Pour la première fois, des médicaments créés par une IA vont être testés sur des humains

03 février 2020 à 12h20
1
exscientia

Le médicament en question vise à traiter les troubles obsessionnels compulsifs.

Une start-up médicale va tester son nouveau produit, un an seulement après le lancement des recherches. Un tour de force réussi grâce à l'intelligence artificielle.


Faciliter la prise de décision médicale

Douze mois : c'est le temps qu'il aura fallu à la start-up Exscientia pour développer ce nouveau médicament. Travaillant en partenariat avec l'entreprise japonaise Sumitomo Dainippon Pharma, Exscientia a ainsi réduit par cinq le temps généralement nécessaire pour créer un médicament en laboratoire, et démarrer des tester sur des humains.

Une étape-clé dans l'utilisation de l'intelligence artificielle en médecine ? C'est ce qu'affirme le CEO d'Exscientia, le professeur Andrew Hopkins : « Si l'IA était utilisée pour diagnostiquer des patients et analyser des données et des scanners, il s'agit de la première utilisation directe de l'IA dans la création d'un nouveau médicament ».

Pour créer la molécule DSP-1181, l'IA d'Exscientia a comparé une liste de composants potentiels avec une immense base de données de paramètres médicaux. « Il y a des milliards de décisions à prendre pour trouver les bonnes molécules, ce qui rend la conception d'un médicament très délicate », explique le professeur Hopkins.


L'IA, ingrédient essentiel des médicaments en 2030 ?

Le produit en question est destiné à traiter les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) chez des individus. Ces troubles psychiques, comme l'obsession de la contamination, provoquent des comportements répétitifs et irraisonnés, comme le fait de se laver les mains en permanence. Une première série de tests sera réalisée au Japon, avant d'être étendue, si les résultats sont positifs.

Et pour la suite ? Exscientia se penche déjà sur d'autres médicaments potentiels, pour les traitements du cancer ou de maladies cardiovasculaires. D'ici la fin de l'année, la start-up vise de nouveaux tests cliniques avec un autre produit issu de calculs algorithmiques.

À terme, le but est d'encourager l'utilisation de l'IA pour la création de nouveaux médicaments. Avec des capacités de calcul accrues et des bases de données toujours plus fournies, les algorithmes permettraient d'accélérer considérablement la recherche médicale. Le professeur Hopkins se risque même à une prédiction : « d'ici la fin de la décennie, tous les nouveaux médicaments pourraient potentiellement être créés par l'IA ».

Rendez-vous en 2030 pour le savoir.

Source : BBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
gacimor
quel est le critère codé dans l’IA pour dire qu’une décision / un choix de molécules parmi les milliards de décisions possibles ?<br /> Une IA, sans un bon critère de décision, équivaut à tirer les dés et à dire « génial ! J’ai réussi à sortir un résultat ! »
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'app Votre Téléphone continue son évolution et se pare de son plus beau Fluent Design
Twitter pour iOS décale les réponses pour que vous puissiez mieux les lire
Le hacker responsable du leak de la Nintendo Switch bientôt jugé au tribunal
La dernière version redesignée de Apple Maps sera bientôt disponible en Europe
Soldes Amazon: Volant de course avec retour de force + pédales à 179,94€ au lieu de 399,00€
Steam bat son record en enregistrant un pic de 18,8 millions de personnes connectées
Soldes Fnac: Offrez un appareil photo Fujifilm Instax Mini 9 à moins de 60€ pour la St Valentin
Nintendo annonce un abonnement mensuel de 11,49 euros pour Fire Emblem Heroes
ASRock : des revenus en forte hausse appuyés sur le succès des processeurs AMD
Haut de page