Avion : Gogo proposera bientôt le téléphone et le SMS en vol

Par
Le 14 novembre 2013
 0
Gogo s'apprête à lancer un service permettant d'effectuer des appels et d'échanger des SMS en vol.

Le dernier endroit sans téléphone de la planète ne sera bientôt plus. Le pionnier de l'Internet en vol Gogo a effectivement présenté la semaine dernière son service Text and Talk, qui permet comme son nom l'indique de passer des appels et d'échanger des messages en vol.

0140000006839618-photo-t-l-phone-en-avion.jpg

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la présentation de ce service n'est pas liée à la récente levée de l'interdiction d'utiliser des appareils électroniques au décollage et à l'atterrissage, aux États-Unis puis en Europe. Le service ? qui était d'ailleurs déjà proposé par Aircell, la filiale dédiée à l'aviation privée de Gogo ? ne fonctionne d'ailleurs qu'à altitude de croisière, tout comme l'accès à Internet.

Gogo Text and Talk repose effectivement sur une solution IP, empruntant le réseau Wi-Fi et Internet existant, et non un mini-relais cellulaire (GSM) installé à bord. Il faut d'ailleurs maintenir le mode avion enclenché. Le service n'utilise donc pas les fonctions standards des téléphones, mais une application maison spécifique, techniquement comparable à Viber ou équivalent.

Celle-ci requiert une configuration préalable, au sol, permettant de mettre en place le transfert des appels et des messages entrants comme sortants. Il faut donc que l'opérateur de l'utilisateur soit partenaire : les quatre historiques américains le sont, ainsi que plus de 200 opérateurs mondiaux, dont la liste n'a pas été communiquée. Les appels effectués en vol n'apparaitront donc pas dans le journal d'appel du téléphone, et tous les SMS échangés n'apparaitront pas dans l'application de messagerie d'origine.

Gogo proposera prochainement son service aux compagnies aériennes. Mais que les passagers se rassurent, selon un représentant de la société interrogé par The Verge, aucun de ses clients n'a prévu de proposer le service d'appels. Gogo bloque d'ailleurs Skype et les services de voix sur IP sur la plupart des compagnies, à leur demande. Les tarifs ne sont pas encore arrêtés, mais ce service sera proposé séparément du service de connexion à Internet, à un tarif inférieur.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top