimlockage gratuit) à cause des abus passés. C’est bien le problème: chaque fois les opérateurs inventent de nouveaux trucs pour nous obliger à prendre des contrats abusifs, jsuqu’à ce que ça finisse en plaintes, amendes, puis une nouvelle loi. C’est le cas encoure pour le déploiement de la 3G (même pas encore fini depuis des décennies), la 4G, ce sera le cas encore avec la 5G, les cartes de couverture, les absences d’engagement de qualité de service, les tarifs cachés (faux prix affichés sur les offres, mais suppléments incompréhensibles sur les factures ensuite, fausses promotions comme les téléphones à 1 euro qui cachent un crédit à la consommation dépassant le taux d’usure, donc totalement illégal), et encore avec la fibre (abus de position dominante, bénéfices abusif des subventions publiques et non réalisation des lots annoncés, surréservation anti-concurrentielle du spectre radio, par mise en place théorique de fausses antennes mobiles ou en sous-capacité, notamment pour Free dans le monde rural, juste pour interdire ensuite la venue de Bouygues, SFR ou Orange… mais aussi pour la fibre de Free qui volontairement choisit des normes incompatibles ou change les conditions techniques d’interconnexion; pour Orange, surroccupation de l’espace public, notamment dans le génie-civil; pour tous les opérateurs pratiques abusives dans les contrats avec les gestionnaires d’immeubles dans les copropriétés, y compris l’inclusion obligatoire de frais permanents dans les charges communes dues par les locataires pour ce qui était un service obligatoirement gratuit des propriétaires, équipements alimentés sans compteur électrique séparé, énergie fournie “gratuitement” pour eux par les copropriétés, donc refacturée ensuite aux locataires… ces abus continuent)
verdy_p
Il y a les cartes de couverture de l’ARCEP, technologie par technologie; cependant l’ARCEP dépend pour ces cartes de données que lui fournissent les opérateurs, et l’ARCEP se plaint de leur manque de précision, et c’est pour ça que l’ARCEP demande aussi aux utilisateurs de contribuer directement aux mesures réelles sur le terrain.<br /> Il y a différents sites de cartographie des ressources réseaux des opérateurs, dont il faut bien reconnaitre que leurs cartes sont très imprécises, avec seulement une couverture théorique calculée sur quelques points de mesures et sinon une extrapolition basée sur un modèle numérique de terrain (non précisé, et certainement pas à jour et lui aussi basé sur une télémétrie estimative sur une grille encore très lâche).<br /> Et puis les cartes des opérateurs incluent des sites qui ne sont même pas encore opérationnels (il peut s’écouler des mois ou des années avant qu’un site pylone existant soit finalement ouvert, et en attendant il n’y a qu’une petite balise de mesure dessus, mais aucune connectivité et il n’y en aura pas tant que l’opérateurs n’aura pas mesuré un nombre suffisant pour lui d’appareils tentant de s’y connecter: si un opérateur ouvre commercialement un site, il est de plus quasiment obligé d’ouvrir une offre d’interconnexion aux autres opérateurs, et le site n’ouvrira pas tant que le premier opérateur ne se sera pas assuré de conserver la majorité des accès dessus.<br /> En France, la carte d’implantation des sites suit la logique privée des opérateurs qui chercent à créer partout des monopoles locaux, histoire ensuite de monter les prix pour les abonner : ils jouent à fond les pratiques anticoncurrentielles. Alors que la carte des sites devraient être une ressource publique. Ces sites devraient être publics, et fondés ensuite sur des appels d’offre pour ensuite en déléguer la gestion à des opérateurs, mais avec un calendrier contraignant de déploiement et commericalisation. Hors les contraintes réglementaires ne sont pas respectées, les opérateurs sachant bien qu’ils ne sont contrôlés qu’ua plan national et jamais au plan local, ils ne se soumettent que lorsque sont tentés contre eux des procès locaux (qui n’aboutissent pas ou finissent par des transaction privées pour qu’aucune décision ne puisse faire jurisprudence ailleurs, mais que ça reste dans le « droit privé » des affaires).<br /> En France on a beau avoir 4 opérateurs majeurs (plus que dans les autres pays européens), l’entente est de règle entre eux, car en France on est aussi dans un cas unique où ce sont les 4 gros opérateurs qui contrôlent tout le marché: il n’y a pas assez d’opérateurs locaux, les opérateurs locaux sont complètement empêchés de se développer ailleurs et souffrent de très grosses difficultés d’interconnexion, ils ne sont pas protégés par les autorités de régulation et par la loi. Bref la bande des 4 fait ce qu’elle veut, et passe son temps à se copier entre elles les plus mauvaises pratiques au lieu de justement se vanter de ne pas faire comme font les autres et offrir cela en garantie supplémentaire aux autres abonnés.<br /> Mais là où en France on est le plus berné c’est dans nos contrats, avec la vente groupée forcée, la non-séparation des produits et le gros manque de clarté des offres concernant les produits individuels dont les garanties pour chacune ne sont jamais détaillées séparément.<br /> Et avec cette vente ne pack forcé (et les options disponibles seulement en poupées russes, conditionnées à une autre offre souscrite aussi), si un seul des services (celui qu’on juge essentiel pour nous) ne fonctionne pas ou mal, l’opérateur ne se sent jamais contraint, la solution pour eux est de nous dire d’emboiter une poupée ruse de plus et payer plus cher pour réobtenir ce qui était normalement dans le pack initial (et au passage nous faire signer en plus une offre de réengagement).<br /> Ces offres à engagement devraient être supprimées, illégalisées, remplacées par des vraies primes de fidélisation (par exemple des mois gratuits d’abonnement, des primes aux choix dans un catalogue à prix de marché et pas un catalogue restreint avec des faux prix, ou sinon un avoir remboursable sur facture, mais pas des points à valoir dans une durée limitée pour des réductions basique uniquement valable sur un seul catalogue de produits vendus plus cher qu’ailleurs et assortis en plus de nouveaux engagements). L’abonné doit rester libre de ses choix.<br /> Concernant les offres mobiles, la situation devrait être simple: si on s’abonne et qu’on n’a pas la couverture promise dans la semaine qui suit, le contrat est nul et résiliable sans frais, l’opérateurs doit en plus être responsable pour nous trouver une autre offre de connexion, même chez un ou plusieurs concurrent et la mettre en oeuvre pour l’abonné qui l’acceptera lui-même. Le premier opérateur sera alors tenu de faire respecter le prix et prendre à sa charge tout écart tarifaire pendant au moins 1 an (je dirais même 2 ans, étant donné les offres que nous proposent les opérateurs). L’abonné passe alors chez les nouvel opérateur qui devient alors obligé de suivre cette même obligation si là aussi cela ne marche pas. De plus cette procédure devrait être suivie et rapportée statistiquement et au jour le jour à l’ARCEP qui doit être informée de ces incidents. Les opérateurs seront alors obligés de mettre à jour leur carte de couverture effective et ne plus vendre n’importe quoi, les autorités sauront là où il y a de vrais trous de couverture, des sanctions pourront être prises contre les opérateurs ayant fait de fausse offres ou reçu des subventions d’équipement pour des lots non réellement réalisés, des amendes dressées contre eux pour alimenter un fond public d’équipement des zones blanches (les collectivités pourront alors refaire appel à la concurrence ou l’ARCEP et l’agence nationale des fréquences pourrait bloquer les demandes d’attribution de fréquences aux opérateurs tant qu’ils n’auront pas en même temps promis d’utiliser les fréquences attribuées dans les zones délaissées par eux; ou bien les autorités pourront les obliger à réouvrir les sites que les opérateurs ont abandonnés, ou les obliger à les mettre en interconnexion partagée entre tous les opérateurs; tous les opérateurs devraient également être taxés pour financer les sites en partage et obligés d’y prendre une part et de payer leur part des frais d’exploitation, y compris les frais de maintenance et réparation, ainsi qu’abonder à un fond d’assurance obligatoire pour les dommages en cas d’accident majeur sur une partie des réseaux, ainsi que le financement d’un réseau commun général pouvant prendre le relais gratuitement pour tout opérateur en difficulté localement, pour assurer un service de base comprenant non seulement les besoins de sécurité civile et sécurité publique, mais aussi la téléphonie de base, les SMS, un service 2G mais maintenant aussi un service 3G avec une bande passante minimale garantie pour tout le monde, et en cas d’urgence dans certaines zones sous décision des préfets, devoir répondre à des réquisitions pour assurer un service supplémentaire dans des zones prioritaires, et pour des abonnés prioritaires).<br /> L’ARCEP devrait aussi développer des outils de mesure plus précis de qualité de service et inscrire et faire évoluer cela en terme contractuel (si les objectifs ne sont pas tenus: amendes et frais supplémentaires à payer par l’opérateur, cela devant servir à alimenter le fond commun d’équipement ou de garantie des réseaux, et donc consolider toutes les infrastructures)<br /> Il faut dire aussi qu’en France nos réseaux sont beaucoup trop centralisés autour de Paris: on n’a strictement aucun maillage, aucune interconnexion régionale avec les autres opérateurs nationaux ou internationaux. Où est en France la grande boucle nationale qui ferait le tour de nos frontières, c’est si dur d’avoir 6 points autour de l’hexagone, et 3 ou 4 points au centre puis un maillage complet ? Et si compliqué d’obliger les 4 grands réseaux à faire un maillage complet sans tout centraliser ? Pourtant cela permettrait aussi d’offrir de meilleurs interconnexions avec nos pays voisins, et d’avoir aussi plus de choix pour les routes internationales. Cela permettrait aussi de déplacer beaucoup plus de datacenters hors de la petite couronne parisienne, où l’exploitation est chère. Cela déconcentrerait les emplois. Cela permettrait enfin aux petits opérateurs régionaux de vivre correctement sans être assujettis totalement à la bande des 4. Et au delà de ça, notre réseau national serait beaucoup moins dépendant des réseaux étrangers pour l’Internet, et on pourrait accueillir en France même des datacenters qui pour l’instant sont externalisés plutot au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne. On rapprocherait aussi la France de l’Espagne et l’Italie. On aurait un partenariat avec le Portugal pour rapprocher nos Antilles françaises via le Brésil.<br /> La seule externalisation qu’on a en France n’est que pour le noeud de Marseille pour la couverture vers l’Afrique du Nord. Pourquoi si peu de développement à Nice vers Milan et Gêne, à Montpellier et Bayonne vers l’Espagne, à Bordeaux vers le Portugal, à Rennes, Caen ou Rouen, ou le Havre pour constituer une route terrestre au lieu des câbles trans-Manche qui vont au Royaume-Uni et aux Pays-Bas; ou en Alsace vers l’Allemagne, à Grenoble vers la Suisse.<br /> Une grande boucle périphérique française manque, et même nos pays voisins la demandent (les câbles sous-marins ça coute cher, c’est fragile, leur capacité est limitée, les interventions en cas de panne sont très longues). Bref nos réseaux nationaux sont trop fragiles et c’est la meillure raison pour laquelle les autres opérateurs internationaux choisissent plutot le Royaume-Uni, les Pays-Bas, et même la Belgique pour s’implanter en Europe.<br /> Résultat: on est tellement habitué en France à externaliser tout en Europe hors de France, que c’est tout le reste qui suit, notamment tous les services en ligne et les services financiers qui vont avec. La France ne bénéficie pas du tout des progrès de l’Internet, qui n’est plus un outil de développement des territoires mais celui de leur désertification.<br /> Des pays moins bien favorisés que la France ont fait beaucoup mieux: la Roumanie en est un exemple, la Turquie en est un autre. Le Portugal aussi.
Palou
Un bon site pour voir les antennes et les mesures : https://www.cartoradio.fr/index.html#/
koala06
Personnellement, j’ai installé pas mal de routeur 4G (des Huawei) pour ma clientèle. En règle générale, j’ai pris des abonnements B and you ( à 9.99 € pour 40 Go de Data ) car c’était souvent le réseau où le 4G est le plus stable (sinon faut investir dans une bonne antenne).<br /> Les Fai, font de la pub pour le routeur 4G, seulement il faut vraiment qu’on n’est pas accès à l’adsl ; du moment qu’ils peuvent fournir ne serait-ce qu’un méga, pour eux cela suffit pour ne pas rentrer dans le critère « connexion 4G » et refuse vous vendre leur forfait+modem (une aberration).<br /> Maintenant la 4 G de Free dans des endroits retirés, je demande à voir car vraiment leur réseau est un peu juste hors agglomération. Wait and see…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung officialise son entrée de gamme Galaxy A20s
Arlo Pro 3 wireless : de nouvelles caméras de surveillance en résolution 2K
Le studio WB Games Montréal (Arkham Origins) tease l'arrivée d'un nouveau jeu Batman
🔥 Réflex Nikon D7500 + Objectif AF-S DX 18-140 mm f/3.5-5.6 G à 858,95€ au lieu de 1699€
🔥 Seagate Disque dur Interne HDD 2To à 54,99€ au lieu de 74,09€
La NASA envisage de construire un télescope dédié à la surveillance des astéroïdes
Honda réalise le plus gros achat d'énergie propre jamais conclu par un constructeur auto
🔥 Acer Chromebook CB5-132T-C8VM à 299€ au lieu de 349€
Essential n'est pas mort et serait en bonne voie pour sortir un prochain smartphone
Amazon devrait dévoiler une nouvelle enceinte Echo et des écouteurs wireless cette semaine
Haut de page