L'Intel AppUp ferme ses portes

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000007119328-photo-intel-appup.jpg
Si vous apprenez maintenant l'existence de de l'Intel AppUp, le store applicatif d'Intel... c'est trop tard. La marque vient en effet d'annoncer la fermeture de sa boutique en ligne le 11 mars prochain, après 4 ans de bons et loyaux services. Enfin selon l'expression consacrée...

Une fois n'est pas coutume, nous nous permettons ce ton un tantinet ironique. Mais il faut dire que ce projet lancé en janvier 2010 par Intel, quelques mois avant le Mac App Store, n'a jamais rencontré le succès escompté par Intel. Centré sur des logiciels à destination des netbooks, l'AppUp n'aura donc pas survécu longtemps à ces derniers, malgré la création d'un fond d'investissement ambitieux de 100 millions de dollars alloué au service, une somme dont on ne sait à quel point elle a été dépensée.

L'AppUp ferme donc, comme l'annonce Intel sur cette page. Morceaux choisis : « Nous savons que l'AppUp est importante pour vous ». « Merci d'avoir apprécier l'expérience AppUp et pour vos téléchargements. On s'est bien marré. ».

Du coup, ce sont surtout nous qui nous moquons un peu, devant cette belle leçon de langue de bois. Il n'est en effet nullement question d'échec pour Intel, la seule raison invoquée quant à cette fermeture étant la nécessité de « se concentrer sur le développement de nouvelles et excitantes innovations pour le PC ». En espérant qu'elles auront plus de succès que l'AppUp.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Olympus : un bridge à viseur red dot et un tout terrain pour selfie
Facebook officialise Paper, son Flipboard-like
Dassault Systemes rachète Accelrys et renforce son offre dans la chimie
Google s'associe avec LEGO et invite les briques sous Chrome
Roaming : Orange précise et complète ses annonces
AMD Mantle : les Catalyst compatibles presque publiés
Facebook en 2014 : du mobile, et juste du mobile ?
Revente de Motorola Mobility : le juste prix pour Google ?
Geeksphone Revolution : pas de dual boot mais Android ou Firefox OS au choix
Opera revendique 100 millions d'utilisateurs pour son Mobile Store
Haut de page