Fin des frais d’itinérance : premier bilan un an plus tard

Par
Le 18 juin 2018
 0
Cela fait déjà un an que les frais d'itinérance ont disparu dans l'Union Européenne. L'ARCEP profite de cette occasion pour dresser un premier bilan de la consommation des français à l'étranger.

Le 15 juin 2017 signait la fin définitive des frais d'itinérance dans les pays de l'Union Européenne. Les utilisateurs de téléphones mobiles pouvaient communiquer par SMS, voix ou surfer sur le web sans se voir facturés par leurs opérateurs leurs communications à l'étranger. Un surcoût souvent exorbitant et pas toujours justifié.

L'ARCEP, l'organisme de régulation des télécoms en France, profite de ce premier anniversaire pour dresser le bilan des usages des consommateurs en Europe. Et l'on peut dire que cette disparition a été largement plébiscitée.

Les français utilisent massivement leur téléphone en déplacement


Rien qu'au second semestre 2017, les envois de SMS en provenance de pays européens vers la France ont augmenté de 40% par rapport à l'année précédente. Quant à la navigation web, elle a été multipliée par 4 durant la même période, avec une consommation moyenne de 354 Mo par mois et par utilisateur. La moyenne de nos voisins européens est de 242 Mo mensuels.

Les consommateurs français ont été parmi les moins informés de la disparition de ces surfacturations (59% étaient au courant au mois de juillet 2017), mais ils ont été paradoxalement les plus importants utilisateurs européens une fois la mesure mise en application.

fotolia réseau mobile


Cette disparition des coûts d'itinérance est une vraie libération des usages pour les utilisateurs. Selon l'ARCEP, 75% déclaraient se restreindre lors de leurs voyages en Europe et 28% d'entre eux n'utilisaient pas du tout leur forfait mobile, de peur de se retrouver avec une lourde facture à la fin du mois.

L'ARCEP souligne également que les opérateurs ont appliqué à la lettre les nouvelles pratiques européennes, avec un taux de plainte des usagers de seulement 0,2% quant au non-respect de ces nouvelles règles d'utilisation.

Modifié le 18/06/2018 à 17h33
scroll top