🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

L'IA pour un meilleur traitement des victimes d'AVC ? Le Royaume-Uni livre des résultats étonnants

28 décembre 2022 à 16h50
7
intelligence artificielle artificial AI IA ban

Un nouveau système d'intelligence artificielle développé au Royaume-Uni offre des résultats spectaculaires pour le traitement des AVC.

L'intelligence artificielle ne cesse de se développer ces dernières années, avec des applications extrêmement diverses. Elle peut ainsi être utilisée pour négocier des factures ou générer de nouvelles images inédites. Pourtant, peu de résultats sont aussi spectaculaires que ceux récemment obtenus outre-Manche.

60 minutes et une vie de gagnées

Un nouveau système de traitement des AVC est actuellement en cours de développement au Royaume-Uni. Baptisé e-Stroke, il a été conçu par l'entreprise Brainomix et est soutenu financièrement par le programme gouvernemental The AI in Health and Care Awards.

Sa particularité ? Utiliser l'intelligence artificielle pour observer les scanners cérébraux des patients chez qui l'on suspecte un AVC et proposer un diagnostic rapide et précis au médecin. Il permet par ailleurs de connecter le praticien à un réseau de spécialistes ayant accès aux scanners pour apporter leur aide.

e-Stroke a ainsi montré qu'il pouvait réduire de 60 minutes en moyenne la durée entre les premiers symptômes d'un AVC et le traitement administré. C'est là une conquête importante, puisque comme le fait remarquer le directeur de la transformation pour le NHS Timothy Ferris : « Chaque minute économisée lors de l'examen initial à l'hôpital des personnes présentant des symptômes d'AVC peut considérablement améliorer les chances d'un patient de quitter l'hôpital en bonne santé. »

3 fois plus de patients sans séquelles

Il n'est guère étonnant que cette intelligence artificielle fasse bondir le nombre de victimes d'accidents vasculaires s'en sortant sans séquelles graves. En fait, il a tout simplement triplé grâce à e-Stroke, passant de 16 à 48 % des malades.

Et d'autres chiffres parlent encore pour cette innovation. Déployée à travers 11 sites au Royaume-Uni, elle a été utilisée pour détecter plus de 4 500 occlusions de larges vaisseaux sanguins, une pathologie qui nécessite d'être prise en charge très rapidement pour éviter au patient des séquelles invalidantes.

Cet instrument a semble-t-il gagné la confiance du corps médical. Au total, depuis sa mise en service, l'outil de diagnostic fabriqué par Brainomix a aidé à traiter quelque 110 000 patients présentant des signes d'accident cardio-vasculaire.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
ChezDebarras
ça s’apparente plutôt à de l’analyse statistique plutôt non ?
gemini7
C’est génial ce truc, mon frère a fait un AVC en pleine rue, et au lieu, d’appeler une ambulance sur le site, il a préféré rentrer chez lui, et puis appeler une ambulance, quand il est arrivé aux urgences, on lui a dit, « il y a des gens qui appellent une ambulance pour un rien, vous, qui avez fait un AVC, vous rentrez chez vous, alors qu’un AVC est une urgence vitale. » Heureusement, il s’en est tiré avec une petite opération pour enlever des varices à ses jambes, et, des bas de contention à mettre.
crush56
Par contre le nom « e-stroke » je suis le seul à le trouver très perturbant ?
iksarfighter
On perd beaucoup de temps à faire un scanner pour déterminer si c’est un AVC ischémique ou hémorragique. C’est ce point qu’il faudrait améliorer.
Stef_R
Certains noms ont un sens différent en fonction du contexte.<br /> Tu auras ton explication ici.<br /> Stroke ne veut pas forcement dire « caresse » <br /> dictionary.reverso.net<br /> stroke translation in French | English-French dictionary | Reverso<br /> stroke translation in English - French Reverso dictionary, see also 'heat stroke',brush stroke',stoke',strobe', examples, definition, conjugation<br />
promeneur001
Il y a 8 M de gens qui vivent seul chez eux en France. Que se passe-t-il s’ils ont un AVC ?<br /> Réponse : ils meurent, car personne ne va prévenir les secours.<br /> Imaginons que grâce à un dispositif qu’ils portent sur eux, les secours soient appelés.<br /> Les ambulanciers vont être arrêtés au portail de la copropriété, à l’entrée de la cage d’escalier, à l’entrée de l’appartement parce que la personne ne peut leur ouvrir.<br /> Sachant que pour un AVC, il faut intervenir dans les 20 mn. Que se passe-t-il pour les personnes seules ? Même si les secours sont prévenus automatiquement, ça va très mal se passer.<br /> Alors oui, bravo pour les progrès de la médecine, mais on oublie malheureusement des obstacles tout bêtes.
philouze
ce système ne prétendait pas bien sûr, tout corriger, seulement le temps de détermination ischémique ou hémorragique (ma femme en est à son deuxième, mon beau père aussi… )
crush56
Hum, je ne comprends pas trop ton commentaire, je n’ai jamais pensé à la traduction « caresse »
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Tesla sommée de remettre au gouvernement américain des documents sur sa conduite autonome
Ceci est le plus gros avion cargo autonome et électrique au monde
Processeur russe
Le 3D Vertical Cache d'AMD bientôt sur les GPU Radeon RX 7000 ?
Samsung : la fin de l'année 2022 a été une catastrophe... Du mieux pour 2023 ? Ce n'est pas si sûr
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
iPhone : la détection des accidents, ça marche ! Cet exemple est impressionnant
Cette nouvelle IA de génération de voix dépasse tout ce que vous avez déjà entendu... et pose déjà des problèmes
Un hébergement web à prix réduit : ne manquez pas cette superbe réduction de -75%
Un jeu The Mandalorian, ça vous plairait ? Un fan s'y colle sur l'Unreal Engine 5, et ça fait rêver
Haut de page