Sexto, pédopiégeage et vidéoagression sont désormais des termes consacrés

05 décembre 2013 à 16h48
0
La Commission générale de terminologie et de néologie vient d'intégrer de nouveaux termes pour que chacun puisse conserver en toute circonstance une orthographe correcte. Ainsi, sexto, pédopiégeage et vidéoagression peuvent désormais être utilisés.

00FA000006870874-photo-envoi-sms.jpg
Après vignette active en remplacement de Widget, fibre jusqu'à l'abonné pour FTTH ou encore AVEC pour BYOD, la Commission générale de terminologie et de néologie vient de consacrer de nouveaux termes que l'administration peut désormais utiliser. Selon le Journal Officiel, une quinzaine de mots font donc leur entrée dont certains sont une traduction directe de l'anglais.

Ainsi les sextos peuvent désormais être utilisés, notamment en droit, pour qualifier les messages à caractère érotiques ou pornographiques que peuvent s'envoyer deux interlocuteurs via leur terminal. Notons également que le terme texto pornographique peut également être utilisé. Quant à la pratique du « sexting », elle se définit simplement comme étant relative à la textopornographie.

D'autres termes sont également consacrés. Ainsi, le pédopiégeage fait référence aux « agissements d'un individu qui circonvient un enfant à des fins sexuelles, notamment par voie électronique ». Il s'agit donc de la pratique de quelqu'un qui se ferait passer par un mineur pour abuser de lui.

Enfin, la vidéoagression est détaillée comme étant une « captation audiovisuelle effectuée par un complice de l'auteur d'une agression infligée par surprise, en vue d'une diffusion dans un réseau électronique ». Appelé « Happy slapping », la pratique est ainsi traduite dans notre langue.
Modifié le 25/11/2020 à 14h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MSI : une GTX 760 raccourcie et une carte mère mini-ITX pour joueurs
Les banques de France et de Chine mettent en garde contre le Bitcoin
Bon plan : un moniteur 27 pouces Packard Bell pour 160 euros
LPM : les professionnels sont inquiets sur l’accès administratif aux données
Microsoft propose l'application Bing Maps en preview pour Windows 8.1
Dassault Systèmes rachète RTT, spécialiste du marketing 3D
Sen.se dévoile Sense Mother, la promesse du tout connecté
Sketchfab lève 2 millions de dollars pour son site dédié à la 3D
Scott Guthrie :
Grand Paris Express : 4G, Wi-Fi et datacenters dans ce futur métro numérique ?
Haut de page