Mozilla renomme Boot to Gecko en Firefox OS et dévoile ses partenaires

Par
Le 03 juillet 2012
 0
Boot to Gecko endossera finalement le nom du produit phare de Mozilla, en devenant Firefox OS. La fondation promet l'arrivée des premiers terminaux équipés début 2013, et annonce pour l'occasion de nouveaux partenaires tels que le chinois ZTE.

00c8000005276924-photo-firefox-os-mozilla.jpg
Firefox dans votre smartphone, et un peu plus encore ? La fondation Mozilla a finalement décidé d'abandonner le - peu explicite - nom Boot to Gecko, au profit d'une marque nettement plus identifiable : son futur système d'exploitation mobile est ainsi rebaptisé Firefox OS. Elle précise à cette occasion la cible privilégiée du futur Firefox OS, ainsi que le nom des partenaires qui l'aideront à le porter sur le marché.

« L'introduction d'un système d'exploitation mobile ouvert prolonge la mission de Mozilla », se félicite Gary Kovacks, CEO de la fondation. « Dans la mesure où des milliards d'utilisateurs accèderont pour la première fois à Internet dans les années à venir, il est important d'offrir une expérience convaincante avec un smartphone que n'importe qui peut utiliser ».

Adressé donc en priorité aux primo-accédants, Firefox OS équipera dès 2013 des smartphones équipés d'un processeur Qualcomm SnapDragon et produits par TCL Communication Technology (sous la marque Alcatel One Touch) et ZTE, promet Mozilla. Les premiers appareils seraient lancés début 2013 au Brésil par l'opérateur Telefonica, sous sa marque Vivo. Deutsche Telekom, Etisalat, Smart, Sprint, Telecom Italia, et Telenor auraient par ailleurs manifesté leur soutien au projet.

0096000004961382-photo-boot-to-gecko-b2g.jpg
0096000004961368-photo-boot-to-gecko-b2g.jpg
0096000004961370-photo-boot-to-gecko-b2g.jpg
0096000004961372-photo-boot-to-gecko-b2g.jpg

Initialement baptisé Boot to Gecko, celui-ci a été révélé à l'été 2011 puis détaillé plus largement début 2012, à l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone. Firefox OS consiste pour mémoire en un environnement léger, destiné à faire fonctionner des applications écrites grâce aux langages courants du Web (HTML, CSS, JavaScript). Le système, open source, se présente donc pour l'essentiel comme un environnement d'exécution Web associé à des interfaces de programmation permettant d'exploiter les capacités matérielles du téléphone qu'il équipe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top