Google DeepMind accèdera à 30 000 mammographies pour dépister le cancer du sein

08 octobre 2018 à 21h36
0
e-santé et big data

Le Jikei University Hospital de Tokyo a autorisé DeepMind à consulter les mammographies de 30 000 femmes japonaises. La filiale de Google spécialisée dans l'intelligence artificielle voudrait s'en servir pour entraîner un algorithme à détecter les premiers signes de cancer du sein.

L'IA fera-t-elle mieux que les actuelles techniques de dépistage ?

DeepMind n'en est pas à son coup d'essai

En novembre 2017, DeepMind annonçait déjà l'existence d'un partenariat avec le Cancer Research UK Imperial Centre de Londres, lui donnant ainsi accès aux mammographies de 7 500 femmes. Ce partenariat de 5 ans, conclu avec le Jikei University Hospital repose donc sur des bases solides et pourrait conduire à des avancées considérables en matière de lutte contre le cancer.

Le professeur Ara Darzi, directeur du Cancer Research UK Imperial Centre, est plutôt enthousiaste. Il pense qu'un partenariat de recherche mondial permettrait de faire un pas de plus vers « une technologie qui pourrait transformer la santé des millions de personnes qui développent un cancer du sein chaque année dans le monde ».

Des partenariats avec plusieurs pays

Selon le docteur Dominic King, directeur clinique de DeepMind Health, travailler avec des données provenant de différents pays serait primordial pour minimiser les erreurs. En effet, pour produire des résultats fiables, les algorithmes doivent inclure des données représentatives de l'ensemble de la population. Or, dans le domaine de la santé, les différences biologiques et génétiques entre les populations sont courantes, ce qui contribue à complexifier la tâche des algorithmes.

DeepMind a d'autres projets en lien avec la santé au Royaume-Uni, mais l'entreprise fait face à des réticences. Le premier partenariat, conclu avec le National Health Service, a ainsi été déclaré illégal par l'Information Commissionner's Office (l'équivalent de la CNIL), avant d'être amendé pour être conforme aux lois britanniques.

Mais DeepMind l'assure : les 30 000 mammographies utilisées resteront sous le contrôle du Jikei University Hospital et le stockage des données sera conforme aux normes de sécurité en vigueur.
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top