Round 2 : le superordinateur Watson bat ses concurrents humains à Jeopardy

16 février 2011 à 13h01
0
012C000004013452-photo-watson-jeopardy.jpg
La deuxième manche du jeu télévisé Jeopardy dédié au super-ordinateur Watson s'est tenue hier soir aux Etats-Unis. Si le match précédent avait laissé la partie avec une égalité entre l'un des concurrents humains et l'ordinateur d'IBM, celui-ci a clairement tourné à l'avantage de Watson.

L'écart de points est même assez impressionnant, puisque Watson a terminé la manche avec 35 734 dollars, quand son premier challenger, Brad Rutter, n'a récolté que 10 000 dollars. On voit désormais difficilement comment Watson pourrait être rattrapé lors de la dernière manche, qui se tiendra ce soir (dans la nuit pour le fuseau horaire de la France). Pour rappel, le principe du jeu est le suivant : le présentateur donne une phrase, qui est en fait la réponse à une question. Aux concurrents de trouver la question correspondante.

Selon CNN, le super-ordinateur a enchaîné 13 réponses justes avant même que le premier concurrent humain puisse répondre à une seule. Sa base de données (lire à ce propos notre article d'hier sur l'architecture matérielle et logicielle de Watson) et sa rapidité d'exécution ont permis à l'ordinateur de prendre un très net avantage. Il a répondu à des questions très variées, selon la chaîne en continu américaine, maîtrisant aussi bien la biologie, que l'architecture, l'émission de télévision Saturday Night Live ou la musique classique.

Si la capacité des candidats humains n'est pas remise en cause (ce sont tous deux des champions du jeu, avec un nombre de victoires impressionnant, et ils ont presque toujours eu les bonnes réponses hier soir), c'est la vitesse d'exécution de Watson qui a fait la différence. Il a laissé très peu de place à ses deux concurrents, ne leur laissant que certaines questions. A la première interruption publicitaire, il avait par exemple répondu à 14 des 15 questions posées.

Certaines de ses capacités sont par contre perfectibles, notamment son habilité à miser des sommes pertinentes. En effet, la manche d'hier soir suivait le même principe que la précédente, mais avec des mises libres. Il a même été jusqu'à miser 6 435 dollars en une seule fois, prenant un énorme risque - il a finalement remporté cette question. Il s'est par contre trompé sur la dernière question. Alors que la réponse donnée par le présentateur était « Son plus grand aéroport a été baptisé en mémoire d'un héros de la Seconde guerre mondiale, et son second plus grand, en mémoire d'une bataille de la Seconde guerre mondiale », Watson a proposé la question « Qu'est-ce que Toronto ????? » avec cinq points d'interrogation marquant son incertitude. La bonne question, « Qu'est-ce que Chicago ? », a été donnée par les deux concurrents humains.

Troisième et dernière manche ce soir aux Etats-Unis, avec une probable victoire de Watson. Ce qui est une bonne nouvelle pour lui, étant donné qu'il est dépourvu de bras pour applaudir ses adversaires humains.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top