🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Pour la première fois, des médicaments créés par une IA vont être testés sur des humains

03 février 2020 à 12h20
1
exscientia

Le médicament en question vise à traiter les troubles obsessionnels compulsifs.

Une start-up médicale va tester son nouveau produit, un an seulement après le lancement des recherches. Un tour de force réussi grâce à l'intelligence artificielle.


Faciliter la prise de décision médicale

Douze mois : c'est le temps qu'il aura fallu à la start-up Exscientia pour développer ce nouveau médicament. Travaillant en partenariat avec l'entreprise japonaise Sumitomo Dainippon Pharma, Exscientia a ainsi réduit par cinq le temps généralement nécessaire pour créer un médicament en laboratoire, et démarrer des tester sur des humains.

Une étape-clé dans l'utilisation de l'intelligence artificielle en médecine ? C'est ce qu'affirme le CEO d'Exscientia, le professeur Andrew Hopkins : « Si l'IA était utilisée pour diagnostiquer des patients et analyser des données et des scanners, il s'agit de la première utilisation directe de l'IA dans la création d'un nouveau médicament ».

Pour créer la molécule DSP-1181, l'IA d'Exscientia a comparé une liste de composants potentiels avec une immense base de données de paramètres médicaux. « Il y a des milliards de décisions à prendre pour trouver les bonnes molécules, ce qui rend la conception d'un médicament très délicate », explique le professeur Hopkins.


L'IA, ingrédient essentiel des médicaments en 2030 ?

Le produit en question est destiné à traiter les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) chez des individus. Ces troubles psychiques, comme l'obsession de la contamination, provoquent des comportements répétitifs et irraisonnés, comme le fait de se laver les mains en permanence. Une première série de tests sera réalisée au Japon, avant d'être étendue, si les résultats sont positifs.

Et pour la suite ? Exscientia se penche déjà sur d'autres médicaments potentiels, pour les traitements du cancer ou de maladies cardiovasculaires. D'ici la fin de l'année, la start-up vise de nouveaux tests cliniques avec un autre produit issu de calculs algorithmiques.

À terme, le but est d'encourager l'utilisation de l'IA pour la création de nouveaux médicaments. Avec des capacités de calcul accrues et des bases de données toujours plus fournies, les algorithmes permettraient d'accélérer considérablement la recherche médicale. Le professeur Hopkins se risque même à une prédiction : « d'ici la fin de la décennie, tous les nouveaux médicaments pourraient potentiellement être créés par l'IA ».

Rendez-vous en 2030 pour le savoir.

Source : BBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
gacimor
quel est le critère codé dans l’IA pour dire qu’une décision / un choix de molécules parmi les milliards de décisions possibles ?<br /> Une IA, sans un bon critère de décision, équivaut à tirer les dés et à dire « génial ! J’ai réussi à sortir un résultat ! »
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Malgré le bad buzz CNET, ce média populaire va lui aussi utiliser l'IA
Galaxy S23 : Samsung va-t-il augmenter son prix en France ?
Pour les soldes, Fnac propose une remise immédiate sur l'iPhone 14 Pro !
Chrome sur Android : vous pouvez désormais vraiment protéger vos onglets privés, voilà comment
Ces banques françaises auxquelles FTX doit de l'argent (MàJ)
Soldes Cdiscount : voilà un prix plus qu'intéressant pour ce casque Bose !
Data privacy week : quelle est la meilleure offre VPN pour votre cybersécurité ?
Voici 3 conseils pour améliorer votre sécurité en ligne ! (antivirus, vpn, ...)
Comment le fondeur franco-italien STMicroelectronics a doublé ses profits en 2022
Haut de page