Face2Face, ou comment faire dire n'importe quoi à n'importe qui

01 juin 2018 à 15h36
0
Des chercheurs de l'université américaine de Stanford, de l'université allemande d'Erlangen-Nuremberg et de l'institut Max Planck à Leipzig ont élaboré un algorithme permettant de modifier, en temps réel, les expressions faciales d'un orateur qui s'exprime au sein d'une vidéo. Le résultat est bluffant et pourrait promettre de belles heures aux vidéos parodiques.

Le trucage vidéo n'est pas vraiment une nouveauté. Mais ce que sont parvenus à réaliser ces chercheurs est inédit. Ces derniers ont conçu un programme qui applique les mouvements du visage d'une personne à celui d'un autre. Autrement dit : placez-vous devant le dispositif de capture (qui se résume à une simple caméra) et vos grimaces deviennent celles de n'importe quel individu présent dans une vidéo.

Pour l'exemple, les chercheurs se sont amusés à détourner des interventions de Poutine, Obama, Georges W. Bush ou encore Donald Trump. À chaque fois, tous les mouvements de la bouche, des sourcils, des muscles des joues sont appliqués sur le sujet présent dans la vidéo. Seules les inclinaisons de la tête subsistent.



Associée à un doublage crédible, ce procédé peut donc aboutir à un trucage parfait, et l'on peut tout à fait imaginer un grand chef d'État déclarer sa flamme à un mignon petit chat. Ce résultat, déjà très convaincant, est toutefois encore perfectible d'après les chercheurs, qui travaillent encore sur leur programme.

Si la retouche vidéo vous intéresse, n'hésitez pas à faire un petit tour du côté de notre logithèque : vous pouvez par exemple tester Sony Vegas Pro ou Adobe Premiere Pro CC, deux logiciels très réputés en la matière.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Montres connectées : Pebble licencie un quart de ses employés
Yahoo : les actionnaires activistes partent en guerre contre la direction
Les salariés passent 1h15 par jour pour du surf personnel au bureau
Tesla abandonne son Powerwall 10 kWh et se concentre sur l'autonomie énergétique
L’Etat serait d’accord pour qu’Orange rachète Bouygues Telecom
PornHub à la recherche de nouveaux modèles économiques
Microsoft présente Tay, un bot intelligent pour les ados
Open Data : le grand accord commercial transatlantique pose problème
Infos US de la nuit : DoorDash lève 127 millions de dollars
IBM va bien supprimer des postes en France
Haut de page