Prixtel lance Blu : un forfait "gratuit" si vous regardez de la publicité

25 janvier 2018 à 13h37
0
« Si c'est gratuit, c'est vous le produit ». Cet adage typique de l'Internet semble faire des adeptes dans le monde réel avec l'opérateur low-cost Prixtel qui lance le 24 janvier 2018 un forfait totalement gratuit à destination des plus jeunes. Ce forfait nécessite toutefois une contrepartie de la part des utilisateurs : regarder de la publicité sur son smartphone... et pas seulement.

Lorsqu'on regarde les conditions tarifaires de Blu, toutefois, on remarque que le système est plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord.

Payez en « éclairs », pas en euros

Si Blu se présente comme un forfait gratuit c'est essentiellement car la monnaie qui est utilisée pour payer les communications et les services n'est pas l'euro. Il s'agit « d'éclairs » et il est possible d'en gagner en réalisant des « missions » » qui rapportent chacune un nombre d'éclairs donné et qui sera ajouté au compte de l'utilisateur. Lorsque ce dernier appelle, envoie un SMS ou se connecte à Internet, son nombre d'éclairs va baisser et ainsi de suite.

Les éclairs peuvent être gagnés de diverses manières : le parrainage d'un autre utilisateur rapporte, par exemple, 2.000 éclairs tandis que répondre à un sondage en rapporte 352 et regarder une vidéo publicitaire en rapporte 4. Il est également possible d'acheter des éclairs : 7.000 éclairs, le maximum proposé dans les packs, coûtent 15 euros et permettent d'opter pour 10 Go de données pendant 30 jours, des appel et SMS illimités pendant 30 jours ou encore un forfait plus complet de 5 heures d'appels, SMS illimités et 2 Go pendant 30 jours.

01F4000006859550-photo-le-3919-et-le-t-l-phone-grand-danger.jpg


Beaucoup de travail pour un forfait moyen

Lorsqu'on regarde le détail des tarifs de Blu on voit immédiatement que certaines missions vont rapporter très peu : un appel coûte 16 éclairs la minute ce qui nécessite de regarder 4 vidéos publicitaires. Il en va de même pour 1 Mo de data. Un SMS coûte 8 éclairs, soit l'équivalent de deux vidéos publicitaires.

Avec ce prix en éclairs, obtenir une heure d'appels nécessite 960 soit l'équivalent de 240 vidéos publicitaires ou la nécessité de répondre à 2 sondages qui durent environ 15 minutes.

Au journal Le Monde le PDG et fondateur de Prixtel, David Charles, annonce qu'il faut passer en moyenne 1 heure 30 par mois à réaliser des missions pour réussir à obtenir environ 7.000 éclairs soit le forfait 5 heures d'appels, SMS illimités et 2 Go de data. Un temps qui s'ajoute bien évidemment aux publicités qu'on regarde déjà au quotidien sur Youtube ou sur les sites Internet.

Prixtel annonce que la phase de test a convaincu 50.000 Français et espère atteindre le seuil de 200.000 utilisateurs nécessaire pour obtenir l'équilibre économique avant l'été 2019. Mais avec un prix moyen du forfait en France de 16 euros le pari est risqué.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe
Amazon dévoile le calendrier pour recevoir ses commandes avant Noël

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top