Google devrait lancer sa propre tablette au premier semestre 2012

21 décembre 2011 à 18h02
0
Google devrait lancer une tablette sous sa propre marque au premier semestre 2012, tout comme il commercialise ses propres smartphones, ceux de la famille Nexus, depuis maintenant quelques versions d'Android.

00F0000004091260-photo-motorola-xoom.jpg

C'est en tout cas ce qu'a révélé Eric Schmidt, PDG de Google jusqu'en avril dernier et directeur exécutif depuis, au quotidien italien tablette de la plus haute qualité dans les six prochains mois », sans plus de précision.

On n'en sait pas plus pour le moment, notamment concernant qui de Samsung, dont il est partenaire pour le deuxième smartphone consécutif, de Motorola, qu'il est en passe de racheter, ou encore d'un autre partenaire, il retiendra pour la fabrication de ce modèle. Google devra quoi qu'il en soit trouver un point différenciant par rapport à l'iPad, mètre étalon du haut de gamme, au au Kindle Fire, première tablette Android connaissant un bel engouement.

Dans le même entretien, l'ex-PDG de Google rend par ailleurs une nouvelle fois hommage à Steve Jobs, qu'il appelle « le Michel-Ange de notre temps », dont il estime qu'il a « révélé le potentiel révolutionnaire de la tablette en créant le produit extraordinaire qu'est l'iPad ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

PlayStation prévoit d'adapter ses licences emblématiques sur mobile
Avis Microsoft OneDrive (2021) : la meilleure intégration dans Windows et Office
Peu d'espace pour une séance ciné à la maison ? Retrouvez notre sélection des meilleures barres de son !
Bon plan Avast : protection complète sur internet avec le pack ultimate !
90 000€ et 3 ans de prison avec sursis pour la destruction de 4 antennes-relais
Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page