GigSky et Apple SIM : se connecter en voyage avec une carte SIM universelle

01 juin 2018 à 15h36
0
Avec la carte SIM Apple pour iPad cellulaire ou avec celle de GigSky pour tous les autres terminaux, on peut désormais se connecter en 3G/4G à l'étranger sans se rendre chez un opérateur local et sans changer de carte SIM.

La carte SIM préinstallée par Apple dans les iPad cellulaires fonctionne dorénavant dans une centaine de pays. Les utilisateurs qui voyagent à l'étranger pourront ainsi se connecter en 3G ou 4G sans se rendre chez un opérateur local.

L'Apple SIM a fait ses débuts aux États-Unis et au Royaume-Uni au mois d'octobre 2014. Elle permet de souscrire une offre d'Internet mobile prépayée directement depuis la version Wi-Fi + Cellular d'un iPad, mais jusqu'à présent elle ne fonctionnait qu'avec les tablettes et qu'auprès des opérateurs provenant de ces deux nations.

Comme prévu, la SIM Apple a finalement procédé à une expansion internationale, parallèlement au lancement hier d'iOS 8.4. Pour ce faire, la firme de Cupertino n'a pas conclu de partenariat directement avec des opérateurs du monde entier, elle s'est simplement associée à GigSky, « le premier opérateur global destiné aux voyageurs ».

La SIM Apple préinstallée restera réservée aux iPad cellulaires vendus aux États-Unis et au Royaume-Uni, mais elle sera désormais vendue séparément dans 10 pays supplémentaires, dont la France, pour un prix de plus ou moins 10 euros.

012C000008094528-photo-apple-sim-avec-gigsky.jpg

GigSky également pour tous les téléphones et toutes les tablettes

Cette annonce est surtout l'occasion de découvrir GigSky, cet opérateur virtuel (MVNO) opérant à ce jour dans un peu moins de cent pays. Il offre effectivement le même service que sur l'iPad aux possesseurs de téléphones et de tablettes de toutes marques.

Concrètement, on commande une carte SIM réutilisable GigSky puis on l'active par le biais d'une application iOS, Android ou Web (autrement dit d'un site Internet adapté aux mobiles). Avant ou après l'arrivée dans un nouveau pays, on souscrit une offre prépayée d'une durée de 3, 7, 14 ou 30 jours. Le volume d'Internet et le tarif varient d'un pays à l'autre. Les prix vont de 25 euros pour 15 Mo au Vietnam à 50 euros pour 3 Go en Irlande. Dans de nombreux pays du Nord comme la France, 50 euros ne donnent droit qu'à 500 Mo, et dans certains cas dans le Sud à seulement 90 Mo (République démocratique du Congo par exemple).

GigSky mise donc sur la praticité : on peut se connecter dès la sortie de l'avion, sans avoir à faire un détour par un revendeur. Mais dans de nombreux cas, on peut obtenir une offre bien plus rentable en s'adressant directement à un opérateur local, voire en souscrivant une option auprès de son propre opérateur.

01F4000008094530-photo-gigsky.jpg

Contenus relatifs
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une campagne de crowdfunding en faveur de la Grèce fait vaciller IndieGogo
Tati revoit à nouveau son modèle et se lance dans le comparateur d’assurances
La qualité de connexion : facteur clé pour les entreprises
Le porno a le vent en poupe sur smartphones
Alcatel OneTouch annule son smartphone Hero 2+ sous Cyanogen et pointe Google du doigt
Lentilles connectées, applis pour malvoyants : Novartis poursuit sa transformation
YouTube : les applications iOS et Android prennent en charge le 60 fps
Gmail s'enrichit de centaines de thèmes et d'emoji
Star Wars Battlefront : un jeu pensé pour le multi, pas de campagne solo
Microsoft Garage publie les applications InstaNote et Receipt Tracker
Haut de page