Simyo ajuste enfin son offre prépayée, mais insuffisamment

21 février 2012 à 17h16
0
Mieux vaut tard que jamais ! Simyo vient seulement d'annoncer l'ajustement de la tarification de son unique offre prépayée, près d'un mois et demi après le lancement de Free Mobile. Malgré tout ce temps, la réaction n'est malheureusement pas à la hauteur.

04970742-photo-logo-simyo.jpg

À partir du 24 février, le coût des consommations sera divisé par un facteur de deux à cinq :
  • les appels nationaux passent de 0,19 à 0,10 euro/min
  • les SMS nationaux de 0,10 à 0,05 euro/unité
  • l'Internet depuis la France métropolitaine de 1,00 à 0,20 euro/Mo
Mais la durée de validité des recharges reste inchangée, c'est-à-dire 3 mois pour une recharge automatique (débit d'un compte bancaire) ou 1 mois seulement pour une recharge ponctuelle, ce qui plombe la rentabilité de l'offre pour le consommateur.

D'aucuns diraient qu'un abonnement et une offre prépayée sont incomparables, pour autant un client Simyo ne bénéficie que d'1 h 40 OU de 200 SMS pour 10 euros sur 3 mois alors qu'un abonné Free Mobile cumule 3 h ET 180 SMS pour 6 euros sur 3 mois.

Simyo aurait pu jouer la carte des tout petits consommateurs en étendant la validité des recharges, mais en l'état il y a bien peu de raisons de choisir cette offre. Gageons que la bonne centaine de réactions qui vont dans ce sens sur le blog du MVNO l'inciteront à réagir promptement.

04970718-photo-tarifs-simyo-compter-du-24-f-vrier-2012.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Noctua lance le NH-L12, ventirad au format
Des quotidiens de la presse proposent une taxation des FAI et des moteurs
Bethesda publie une application Skyrim pour iOS et exploite l'achat in-app
Synology DS1812+ : un NAS haut de gamme à 8 baies grimpant à 200 Mo/s
Une coalition d'ayants droit obtient le blocage de Grooveshark au Danemark
Ericsson rachète BelAir Networks, spécialiste des réseaux WiFi
Samsung Galaxy S II : une version au rabais vendue sous le même nom (màj)
Le moteur russe Yandex se met à la publication des tweets
BrailleTouch : bientôt une application pour malvoyants sur iOS et Android
Cisco se lance modestement sur le marché du CPL grand public (màj)
Haut de page