Des bornes automatiques pour s'abonner à Free Mobile

Frédéric Cuvelier
Publié le 10 avril 2014 à 09h48
00FA000005645024-photo-free-mobile.jpg
Free mobile annonce ce matin proposer ses offres mobiles par l'intermédiaire de distributeurs automatiques. L'idée : souscrire à une offre de l'opérateur et récupérer une SIM sur une borne interactive.

Le terme de « SIM only » n'aura probablement jamais aussi bien porté son nom. Après avoir enclenché la migration d'une partie des usagers vers le forfait sans engagement, sans subvention et sans terminal, Free tente d'innover : sa cible cette fois, le mode de distribution.

À l'arrivée de Free Mobile, ses concurrents mettaient en avant l'absence de boutiques physiques de l'opérateur, qui allait mettre à mal selon eux le service après-vente de l'opérateur. Free a répliqué en communiquant sur son store parisien, un espace flambant neuf de 640 m². Mais si l'opérateur compte désormais une quarantaine de boutiques éparpillées en France (voir la carte), il ne peut rivaliser en la matière avec les acteurs historiques du marché que sont Bouygues, Orange et SFR. Et si le service après-vente est une problématique, la distribution et la présence physique auprès des consommateurs sont des sujets tout aussi importants.

012C000007292588-photo-free-mobile-distributeur.jpg

Free Mobile essaye donc une autre voie que celles des coûteuses boutiques physiques en proposant ses forfaits par le biais de bornes. Ces dernières seront disposées dans le réseau Maison de la Presse et Mag Presse, enseignes de proximité du groupe NAP. Le partenariat lié par l'opérateur et ce groupe prévoit l'installation de bornes dans une cinquantaine de boutiques d'ici mi-2015.

Conçu et développé par Free et produit en France, ce distributeur doté d'un écran tactile permet de souscrire simplement à l'offre de son choix. Capable de distribuer mini, micro ou nano SIM, il permet également de changer le format de sa carte SIM, d'effectuer un nouveau retrait en cas de vol ou perte, ou encore de régler une facture impayée. Free ne précise toutefois pas si ces différents services seront ou non payants.

0000019007293154-photo-borne-free-mobile.jpg
Frédéric Cuvelier
Par Frédéric Cuvelier

Mes domaines de prédilection ? Les ordinateurs portables et les SSD ! Mais de temps à autre, je m'autorise quelques infidélités pour des boîtiers, des alimentations ou des solutions de refroidissement, tests dont je suis particulièrement friand. Je déteste l'expression "Le mieux est l'ennemi du bien" (notamment lorsqu'il s'agit de rendre mon PC silencieux), les livreurs qui arrivent sans bordereau et les coups de pieds de Polo sous le bureau. J'aime réussir mes photos-produit, améliorer les protocoles de test et cocher la case "Public" de notre interface d'édition. Féru de football, je m'essaie également à la photographie à mes heures perdues et ne recule jamais devant une petite partie de poker. Le tout saupoudré de beaucoup, beaucoup de musique.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.