La Corée du Sud veut son Hyperloop dans 4 ans

Alexandre PAULSON
25 juin 2017 à 14h23
0
Décrit par Elon Musk comme le transport à grande vitesse du futur, le transport hyper express par tube baptisé Hyperloop mobilise des ingénieurs dans le monde entier. La Corée du Sud veut devenir le premier pays au monde à le mettre en service. Elle vient de signer un accord avec la société californienne Hyperloop Transportation Technologies (HTT), pour un déploiement en 2021.

Avec Hyperloop, Séoul espère relier Busan, le grand port côtier du sud de la péninsule coréenne situé à 400 km, en 20 minutes, contre plus de 3 heures en train aujourd'hui.

Un rêve vieux de plus de cent ans



La Corée du Sud sera-t-elle le premier pays du monde à mettre en service l'Hyperloop ? Imaginée dès le début du 20e siècle, l'idée d'un transport par tube sous vide connaît depuis 2012 une seconde vie, depuis qu'Elon Musk en a donné une première ébauche technique et esthétique. A la croisée du Concorde et du canon à propulsion électromagnétique, Hyperloop pourrait devenir à la fois le mode de transport à grande vitesse le plus sûr, plus rapide que l'avion, et peut-être aussi le moins cher du monde : au kilomètre, la pose de tubes sous vide coûterait 10 fois moins cher que le rail, d'où l'intérêt que lui porte la SNCF, par exemple.


Souvent à l'avant-garde dans l'introduction de technologies innovantes, la Corée du Sud a pris date : 2021 pour inaugurer la première ligne régulière entre sa capitale Séoul et le port de Busan, au sud. Pour la réalisation, la Corée du Sud a choisi l'une des sociétés les plus en avance dans ses recherches : Hyperloop Transportation Technologies (HTT), dirigée par l'Américain Dirk Ahlborn.

01F4000008643752-photo-hyperloop.jpg


Des projets en Europe, dont la France



Séoul promet de lever rapidement le principal obstacle à la réalisation de l'Hyperloop, à savoir la réglementation, inédite pour une technologie qui n'a pas encore fait ses preuves. HTT a trouvé d'autres terres d'accueil pour ses projets pionniers : la République Tchèque et la Slovaquie se sont portées candidates en janvier 2017 pour une étude de faisabilité, afin de relier la capitale slovaque Bratislava et la ville de Brno en République Tchèque, avec une éventuelle prolongation jusqu'à Prague, et enfin Budapest en Hongrie. Un autre projet est à l'étude à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis).

La technologie Hyperloop suscite par ailleurs l'innovation également dans la manière de travailler : Elon Musk n'ayant déposé aucun brevet et privilégiant ses autres projets Tesla et SpaceX, il encourage les recherches en mode open source. HTT emploie ainsi 30 salariés à plein temps, mais coordonne les recherches dans le monde de plus de 800 chercheurs regroupés en petites équipes de 4 à 10 membres, rémunérés en stock-options. HTT a d'ailleurs des projets en France, puisqu'un centre de Recherche et Développement va bientôt ouvrir à l'aérodrome de Toulouse Francazal.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top