Feu vert pour Free Mobile en Italie

L'Europe valide l'opération visant à faire d'Iliad un nouvel opérateur en Italie. Le groupe va fusionner les ressources de deux sociétés du secteur, à savoir Hutchison (H3G) et de VimpelCom (Wind).

En juillet, Iliad annonçait qu'il comptait officialiser son entrée sur le marché italien des télécommunications. Suite à la fusion de deux sociétés, H3G et Wind, le groupe rachetait certains actifs de cet ensemble nouvellement constitué pour créer une nouvelle entité. L'opération devait cependant attendre la validation des autorités compétentes.

La Commission européenne vient d'apporter son blanc-seing à la fusion. L'organisme précise dans une note que les conditions sont réunies pour garantir « l'entrée sur le marché de l'opérateur français de télécommunications Iliad en tant que nouvel opérateur de réseau mobile en Italie ».

Iliad va à présent tenter d'exporter son modèle en dehors de France. Il va devenir le 4e opérateur en Italie et pourra profiter d'un portefeuille de fréquences 3G et 4G lui permettant de proposer très rapidement des offres mobiles. Sa stratégie devrait passer par des services quadriplay (Internet, TV, téléphonie fixe et mobile), actuellement peu développés dans le pays.

0258000008309452-photo-free-mobile-logo-hd.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Explosion de SpaceX : Facebook perd son satellite (màj : ajout de la vidéo)
Logitech lance sa nouvelle gamme d'accessoires gaming : Prodigy
Google remplacerait les Nexus par la gamme Pixel et présenterait un Chromecast 4K
PicoBrew : brassez votre propre bière à domicile !
TomTom Vio, un GPS dédié aux scooters
Netatmo s'attaque aux radiateurs avec une vanne connectée pour faire des économies
Le navigateur Brave bloque les pubs mais propose de payer vos sites favoris
Apple menace de rapatrier son argent aux USA
Philips lance un ingénieux 3-en-1 : TV, moniteur et enceinte Bluetooth
Une partie de la garde robe de Steve Jobs est vendue aux enchères
Haut de page