Free va continuer de diffuser les meilleurs moments de la Ligue 1 jusqu'à la fin de la saison

03 février 2021 à 15h35
13
Stade Orange Vélodrome OM © Alexandre Boero
© Alexandre Boero

Dans le marasme des droits TV du Championnat de France, dont on ne connaît pas l'issue, Free, qui avait décroché l'un des lots lors de l'appel d'offres de 2018, prend aujourd'hui un rôle de chevalier blanc.

En 2018 et pour près de 42 millions d'euros hors taxes, Free avait fait l'acquisition du lot n°6 de l'appel d'offres lancé en 2018 auprès de la Ligue de football professionnel (LFP). Cet accord lui permet, depuis le début de la saison 2020/2021 et jusqu'en 2024, de diffuser en situation de quasi-direct tous les buts, mais aussi les plus beaux arrêts et les meilleurs moments de toutes les rencontres de Ligue 1, via l'application Free Ligue 1 Uber Eats . Une vraie alternative à l'heure où le Championnat de France pourrait être privé de tout diffuseur dans les prochaines heures.

Free offre une vitrine à la Ligue 1

Alors que le patron de la LFP, ex-président d'un OM moribond Vincent Labrune, s'arrache les cheveux pour débloquer la situation et enfin trouver un ou plusieurs diffuseurs à une Ligue 1 plongée dans une crise financière historique et plus qu'inquiétante, Free a décidé de faire acte de générosité, en maintenant la gratuité de l'application Free Ligue 1 Uber Eats jusqu'à la fin de la saison, et ce quel que soit l'opérateur via lequel vous l'utilisez.

L'application, disponible depuis le début de la saison sur iOS et Android mais également sur le canal 63 de la Freebox, est un service sans engagement qui peut donc être utilisé même par un consommateur qui ne possède pas d'abonnement chez Free.

« Fort de son succès, Free prolonge l’offre de gratuité jusqu’à la fin de la saison 2020-2021 pour permettre à un public toujours plus nombreux de découvrir toute la richesse des contenus associés à ce service », explique le groupe Iliad.

Alors qu'officiellement, la chaîne Telefoot ne diffusera plus de rencontre de Ligue 1 et de Ligue 2 au-delà du 3 février 2021, la LFP a demandé au groupe Mediapro de diffuser au moins le clasico opposant l'OM au PSG le dimanche 7 février. Mais sans confirmation pour le moment.

Une opportunité en temps de crise

Avec Free Ligue 1 Uber Eats, l'opérateur de Xavier Niel offre donc une solution de secours aux nombreux passionnés de foot, dont certains se contenteront de morceaux de matchs, Free ne détenant des droits que pour diffuser des « extraits » de rencontres. Mais le match entre Marseille et Paris pourra au moins être partiellement suivi par les fans de football, si aucun diffuseur n'obtient l'autorisation de retransmettre le derby et à la condition qu'une production soit présente sur place pour capter des images.

Pour le moment, l'application Free Ligue 1 n'est pas un échec, mais elle a du mal à prendre son envol, comme le souligne L'Équipe , puisque l'application aurait même perdu une partie de son audience depuis l'été dernier. Un phénomène qui n'est peut-être pas à imputer à la qualité même des femmes et des hommes derrière l'application, mais à l'ambiance générale autour du football, que les supporters ont de plus en plus de mal à suivre dans ce contexte pandémique, avec des stades vides qui n'enchantent que le silence.

Aujourd'hui, Free revendique 500 000 utilisateurs pour son application, ce qui est tout à fait honorable et correspond peu ou prou au nombre d'abonnés de Telefoot au meilleur de sa forme. Outre les meilleurs moments de la Ligue 1, Free propose, sur son appli, plusieurs émissions originales, diffusées un peu partout (Twitter, YouTube, Instagram et Facebook), sous forme de podcast ou de vidéos. Mais l'opérateur n'a pas vocation à devenir un diffuseur comme l'est (ou a pu l'être, nous le saurons bientôt) Canal+ notamment. Et même si l'appétit vient en mangeant, son rôle d'acteur complémentaire lui va très bien.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Free n'a pas à regretter son incursion dans le foot professionnel français et plus particulièrement la Ligue 1. Son application, bien que pas encore massivement adoptée, possède sa base de fidèles, et pourrait bien profiter du flou ambiant pour se faire connaître encore un peu plus. La gratuité de Free Ligue 1 Uber Eats est certes généreuse, mais vous l'aurez compris, elle n'est pas anodine. Free sait choisir ses coups.

Le plus inquiétant reste la question de l'avenir de la Ligue 1. Avec des clubs qui seraient proches de la banqueroute, un OM qui perd son entraîneur et fait la Une au rythme des #EyraudDémission en hommage à son « pas très plébiscité » président, un monument qu'est l'ASSE (et n'oublions pas les canaris nantais) en perdition et un PSG qui risque de perdre l'une de ses stars Kylian Mbappé, et des droits TV qui vont être sérieusement revus à la baisse une fois la menace de l'écran noir passée, on peut dire que le Championnat de France est devenu des plus folkloriques. Et la relance d'un enjeu pour le titre de champion de France (Lyon et Lille menant la vie dure au PSG) ne semble pas être plus que le petit arbre qui cache la forêt.

Source : Iliad

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
10
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

OnePlus profite d'une croissance insolente sur le marché des téléphones aux USA
Samsung : les Galaxy Tab S8+ et Ultra pour accompagner la sortie du Galaxy S22 ?
OPPO a dévoilé sa montre connectée OPPO Watch 2, qui promet une impressionnante autonomie
Le OnePlus Nord 2 est désormais disponible en France, à partir de 399 euros
Motorola officialise ses Edge 20, des smartphones qui mettent le paquet sur la photo
iOS 15 : certaines commandes de Siri ne fonctionneront plus avec les applications tierces
Même en Chine, Huawei ne fait plus partie du top 5 des vendeurs de smartphones
Le Realme Flash pourrait bénéficier d'une recharge magnétique, façon MagSafe d'Apple
Étanches, les Samsung Galaxy Flip et Galaxy Fold fuitent pourtant en photo
Fitbit Charge 5 en vue ? C'est ce que laisserait penser le nom de code «Morgan»
Haut de page