L'UFC alerte de l'augmentation des tarifs mobiles et internet chez Bouygues, SFR et Free

Nathan Le Gohlisse Contributeur
07 février 2019 à 07h04
0
SFR

C'est officiel : Bouygues et SFR augmenteront prochainement les tarifs de certains de leurs forfaits respectifs, tandis que Free recourra lui aussi à une augmentation, plus discrète, basée notamment sur les appels passés à l'étranger. L'UFC note toutefois que des solutions existent... tout du moins en théorie.

Mauvaise nouvelle pour les abonnés Bouygues, SFR et Free. A service égal, certains des forfaits proposés par ces trois opérateurs vont augmenter, apprend-on de l'UFC-Que Choisir, qui se fait l'écho de messages que vous avez peut-être déjà reçu sur votre mobile ou votre boîte mail. Des augmentations de 2 à 3 euros par mois sont à prévoir chez Bouygues et SFR. Chez Free, les abonnés qui passent régulièrement des appels à l'étranger seront les plus pénalisés, avec certains tarifs qui s'envolent. Le prix des abonnements Free, lui, ne devrait pas bouger.

Un tarif unique de 1,35 euros la minute pour les communication vers l'étranger chez Free

Épluchée par l'UFC, la nouvelle grille tarifaire de Free stipule entre autres que le prix des communications vers 96 pays étrangers passera (à compter du 1er mars) à un prix unique de 1,35 euros la minute pour les abonnés au forfait à 2 euros. Cette augmentation coûtera cher aux utilisateurs qui émettent des appels vers l'Argentine ou le Brésil, puisqu'ils passeront de 8 centimes à 1,35 euros (soit une augmentation de 1 580%, pointe l'association de défense des consommateurs). Même démarche pour les communications vers la Côte d'Ivoire qui passent de 30 centimes à 1,35 euros la minute. Notons que d'autres pays sont concernés par ces fortes augmentations, notamment la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Israël.

Toujours chez Free, on apprend par ailleurs que les abonnés au forfait à 19,99 euros seront eux aussi concernés par ces augmentations, même si les appels inclus en illimités dans cette offre le resteront, assure l'UFC.

Chez Bouygues et SFR, l'augmentation annoncée est plus franche. Chez Bouygues, les clients de certains forfaits Bbox doivent ainsi tabler sur une hausse de 3 euros, tandis que chez SFR une augmentation de 2 euros sur la facture mensuelle est prévue pour les abonnés à certains forfaits mobiles du groupe. A noter que les forfaits RED sont également concernés par cette hausse de 2 euros par mois.

Des recours existent pour refuser cette augmentation

Fidèle à ses habitudes, l'UFC prodigue quelques conseils aux abonnés qui souhaiteraient s'opposer à cette augmentation des tarifs.

Sans en faire de publicité particulière, Bouygues et SFR proposent l'un comme l'autre à leurs clients de faire opposition à cette hausse tarifaire. Pour ce faire, l'UFC précise qu'il faut cependant se rendre dans son espace client au cours des quatre mois suivant la date du changement. Une solution qui poserait d'ores et déjà problème à une part des abonnés.

Chez Free, le processus est plus simple mais aussi plus radical. Aucun refus n'est possible, mais le client peut toujours décider de résilier son contrat « sans frais ». Une manière pour le groupe de Xavier Niel de rester en accord avec la loi, et notamment l'article L. 224-33 du code de la consommation, comme le rappelle l'UFC.
Modifié le 07/02/2019 à 09h54
20 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top