Les meilleurs jeux multijoueurs gratuits pour Windows, Mac et Linux !

Si les jeux vidéo sont trop souvent considérés comme un facteur d'isolement, il ne faut pas oublier qu'ils permettent aussi de rassembler. Ils peuvent réunir des passionnés pour participer à un projet vidéo ludique, mais aussi rapprocher des joueurs pour passer un moment de détente au cours d'une simple pause café ou d'une « LAN Party ». Dans cette optique, Clubic se propose de mettre un coup de projecteur sur ces deux parties indissociables du monde des jeux vidéo gratuits sur ordinateur.

00C8000003958208-photo-jeux-multi-gratuits-mikeklo-premium.jpg
Pour ce faire, Clubic vous propose de découvrir 10 jeux multijoueurs gratuits pour Windows, Mac et Linux. Nous avons choisi de retenir uniquement des jeux pour ordinateur entièrement gratuits, accessibles à tous, ne réclamant pas de ressources excessives et mobilisant une communauté de joueurs. Mais par-dessus tout notre objectif est de vous permettre de vous amuser rapidement à plusieurs que vous soyez un joueur occasionnel ou un amateur éclairé. Au final, il y en a vraiment pour tous les gouts, du FPS tactique au jeu de lettres en passant par les jeux de stratégie, de réflexion, de puzzle, d'arcade et au tour par tour. Testez-les, adoptez-les, faites les connaitre, vous y trouverez sûrement votre bonheur !

Adaptation libre de Worms pour jouer en réseau, en ligne, en solo !

Hedgewars pour Windows, Mac et Linux !



0000009603957452-photo-logo-hedgewars-mikeklo-article.jpg
Pour commencer ce dossier consacré aux jeux multijoueurs gratuits, Clubic vous propose de redécouvrir une des valeurs sûre du genre à travers une excellente adaptation du monde libre tout aussi loufoque et disponible sous Windows, Mac et Linux. Hedgewars est un excellent jeu de stratégie au tour par tour, traduit en français. Après les vers et les mascottes du monde libre, dans cet opus c'est au tour des hérissons de s'entretuer dans une guerre intestine. Digne héritier de Worms, il en reprend le concept et l'atmosphère pour l'enrichir de nombreux modes de jeux et d'options de personnalisation. Complet, il vous sera possible de jouer non seulement en solo contre l'ordinateur, à plusieurs en réseau local ou sur la même machine, mais aussi de rejoindre une des nombreuses parties disponibles sur les serveurs officiels animés par une communauté active.

Petit rappel sur le principe. A la tête d'une équipe de hérissons survoltés, il vous faudra affronter une ou plusieurs équipes adverses selon le mode de jeu sélectionné. Votre mission sera de tous les décimer un par un afin de remporter la partie. Pour tenir vos objectifs, les moyens sont disponibles sont colossaux. Vous disposerez d'un arsenal impressionnant mais aussi de nombreux outils pratiques qui vous permettront de varier les attaques pour atteindre vos ennemis dans les moindres recoins de la carte. Au menu, on découvre des bazookas, missiles téléguidés, mortiers, roquettes perforantes, grenades infernales, à retardement, à fragmentation, bombes pastèque, cocktails «molotov », revolvers, fusils classique, de « sniper » et à laser, points de feu, fouets, batte de baseball, mines, dynamites, gâteaux explosif, avions télécommandés, canons à billes, attaques aériennes au napalm accompagnés des fonctions pernicieuses de kamikaze et séduction de l'ennemi. On trouve en plus un marteau piqueur, un chalumeau, des poutres, une corde ninja, un parachute, une soucoupe volante, un oiseau ravageur. Enfin vous pourrez vous télé-transporter, vampiriser l'adversaire, passer un tour, changer de soldat, devenir invulnérable ou encore dérégler la force de gravité.

Pour créer vos parties sur le même ordinateur, en local ou sur le serveur officiel, vous ne manquerez pas de matériel. Il vous sera possible de personnaliser vos équipes dans les moindres détails, de la tête des soldats à leur voix, de sélectionner vos armes ou de modifier les règles. Vous pourrez aussi choisir un des 33 tableaux disponibles ou générer une carte aléatoire en fonction de 17 thèmes et en sélectionnant la taille du terrain. Côté paramètres, vous serez autorisé à moduler la qualité d'affichage, de changer de résolution jusqu'à 1680 x 1050, de passer en plein écran et de régler le volume des bruitages et de la musique. Terminons avec la réalisation. Côté « gameplay », avec le mode entrainement la prise en main est rapide et l'ensemble s'avère agréable. Bien qu'enfantins, les graphismes et décors en mouvements brillent par leurs qualités. Le tout est parfaitement accompagné de mélodies et autres effets sonores efficaces. Au final, ce titre extrêmement riche et addictif vous offrira de nombreuses heures de jeux. A découvrir sans plus attendre, sous Windows, Mac et Linux, vous ne le regretterez pas !
01F4000003370460-photo-hedgewars-clubic-mikeklo.jpg


FPS tactique multijoueurs de référence, gratuit et multiplateforme !

Urban Terror pour Windows, Mac et Linux !



000000B403934274-photo-urban-terror-logo-mikeklo-clubic.jpg
Pour les amateurs de FPS multijoueurs, Quake est plus qu'une référence. Outre les qualités de cette série, le passage sous licence libre GPL de son fameux moteur graphique 3D « id Tech 3 » en 2005, a permis l'émergence et la renaissance de nombreux « Mod » tels que Warsow, Openarena, Nexuiz, Cube FPS et Alien Arena 2011. Aujourd'hui, Clubic vous invite à découvrir une des plus célèbres conversions complètes de « Quake III Arena » façonnée par l'éditeur Frozen Sand, qui remportera surement un large succès lors de vos futures « LAN Party » !

Disponible sous Windows, Mac et Linux.Urban Terror est un excellent FPS multijoueurs tactique. Gratuit, il ne comporte pas de limitation et ne requiert pas d'inscription pour accéder aux nombreux serveurs publics de jeu en ligne permettant d'accueillir plus d'une vingtaine de joueurs par partie. De plus, l'installeur intégrant un à la fois les modules clients et serveurs, il se prêtera parfaitement aux parties en réseau local « LAN ». Dans l'ensemble, les graphismes sont efficaces, réalistes et sans surprise, vieillissants. Cependant, son bon rythme de jeu et son « gameplay » dynamique parviennent à équilibrer le tout pour finalement donner un titre particulièrement accessible, immédiatement ludique et surtout addictif. En effet, par rapport à un « Counter Strike » auquel il est immédiatement rapproché, « Urban Terror » privilégie le plaisir de jeu par rapport aux principes de réalité. On retrouve ainsi avec bonheur les sauts, glissades, escalades, courses et autres mouvements surhumains hérités de « Quake ».

00FA000003934272-photo-iourbanterror-mikeklo-windows.jpg
Les parties peuvent se jouer en mode par équipe comme en mode solo de type « chacun pour sa peau ». Par équipe, on retrouve les deux clans traditionnels, à savoir les forces de l'ordre vêtues de bleu et les terroristes en rouge orangé. Toutefois, en réalité, seule la différence de couleur compte. Pour ce qui est des missions, les objectifs disponibles sont variés : du match d'extermination des équipes aux contrôles de points de passages sur une carte en passant par les classiques prises de drapeau.

De même les cartes sont nombreuses, avec entre autres des affrontements en ville, dans une station spatiale, dans une cité médiévale, dans le désert, dans le métro ou sur les toits de grattes ciels. Les armes de guerre ne sont pas en reste. Directement inspirés des modèles existants, on retrouve la mitraillette avec visée HK G36, la AK-103 de Kalashnikov, le fusil d'assault Colt M4, les fusils de tireurs d'élite PSG1 et Remington SR, le fusil à pompe Franchi SPAS 12, le pistolet Beretta 92G sans oublier le fameux couteau. Pour accompagner cet attirail, il est possible d'opter pour des grenades, un gilet ou un casque de protection en Kevlar, un silencieux, un viseur laser, des lunettes tactiques, un kit de soin ou encore un supplément de munition.

Du côté des options, il vous sera possible de paramétrer en détail les périphériques et touches de contrôles utilisées pour les mouvements de caméra, déplacement, tirs et utilisation de la messagerie texte. De plus, vous pourrez définir l'apparence de votre avatar en sélectionnant un des huit personnages disponibles et en choisissant la couleur de ses brassards et de son signal sur les cartes. Concernant les paramètres de jeu, vous serez autorisé à régler minutieusement les options du viseur, des cartes, du sang, des balles, des armes, de la messagerie ou encore du dispositif antitriche.
00FA000003935550-photo-iourbanterror-mikeklo-mac.jpg
Enfin, vous pourrez configurer librement la résolution d'affichage, les couleurs, les textures, le nombre d'images affichées par seconde « FPS », la luminosité ainsi que le volume et la qualité de l'ambiance musicale et des bruitages, mais aussi les paramètres réseau. Les plus curieux trouveront même sur les nombreux forums consacrés au jeu, quelques paramètres esthétiques cachés afin d'arborer une crête, un casque de Viking ou un crâne rasé. Au final, en plus d'être excellent Urban Terror dispose d'une vaste communauté soudée et dynamique composée de clans et d'équipes. En attendant « Urban Terror HD », la prochaine version améliorée et enrichie en profondeur, ce titre est à essayer sans hésitation !


Jeu de lettres Boggle multijoueurs, gratuit, libre et multiplateforme !

Baggle pour Windows, Mac et Linux !



0000006403450352-photo-baggle-logo-clubic-mikeklo.jpg
Dans un tout autre registre, Clubic se propose de vous entrainer dans l'univers des jeux de lettres. Moins connu du grand public que les Scrabble, Pendu, Motus et autres mots croisés, Boggle n'en reste pas moins une référence du genre. En plus du jeu de société original toujours édité par Parker, le concept se décline désormais sous la forme de logiciels sur ordinateurs tels que Tanglet, mais aussi sur Smartphone et bien sûr en ligne. Aujourd'hui, la rédaction vous invite à découvrir une nouvelle adaptation française particulièrement réussie, gratuite, libre multijoueurs et multiplateformes !

Baggle vous permettra de jouer à plusieurs au célèbre jeu de lettres Boggle sous Windows, Mac et Linux. Le tout se décline en deux versions. Avec la version client de « B@ggle » vous pourrez affronter en ligne vos amis ainsi que de nombreux joueurs de passage sur les serveurs de la communauté. Gratuit et sans inscription, vous n'aurez qu'à lancer l'application, choisir un pseudonyme et un avatar puis sélectionner un salon pour rejoindre une partie. Toutefois, si aucun joueur n'est connecté, au lieu d'attendre que quelqu'un arrive, vous pourrez désormais jouer en solo contre un « robot b@ggle ». Pour ce faire, il vous suffira de définir le niveau de votre adversaire virtuel, d'une à cinq étoiles, puis de cliquer sur petit bouton « + » pour l'inviter à rejoindre le salon.

L'interface ergonomique de la plateforme de jeu est traduite en français et offre une prise en main rapide. Au centre, on retrouve un tableau composé de 16 lettres sélectionnées au hasard. Sur le même principe que l'original, il vous faudra trouver dans un laps de temps limité le plus de mots composés au minimum de trois lettres pour remporter la partie. Noms pluriels et singuliers, adjectifs, verbes à l'infinitif et conjugués ou encore déterminants sont acceptés. Pour ce faire, il vous suffira de sélectionner la première lettre et de cliquer sur les suivantes en diagonale, horizontale ou verticale. Seule exigence, une lettre ne peut être utilisée qu'une seule fois dans un même mot. Une fois le mot composé, il ne vous restera plus qu'à taper sur la touche « Entrée » de votre clavier pour valider.

Pour ce qui est des options de jeu, il est possible de faire pivoter la grille dans tous les sens pour avoir plus d'inspiration, de se mettre en pause mais aussi de changer de grille avec l'accord des autres joueurs. Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, vous pourrez discuter directement avec vos adversaires via le module de « Chat » intégré ou encore chercher un terme dans le dictionnaire en ligne de Wikipédia.

Si vous le souhaitez , vous pourrez héberger les parties en téléchargeant la version « Serveur » pour Windows Mac et Linux. Un tutoriel détaillé sur Baggle.org vous expliquera comment procéder rapidement pour créer votre serveur afin de mettre en place des sessions publiques ou privées. Bénéficiant d'une communauté active, cet excellent projet est à découvrir à plusieurs ou en solo !
01F4000003938212-photo-baggle-windows-mikeklo.jpg


Mesurez vous à un mélange de RTS et de puzzle original !

Bontago pour Windows !



0000006401577632-photo.jpg
Même s'il n'est plus développé depuis plusieurs années déjà, Bontago demeure un jeu original qui mérite sa place dans notre sélection. Relaxant et intuitif, ce mélange de puzzle et de stratégie aux graphismes épurés et à l'environnement sonore zen offre un concept suffisamment bien travaillé pour ne pas souffrir de son âge (la dernière version date de 2004). Tout se déroule sur une surface plane et circulaire, flottant au-dessus des décors, avec au centre une zone neutre marquée d'un drapeau blanc. Chaque joueur ou équipe sera disposé en périphérie du cercle et marqué d'une couleur spécifique. Le but du jeu étant d'étendre sa propre zone afin d'atteindre et encercler avant les autres le point central. Pour y arriver, vous disposerez de cubes de formes diverses que vous placerez les uns sur les autres en direction du point central.

Pour ne pas s'arrêter en si bon chemin, vous découvrirez rapidement l'existence de certaines armes et autres bonus délicieux. En effet, roquettes, bombes, volcans ravageurs et même tremblements de terre dévastateurs pimenteront le tout et pourront être activés aléatoirement à l'aide de certaines combinaisons de cubes. En plus du mode multijoueurs (IP ou LAN), un mode solo et entrainement est disponible pour se familiariser avec le concept.

Le gameplay est d'une simplicité enfantine et d'une efficacité redoutable, il ne vous faudra pas plus de cinq minutes pour commencer votre première partie. Pour en revenir aux graphismes, en plus d'être simplement beaux et apaisants sachez que plusieurs types de décors sont au menu - espace, terre, montagne et plage de rêve - et que vous pourrez mieux les apprécier en changeant le positionnement de votre caméra. Enfin cerise sur le gâteau, vous apprécierez tout comme nous le mode sandbox permettant de laisser place à votre imagination en construisant des structures délirantes ou en jouant simplement aux dominos. Un petit bijou à redécouvrir.
0258000001577752-photo.jpg

Du frag, des plateformes et des Kirby !

Teeworlds pour Windows, Mac OS X et Linux !



0000006401456330-photo.jpg
Impossible de proposer une sélection de jeux gratuits et multi-joueurs sans évoquer TeeWorlds. Ce petit jeu crée un pont des plus improbables entre les mécaniques de jeu d'un FPS (maps, frags, armes à collecter...) et... Kirby ! Oui, Kirby, le petit héros mignon de Nintendo ! Sachez donc que ses semblables mènent une existence nettement moins pacifique et passent leur temps à se ventiler « façon puzzle » avec des armes diverses et variées : Marteaux géants, pistolets, fusils à pompe, carabines ou encore lance-grenades composeront votre modeste force de frappe.

Teeworlds permet de jouer en ligne ou en LAN, et propose pour cela une myriade de cartes différentes toujours bien peuplées et animées. Chacune possédant ses spécificités tant au niveau des décors que des armes, l'ennui et la monotonie seront définitivement absents du menu. Les amateurs de personnalisation trouveront quant à eux de quoi customiser leur personnage. En vous dirigeant vers les options, vous pourrez choisir entre plusieurs couleurs et formes originales. Concernant le Gameplay et l'environnement sonore, le tout est plutôt de bonne qualité formant une composition harmonieuse. C'est simple (style cartoon) mais très efficace, et le jeu peut se jouer en full HD sans problème ! Tout comme Hedgewars, Teeworlds est un petit bijou de jeu mignon et addictif !
0258000001456334-photo.jpg


Redécouvrez un classique du RTS devenu gratuit et libre !

Warzone 2100 pour Windows, Mac OS X et Linux !



0000006401345020-photo.jpg
Le libre permet parfois d'assurer la pérennité de logiciels ou de jeux tombés à l'abandon. C'est le cas de Warzone 2100, un classique du RTS sorti en 1999 sur PC et Playstation. En 2004, son développeur a placé une grande partie du code source sous licence GPL, suivi de la bande son et des vidéos de transitions en 2008. Le résultat : le projet Warzone 2100 Resurrection, une version totalement libre et gratuite du jeu, disponible sous Windows, Mac OS X et Linux et maintenue de manière active.

Le scénario du jeu est classique : tout se déroule dans le futur, à l'aube du vingt-deuxième siècle et bien évidemment après une guerre nucléaire. Votre objectif sera à la fois de construire votre base, tout en récoltant le maximum de matières premières pour créer au final vos unités de combats et repartir à la conquête du monde. Les graphismes vieillissants, mais acceptables n'altéreront en rien la jouabilité. Bien au contraire, les parties en mode multi-joueurs pourront accepter des machines aux performances modestes. C'est du classique, certes, qui pourra certainement paraître un peu trop « retro » pour des joueurs habitués aux dernières productions, mais un RTS gratuit, libre, multi joueurs et multi plateformes, ça ne se refuse pas !

01F4000001344904-photo.jpg


Jeu de réflexion multijoueurs gratuit inspiré du Puyo Puyo de Sega !

Amoebax pour Windows, Mac et Linux !



0000006401006684-photo.jpg
Passons maintenant au registre des jeux d'arcade, où nous vous proposons de découvrir une excellente adaptation libre d'un des grands classiques de Sega : le fameux « Puyo Puyo ». Multijoueur et gratuit, est un très bon jeu de réflexion disponible sous Windows, Mac et Linux. Dans la lignée de « Puyo Puyo », il en reprend directement le principe tout en remplaçant les petites levures colorées originales par des petits monstres acidulés aux graphismes plus manga. Sans surprise, il vous faudra empiler au mieux ces petites paires montreuses et bien sûr les regrouper par couleurs dans une chaine de quatre pour les faire disparaître de l'écran. Pour engranger encore plus de points, les « combos » seront vos meilleurs alliés. Une fois que vous aurez peaufiné votre technique en mode « training », vous pourrez passer au mode « normal » afin d'affronter des personnages délirants tels que K.Quita l'excrément vivant, Angus la vache hip-hop, Kerberos le chat psychopathe, Mr. Bones le squelette malheureux, Spike le hérisson coiffé au gel ou encore la mascotte Tux.

Concernant la partie qui nous intéresse le plus pour notre dossier d'aujourd'hui, le mode « Tournament » vous permettra de jouer jusqu'à quatre personnes dans un tournoi en trois manches. Du côté des paramètres, il vous sera possible de définir le périphérique de jeu de chaque joueur, clavier ou manette, sans oublier de personnaliser ou de simplement consulter les touches de contrôles. De plus, vous pourrez régler la résolution du jeu, de 640x480 à 1280x960, et activer le mode plein écran. Enfin, vous serez autorisé à couper l'ambiance sonore du jeu afin de profiter de vos listes de lectures musicales préférées. Ne vous fiez pas à ses graphismes enfantins, ce titre , addictif devrait parfaitement pouvoir occuper vos pauses café entre collègues ou simplement en solo !
  • Télécharger pour Windows !
  • Télécharger pour Mac !
  • Télécharger pour Linux !
012C000001006682-photo.jpg
012C000003957986-photo-amoebax-mikeklo-article.jpg

Dégommez du martien dans un FPS à l'ancienne !

Alien Arena pour Windows et Linux !



0000006403957680-photo-largealien.jpg
Les FPS libres ont connu vers 2006 un boom qui a vu le développement de plusieurs jeux gratuits tels que Cube FPS et Nexuiz. Mélange entre Quake 3 et Unreal Tournament, Alien Arena 2011 est l'un des représentants les plus populaires de cette catégorie, et propose une ambiance fleurant bon la science fiction rétro avec des extra terrestres tout droit sortis de Mars Attacks. Le jeu est basé sur une version optimisée du moteur CRX, et même si ça pourra paraître vieillot, on dispose quand même de multiples effets en temps réel : brouillard, physique, éclairage des pixels en temps réel... Le tout tourne parfaitement sur une machine modeste (Core 2 Duo 2,2 GHz, NVIDIA GT 240). Evidemment, on est loin des derniers FPS commerciaux, mais ce qui compte ici est avant tout le fun, et à ce niveau, Alien Arena 2006 a tout ce qu'il faut. Les armes proposées sont des classiques du genre : mitrailleuse, lance flammes, lance roquettes, bombes, jusqu'au tout puissant et bien nommé "Alien Vaporizer" qui fait exactement ce que son nom indique : ventiler du martien ! Alien Arena inclut des modes de jeu éprouvés comme le deathmatch ou le "capture the flag" mais aussi un mode "all out attack" qui permet de piloter des véhicules ou encore le mode "Deathball" dans lequel le joueur peut gagner 10 frags en ... marquant un but avec une balle. Du bon FPS primaire comme on les aime !

01F4000003957676-photo-dynamic.jpg


Un autre FPS gratuit, au look « cell shading » et au rythme endiablé !

Warsow pour Windows, Mac OS X et Linux !



0000006403957796-photo-capture-d-cran-2011-01-28-19-08-06.jpg
Autre exemple de FPS gratuit, libre et basé sur un gameplay des plus immédiats, Warsow propose une certaine originalité dans son style graphique et dans sa mécanique de jeu. En effet, outre les traditionnels Quake et autre Unreal, une des influences de Warsow est Jet set radio, le jeu de roller déjanté de Sega qui proposait un rendu graphique très "graph" qui collait très bien au concept du jeu (réaliser des graphs sur les murs en échappant à la police) grâce à la technique du "cell shading". Cette influence se retrouve dans le style graphique du jeu : les personnages, les décors et les armes sont ainsi agrémentées de contours noirs très prononcés et de couleurs très vives. Mais ce n'est pas tout puisque le jeu est basé sur les "Trix", des figures spéciales réalisables par une combinaison de touches (rebondir contre les murs, glisser sur les rampes d'escalier ...), ce qui donne au jeu un rythme endiablé.

Autre originalité : Warsow est réalisé en parallèle avec Chasseur de Bots, un e-roman qui mélange littérature et jeu vidéo et qui immerge le joueur dans une expérience totale. Pour le reste, on retrouve l'essentiel d'un FPS multijoueur classique : modes de jeu (deathmatch, capture du drapeau), armes et maps variées ... Le tout avec un côté très arcade qui ne s'embarasse pas de fioritures et qui place le plaisir de jouer entre amis avant tout. Toujours développé, Warsow réussit à rester d'actualité grâce à un style graphique très stylisé qui tient plutôt bien la route. Un autre moyen de fragger gratuitement et à volonté !
0190000000987150-photo.jpg


La guerre entre mascottes du libre est de retour avec WarMUX !

WarMUX (Wormux) pour Windows, Mac et Linux !



0000006403958028-photo-warmux-logo-mikeklo.jpg
Bien qu'actuellement éclipsé par l'excellent Hedgewars, Wormux a longtemps fait figure de référence pour toute une communauté de joueurs. Toutefois cette période creuse émaillée de bogues est bel et bien terminée. En effet, le projet Wormux désormais appelé WarMUX est désormais de retour avec la sortie récente d'une version 11.01. WarMUX permet de corriger la majorité des problèmes connus, apporte de nouveaux modes de jeux, de nouvelles cartes, plus de personnages et le plus important, deux serveurs public pour jouer en ligne, mais aussi la possibilité d'héberger une partie multijoueurs en réseau. Aussi, à l'occasion de ce dossier, Clubic vous propose de redécouvrir cette fameuse adaptation du fameux Worms. Gratuit, libre et disponible sous Windows, Mac et Linux, WarMUX remplace les petits vers animés du titre original par les mascottes phares du monde libre : Firefox le renard, OOo la mouette d'Open office, PHP l'éléphant, Snort le cochon, Spip l'écureuil, Thunderbird le pigeon, Tux le manchot, Wilber la mascotte officielle de Gimp, Workrave le mouton, Beastie le diablotin, Konqi le Dragon KDE, Gnu le Gnou, Nupik le hérisson. Avec l'arrivée de WarMux, on découvre Hexley l'ornithorynque d'OpenDarwin, Postfix la souris du serveur de messagerie, Suse le caméléon de la distribution Linux et Bugzilla l'insecte de Mozilla.

00FA000003958018-photo-warmux-wormux-mikkelo.jpg
Les graphismes des différentes plateformes de combats proposées sont soignés et rafraîchissants, les décors sont surréalistes et destructibles. Vous pourrez bien sûr jouer à tour de rôle sur la même machine. Concernant les parties multijoueurs en réseau, il vous sera enfin possible d'héberger vos propres parties, mais aussi de vous connecter directement à l'un des deux serveurs publics disponibles gratuitement, et ce, sans aucune inscription. Du côté des modalités de jeu, vous pourrez jouer jusqu'à 8 équipes avec jusqu'à 10 personnages chacune, sélectionner une des nombreuses cartes disponibles et enfin paramétrer vos options de jeu comme la durée d'un tout, l'énergie initiale, les dégâts, l'énergie maximale ou encore la gravité.

Du coté des armes vous aurez à votre disposition un arsenal complet d'arguments meurtriers des plus basiques aux plus loufoques : des bazookas, un bombardier, des fusils, des lances flammes, dynamites, mines, grenades et même des GNU explosifs, des TUX volants, enclumes et autres sont de la partie. À la fin d'une bataille sanglante, le dernier survivant sera déclaré vainqueur. Enfin, vous pourrez admirer vos exploits à travers un tableau récapitulatif honorant entre autres le plus violent et le plus précis. À noter du côté des paramètres, il vous sera possible de passer sans problème en mode plein écran, d'augmenter la résolution jusqu'à 1680 x 1050 et de pousser le curseur jusqu'à 60 images affichées par seconde. En attendant plus de nouveautés, cette valeur sûre du monde libre est à redécouvrir de toute urgence !
01F4000003958016-photo-warmux-mikeklo.jpg
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page