La Poste confirme vouloir devenir MVNO sur le réseau SFR

Alexandre Laurent
27 août 2010 à 11h07
0
La Poste a confirmé mardi son intention de lancer un nouvel opérateur mobile virtuel (MVNO) sous sa propre marque et annonce être, à cette fin, entré en négociations exclusives avec SFR, qui accueillerait le nouveau venu sur son réseau. Objectif affiché : développer « une offre de téléphonie mobile pré-payée et post-payée simple, d'un haut niveau de qualité et à destination du plus grand nombre ».

Les négociations engagées pourraient trouver leur terme d'ici la fin de l'année, a laissé entendre La Poste. L'opérateur qui résulterait de cet accord prendrait la forme d'une co-entreprise, détenue à 51% par La Poste et à 49% par SFR. Le premier se chargerait de la communication autour des offres, ainsi que de la distribution grâce à son réseau de points de vente, tandis que le second prendrait en charge la terminaison des appels.

Dans un premier temps, le groupe envisagerait selon l'AFP de distribuer ses offres prépayées en libre service au travers de 8 500 bureaux de poste et de 2 000 autres dans lesquels des employés seraient spécialement formés. Lors de la présentation de ses résultats financiers, La Poste a avancé le chiffre de 1,5 à 2 millions de clients mobiles d'ici quatre ans.

02986064-photo-logo-la-poste-d-veloppement-durable.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
L'électricité sans fil ne serait bientôt plus un mythe
L'inquiétude monte à l'international vis-à-vis d'hypothétiques
scroll top