Bouygues Telecom aussi voudrait bien racheter SFR

03 mars 2014 à 09h38
0
La situation entre SFR, Numericable et désormais Bouygues Telecom est loin d'être démêlée. Martin Bouygues aurait rencontré François Hollande pour lui présenter sa contre-offre de rachat de SFR.

00F0000001958848-photo-martin-bouygues.jpg
Martin Bouygues
La pression s'accentue autour de Bouygues Telecom qui, s'il laissait échapper SFR entre les mains de Numericable, serait isolé sur le marché des télécoms aux côtés de Free Mobile. Afin d'éviter ce scénario pas forcément désirable, Martin Bouygues, PDG du groupe, aurait rencontré le président de la République François Hollande jeudi selon les informations du JDD.

Le sujet des discussions : une proposition de rachat de SFR par Bouygues. Afin de convaincre le président du bien-fondé de son offre, le patron du groupe de BTP aurait axé son argumentaire sur un point crucial : la préservation de l'emploi. Autre signe fort : cette rencontre aurait été organisée par Vincent Bolloré, premier actionnaire de Vivendi, maison-mère de SFR. Pourtant, cette opération comporte des risques sociaux.

D'après la fédération FO des télécoms citée par Les Echos, la proximité des activités des deux filiales menace des emplois qui deviendraient redondants. « Avec SFR, nous avons deux centres de contrôle, deux systèmes informatiques, les mêmes métiers, les mêmes directions et presque les mêmes effectifs. Avec Numericable, nous pouvons avoir des doublons, mais ce ne sont pas tout à fait les mêmes emplois », souligne-t-on.

Le rapprochement de Bouygues et de SFR ferait en revanche du sens sur le plan des réseaux. Les deux opérateurs se sont en effet engagés à mutualiser leurs réseaux mobiles en début d'année. Pourtant, le mariage de ces deux opérateurs pose un problème en matière de concurrence sur le marché des télécoms, ce que n'a pas manqué de rappeler l'Arcep. À moins que Bouygues ne cède une partie de son réseau à Free ?

La situation ne serait pas si simple non plus du côté d'Iliad. D'après un proche du groupe consulté par le JDD, le quatrième opérateur serait satisfait de sa couverture de plus de 60% de la population, et déclarerait n'avoir aujourd'hui « aucun intérêt à en acheter un en entier ».

À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Fnac Jukebox : musique en streaming à partir de 2 euros par mois
Kickstarter atteint le milliard de dollars (màj)
Tor développe une messagerie instantanée
SFR brade ses forfaits Red pendant six mois
Seagate et WD : des disques pour la vidéo-surveillance des particuliers et des PME
Apple : CarPlay sera le pont entre iOS et l'automobile, avec de nombreux partenaires
Sondage : quelle annonce faite au MWC vous a semblé la plus intéressante ?
Revue de Web : le cosplay idéal pour se faire tripoter !
Live Japon : Bitcoin, un
Infos US de la nuit : B.A. de Reddit, vente d'immeuble SONY, Windows 8.1 gratuit
Haut de page