Un système de reconnaissance faciale développé pour les JO de 2020

Par ,
le 08 août 2018
 0
ia reconnaissance faciale
© Shutterstock

Dans l'optique de renforcer la sécurité du staff et des sportifs, les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 seront équipés d'un système de reconnaissance faciale à haute vitesse et précision.

Ce sont au total plus de 300 000 visages composés d'athlètes, membres du personnel et journalistes que la reconnaissance faciale développée par l'entreprise de télécommunication japonaise NEC devra identifier lors des Jeux olympiques de 2020.

« C'est la première fois que la reconnaissance faciale sera déployée pour l'ensemble des personnes accréditées sur l'ensemble des sites », a indiqué le responsable de la sécurité des JO Tsuyoshi Iwashita au Figaro lors d'une conférence de presse.

Une sécurité renforcée sur l'ensemble des sites


Le système de sécurité à reconnaissance faciale sera ainsi installé à l'entrée des 43 sites d'activités des Jeux olympiques.

Cette technologie aura pour principal objectif de renforcer la sécurité ainsi que de faciliter les allées et venues du staff, invités et journalistes entre les différents sites des JO, le tout en bloquant les entrées frauduleuses via l'utilisation de badge volés ou contrefaits.

Le temps d'identification des individus par la technologie de reconnaissance faciale serait estimé à 0,3 secondes selon NEC, soit 2,5 fois plus rapidement que les procédures d'identification et de contrôle classiques qui se limitent à la lecture des codes barre et des contrôles visuels.

Une telle réduction du temps de contrôle permettrait ainsi de grandement fluidifier le passage des sportifs et membres du staff lors des JO. Les visiteurs ne seront quant à eux pas soumis à ce système de reconnaissance intelligent.

Modifié le 07/08/2018 à 16h16
scroll top