ScanEye veut révéler les téléchargements BitTorrent de votre adresse IP

ScanEye affirme être en mesure d'afficher les téléchargements illégaux réalisés sur BitTorrent par l'intermédiaire de l'adresse IP de l'internaute. Le site, qui ne permet pas d'interroger d'autres adresses que la sienne, sert de vitrine à son éditeur, la société polonaise Kalasoft, spécialiste de la protection du copyright.

On entend déjà le ton sépulcral de rigueur : « personne ne peut se cacher », affirme la vitrine commerciale de ScanEye, un outil édité par la société polonaise Kalasoft à destination des ayant droits soucieux de défendre leurs intérêts contre le téléchargement illégal.

Pour faire connaitre ses activités, ScanEye propose depuis peu un service baptisé MyPiracy, qui propose à l'internaute de voir quels téléchargements illégaux ont été réalisés via BitTorrent à partir de l'adresse IP qu'il utilise pour se connecter au site.

Pour opérer celui-ci, Kalasoft lance des téléchargements depuis ses propres serveurs, et collecte l'adresse IP de tous les peers qui participent aux échanges sur une liste de fichiers donnée. Interrogée par Torrentfreak, la société indique cibler tout particulièrement les fichiers .torrent indexés sur TorrentReactor et NuTorrent. Elle affirme surveiller quelque 430 000 fichiers.

01CC000005353434-photo-scaneye.jpg

Le principe n'est pas sans rappeler l'initiative You Have Downloaded, qui avait défrayé la chronique fin 2011, notamment parce qu'il était possible d'interroger d'autres adresses IP que la sienne. Il avait ainsi été découvert que des téléchargements BitTorrent étaient associés à des adresses IP appartenant à l'Elysée ou à la RIAA. À l'époque, You Have Download disait vouloir sensibiliser les internautes au sujet de l'absence d'anonymat sur Internet en général et sur BitTorrent en particulier.

Avec ScanEye, Kalasoft poursuit des visées plus mercantiles : la société cherche tout bonnement à commercialiser ses outils. « Les détenteurs de droits peuvent visualiser les adresses IP de pays spécifiques pour des contenus soumis au droit d'auteur spécifiques. Par exemple, BMW peut vérifier qui a téléchargé BMW DVD Navigation 2012, mais ils ne peuvent pas voir quels autres contenus ont été téléchargé par cette IP », indique l'éditeur.

01CC000005353450-photo-scaneye-adresse-ip.jpg

À en croire les retours des lecteurs de TorrentFreak, les résultats ne sont pas forcément concluants, même en écartant le cas de figure des internautes à qui leur fournisseur d'accès attribue une adresse IP dynamique. Identifiées, les adresses utilisées par ScanEye pour opérer sa détection ont d'ores et déjà été ajoutées aux listes noires de type IPFilterx.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test TP-Link Tapo C310 : la caméra Wi-Fi d'extérieur pour les petits budgets
Offrez vous un clavier gamer HyperX Alloy FPS vraiment pas cher chez Darty
Lupin : la deuxième partie de la série débarque le 11 juin prochain sur Netflix
Gaming week Amazon : le TOP des périphériques gaming à prix cassé
Venom: Let There Be Carnage : une bande-annonce pour le film Marvel avant sa sortie automnale
La superbe TV Philips The One 65
Le navigateur Brave pour iOS permet désormais d'ajouter vidéos et musiques dans une liste de lecture
Comparatif des meilleurs logiciels de retouche photo (2021)
Bon plan PC portable : ce Lenovo Ideapad 5 profite de 150€ de réduction chez Darty
Miner du Chia fait tomber les SSD classiques de 256 Go en seulement 40 jours
Haut de page